https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

Politique

L'AP-HP déploie des "coffres-forts numériques" pour faciliter l'accès aux soins et aux droits

0 258

PARIS, 29 novembre 2018 (TICsanté) - L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé le 21 novembre les premiers déploiements de "coffres-forts numériques" à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière afin de proposer aux patients "les plus vulnérables" de conserver leurs documents administratifs sous forme dématérialisée et faciliter l'accès aux soins et aux droits.

Accessible sur ordinateur et smartphone, l'outil permet de stocker, classer et partager de façon sécurisée des documents dématérialisés, qu'il s'agisse de documents nécessaires à l'obtention de nouveaux droits ou pour des démarches administratives permettant la sortie de l'hôpital et l'orientation vers une structure médico-sociale.

Un partenariat a été signé en septembre avec la start-up Reconnect, spécialisée dans le numérique pour la lutte contre l'exclusion sociale, et avec Digipost, coffre-fort numérique du groupe La Poste, afin de déployer 35.000 coffres-forts numériques sur trois ans dans les 39 hôpitaux de l'AP-HP.

Le service cible les personnes en situation précaire, les patients les plus vulnérables ou éloignés du numérique. "Cela peut par exemple concerner une personne âgée et isolée, qui a été hospitalisée en urgence à Paris et qui n'a pas pu prendre ses papiers avec elle", a illustré Christine Morisset, cheffe de projet "Mission vulnérabilité(s)" de l'AP-HP contactée par TICsanté.

Il est proposé par les assistants sociaux de l'hôpital, qui peuvent ouvrir le coffre-fort numérique avec l'accord du patient, et scanner ses documents pour les stocker de façon dématérialisée, a-t-elle expliqué.

Le service social hospitalier joue ici le rôle de tiers de confiance et de référent pour ouvrir et alimenter le coffre-fort. Le patient peut par la suite décider d'ouvrir l'accès au coffre-fort à d'autres professionnels des secteurs sanitaire, médico-social ou social.

Le coût du service pour l'AP-HP est de "moins d'un euro par ouverture de coffre et par patient", a indiqué Christine Morisset.

L'hôpital de la Pitié-Salpêtrière a été choisi comme site pilote pour déployer les coffres-forts numériques et les expérimenter dans une trentaine de services particulièrement concernés par l'accueil de personnes vulnérables, comme les permanences d'accès aux soins généralistes et bucco-dentaires, les services d'urgence, la maternité ou le département des maladies infectieuses.

La phase pilote se terminera fin décembre et sera évaluée avant une généralisation progressive qui concernera en priorité 18 établissements de médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) de l'AP-HP en 2019.

Interrogée par TICsanté, la responsable du service social hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, Patricia Graton, a souligné les avantages d'un tel service en termes de gain de temps alors que les assistants sociaux se retrouvent régulièrement "bloqués" lorsqu'il s'agit de récupérer des documents administratifs de patients sans domicile fixe (SDF), étrangers ou en très grande précarité.

Une trentaine d'assistants sociaux de son établissement ont été formés pour proposer et utiliser l'outil qui a rencontré une "large adhésion des professionnels", a-t-elle relevé. L'hôpital a ouvert cinq coffres-forts numériques en l'espace de deux semaines, et Patricia Graton anticipe "une montée en charge assez rapide" du dispositif.

Elle a ajouté que les dates de rendez-vous ainsi que les coordonnées des professionnels de santé impliqués dans la prise en charge du patient peuvent aussi être stockés dans le coffre-fort, qui ne contient en revanche "aucune donnée médicale".

rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Le CHU de Nancy va dématérialiser ses bulletins de salaire

NANCY (TICsanté) - Le CHU de Nancy va dématérialiser ses bulletins de salaire et ceux qu'il gère pour 30 établissements du Grand Est à partir de mai, a-t-on appris le 20 février auprès de l'établissement.

0 133

Politique

L'assurance maladie ouvre ses interfaces de programmation à deux cas d'usage

STRASBOURG, le 3 avril 2018 (TICsanté) - A l'occasion de la 5ème édition du Hacking Health Camp, la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a dévoilé lors d'un atelier, ses interfaces de programmation (API) qui sont désormais ouvertes à deux cas d'usage pour "simplifier les parcours utilisateurs."

0 191

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2019

    Du 22/03/2019 au 24/03/2019

  • Congrès SFIL 2019

    Du 28/03/2019 au 29/03/2019

  • 7ème Congrès national de l'Apssis

    Du 02/04/2019 au 04/04/2019

  • Congrès Pro Digital Health

    Du 04/04/2019 au 05/04/2019

  • Catel Visio 2019

    Le 04/04/2019

  • Journée française de l'interopérabilité

    Le 10/04/2019

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019

  • 59èmes Journées d'études et de formation de l'IHF

    Du 05/06/2019 au 07/06/2019