https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

La convergence informatique devient réalité pour trois établissements du GHT Yvelines Nord

0 328

(Par Raphaël MOREAUX)

POISSY, SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (Yvelines), 5 octobre 2018 (TICsanté) - Les trois établissements de médecine-chirurgie-obstétrique (MCO) du groupement hospitalier de territoire (GHT) Yvelines Nord sont désormais dotés des mêmes applications informatiques sur les parties administratives et médicales, grâce à une "forte mobilisation" des équipes et des éditeurs, a souligné Géraldine Gicquel, directrice du système d'information (DSI) du GHT, dans un entretien accordé à TICsanté.

Pour rappel, le GHT Yvelines Nord réunit six établissements: le CH de Mantes-la-Jolie, le CHI de Meulan-Les Mureaux, le CHI de Poissy-Saint-Germain-en-Laye, le CH Théophile-Roussel de Montesson, spécialisé en psychiatrie, et les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Richard à Conflans-Sainte-Honorine ainsi que Les Oiseaux à Sartrouville.

Depuis juin 2018, le CHI de Meulan-Les Mureaux, le CH de Mantes-la-Jolie et le CHI de Poissy-Saint-Germain-en-Laye disposent des mêmes outils informatiques.

Cette convergence s'est achevée avec la migration du CH de Mantes-la-Jolie vers le logiciel de gestion administrative des patients Pastel* édité par le groupement d'intérêt public (GIP) Midi Picardie informatique hospitalière (MiPih), et vers le dossier patient informatisé (DPI) Sillage édité par le GIP SIB.

Le CH de Mantes-la-Jolie avait déjà migré en janvier 2017 vers l'outil de gestion économique et financière eMagh2*, et début 2018 vers le logiciel de gestion des ressources humaines Agirh* du GIP MiPih. Le CH utilisait auparavant les outils de la gamme logicielle de Maincare. L'hébergement des applications du GHT a été externalisé au GIP Mipih.

Cette convergence informatique a été permise par "une culture de travail commune et ancienne" entre les établissements, et par la direction commune entre le CHI de Poissy-Saint-Germain-en-Laye et le CH de Mantes-la-Jolie, a relevé la DSI du GHT, Géraldine Gicquel.

Le GHT Yvelines Nord avait été identifié comme un groupement pilote au niveau de la région Ile-de-France avant le vote de la loi de modernisation du système de santé qui a porté la création de ces groupements, a-t-elle rappelé.

Les équipes des différents établissements ont donc pu initier un travail commun en 2015, et adopter le schéma directeur du système d'information (SDSI) du GHT en décembre 2016, plus d'un an avant l'échéance fixée par la loi.

Depuis, la convergence est financée par les budgets d'investissement des établissements du GHT prévus au sein du SDSI, à hauteur d'environ 2,5 millions d'euros par an. "Une part 'accompagnement des projets et des usages', correspondant aux ressources humaines mobilisées et mutualisées dans les établissements, un des axes forts du SDSI, a été sanctuarisée et chiffrée à près de 1 million d'euros chaque année", a souligné Géraldine Gicquel.

Le GHT a par ailleurs bénéficié d'une subvention de 100.000 euros de l'agence régionale de santé (ARS) pour la mise en place d'un système d'information commun pour la gestion des achats.

Des choix informatiques consensuels

Le choix des logiciels du système d'information convergent n'a "pas posé de problème" car deux des trois établissements MCO (Meulan-Les Mureaux et Poissy-Saint-Germain-en-Laye) disposaient déjà des mêmes outils. "Les acteurs ont compris qu'il fallait aller vers des produits qui étaient déjà maîtrisés, d'autant que le CH de Mantes-la-Jolie n'avait pas connu de déploiements récents et que ses logiciels n'avaient pas beaucoup évolué depuis plusieurs années", a expliqué Géraldine Gicquel.

Elle a par ailleurs salué "l'investissement du personnel médical" dans ces migrations informatiques, "les efforts des éditeurs", et le fait que le sujet de la convergence "a été fortement soutenu par le président de la commission médicale d'établissement [CME] de Mantes-la-Jolie et par la direction générale".

Concernant le reste du système d'information du GHT, la DSI a indiqué que les deux Ehpad ont choisi le dossier résident informatisé Osiris* (Corwin) "qui s'intègre bien avec le DPI Sillage*". Ils sont également en train d'étudier la migration vers les outils administratifs proposés par le Mipih, pour un déploiement qui "devrait se faire à l'horizon deux ou trois ans", a-t-elle précisé.

Elle a fait part d'un "contexte différent" au sein du CH de Montesson, spécialisé en psychiatrie, du fait du déploiement récent du dossier patient Cariatides*, du GIP Symaris, grâce aux crédits du programme Hôpital numérique.

"Il nous est paru évident qu'il n'était pas opportun de les forcer à migrer, alors qu'ils venaient tout juste de digérer un déploiement", a relevé Géraldine Gicquel. L'informatisation du dossier patient en psychiatrie fait actuellement l'objet d'un comité de pilotage au sein du GHT.

Structuration de la DSI

Les équipes du GHT Yvelines Nord ont fait le choix de travailler en priorité sur la convergence informatique, avant de revoir l'organigramme des différentes DSI. "Pour travailler ensemble, il fallait déjà utiliser les mêmes outils", a justifié la Géraldine Gicquel.

Cette convergence ayant bien avancé, le GHT s'est fixé l'objectif d'"avoir à horizon 6 mois un organigramme commun pour la DSI des trois établissements MCO", a-t-elle expliqué. Géraldine Gicquel est DSI du GHT depuis plus d'un an, mais ne dispose pas encore d'une équipe informatique au niveau du groupement.

Le GHT s'est toutefois déjà doté d'un responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) et d'un délégué à la protection des données personnelles (DPO) commun.

rm/ab/nc

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Plus de 60.000 téléconsultations facturées à l'assurance maladie en un an

PARIS (TICsanté) - Plus de 60.000 actes de téléconsultations auront été facturés à la Caisse nationale d'assurance maladie au 15 septembre, un an après l'entrée en vigueur du remboursement de droit commun, a estimé la Cnam dans un communiqué diffusé jeudi.

0 179

Acteurs

Retour sur les actualités qu'il ne fallait pas manquer en 2018 sur TICsanté

PARIS (TICsanté) - Plan "Ma Santé 2022" et son volet numérique, création du laboratoire de données "Health Data Hub", remboursement des actes de télémédecine, bilans des projets Territoire de soins numérique (TSN), renforcement de la sécurité informatique dans les établissements de santé... retour sur une année 2018 riche en actualités autour des systèmes d'information (SI) en santé.

0 398

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019