https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

E-santé

L'absence de gouvernance en e-santé freine-t-elle le déploiement national du programme TSN ?

0 226

PARIS, 3 octobre 2018 (TICsanté) - Près d'un an après la fin du programme Territoire de soins numérique (TSN) dans cinq territoires, le déploiement à l'échelle nationale tarde et pour Rémy Choquet, directeur de l'innovation d'Orange Healthcare, et Isabelle Zablit, coprésidente du comité santé du Syntec Numérique, ce retard serait notamment causé par une "absence de gouvernance en e-santé".

Inscrit en 2013 dans la feuille de route du gouvernement Ayrault sur le numérique, le programme TSN a bénéficié à l'échelle nationale d'une enveloppe de 80 millions d'euros dans le cadre du programme d'investissements d'avenir (PIA) sur la période 2014-2017.

Il avait pour objectif de renforcer la coordination des professionnels de santé et les organisations innovantes de prise en charge des patients en finançant le développement de bouquets de services numériques sur des territoires pilotes (partage de dossiers médicaux, d'imagerie, messageries instantanées, prise de rendez-vous en ligne, etc.).

En mars, TICsanté a publié une série d'entretiens réalisés auprès des équipes des ARS et a publié des bilans des projets TSN et des usages des services numériques développés en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle-Aquitaine, dans l'Océan indien et en Ile-de-France.

En tant qu'hébergeur agréé de données de santé et fournisseur de réseaux de partage d'informations, Orange a remporté trois appels d'offres au sein du plan TSN, en Aquitaine, Rhône-Alpes et Océan indien.

Invité à s'exprimer à l'occasion du eHealth Forum des Echos, Rémy Choquet, directeur de l'innovation d'Orange Healthcare, a rappelé le rôle de son entreprise dans le cadre du programme TSN et a livré son ressenti, près d'un an après la fin de l'expérimentation.

"Nous avons accompagné un certain nombre d'expérimentations dans le domaine de l'e-santé et nous avons regardé avec beaucoup d'attention ce qui se passait au niveau des territoires. Nous observons un certain nombre d'usages, très hétérogènes selon les territoires", a-t-il expliqué.

"Sur les cinq territoires, nous voyons des choses mais il est un peu tôt pour mesurer des résultats effectifs sur l'organisation des soins ou le maillage territorial. En Nouvelle-Aquitaine, par exemple, nous avons pu observer un projet qui fonctionne bien parce que la demande était forte. Il faut que les gens s'approprient maintenant ces outils."

La gouvernance en e-santé, clé de voûte d'une stratégie efficiente

Outre les questions d'appropriation des outils numériques déployés dans le cadre de TSN, Rémy Choquet a déploré le manque de lisibilité en matière de gouvernance en e-santé.

"Nous avons établi ces plateformes sur un territoire géographique défini mais le passage à l'échelle régionale, puis nationale, n'est pas tranché. Nous avons vraiment un manque de stratégie sur ce qui doit être fait dans les 5 à 10 ans à venir en e-santé en France."

Une observation partagée par Isabelle Zablit coprésidente du comité santé du Syntec Numérique et présidente du cabinet de conseil en stratégie de transformation digitale, Clavesis, qui a regretté que les jalons du déploiement de TSN n'aient pas été clairement définis.

"Aujourd'hui, nous avons mené une expérimentation dont nous attendons encore le déploiement. Que va-t-on en faire? Est-ce qu'un modèle parmi les 5 va primer et être déployé? Va-t-on laisser une liberté d'action aux territoires? Il faut qu'il y ait un pilote ou une gouvernance nationale qui décide de la façon dont on va mener la suite de TSN", a-t-elle martelé sur la scène du eHealth Forum des Echos.

La représentante des industriels a également rappelé que "ces objectifs se retrouvent dans le plan 'Ma Santé 2022' mais la question reste la même: 'comment cela va-t-il s'articuler?'".

Cette stratégie entend s'appuyer sur le numérique pour rendre le système de santé plus efficient et améliorer l'organisation des soins (voir dépêche du 19 septembre 2018).

Le ministère des solidarités et de la santé a annoncé la création d'une "direction des services numériques du système de santé" pour "un pilotage renforcé" du numérique en santé. Il s'agit notamment de "favoriser les synergies" entre l'Etat, l'assurance maladie et les agences régionales de santé (ARS).

Cette "gouvernance forte" vise à répondre aux critiques formulées sur le manque de lisibilité et de visibilité de la stratégie française en matière d'e-santé mais "mission ou direction, peu importe", a répondu Agnès Buzyn à TICsanté le 18 septembre dernier. "Ce qui est certain, c'est qu'une task force au sein du ministère va être créée, elle travaillera en lien très étroit avec la Cnam [Caisse nationale d'assurance maladie] mais il s'agira d'un pilotage ministériel."

En attendant, aucune gouvernance n'a été clairement dessinée et le profil du pilote e-santé semble encore difficile à recruter.

wz/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

L'URPS médecins libéraux d'Auvergne-Rhône-Alpes ouvre sa plateforme de prise de rendez-vous en ligne

LYON, 5 décembre 2018 (TICsanté) - L'union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux d'Auvergne-Rhône-Alpes a ouvert en novembre sa propre plateforme de prise de rendez-vous en ligne, première brique d'un "écosystème informatique libéral aux mains des médecins" qui devrait s'enrichir d'autres services numériques de santé, a expliqué à TICsanté son président, le Dr Pierre-Jean Ternamian.

0 262

Systèmes d'information

Programme Hop'EN: la feuille de route dévoilée "à la fin de l'année" (DGOS)

(Par Wassinia ZIRAR, aux Journées e-santé 360)

PARIS, 14 novembre 2018 (TICsanté) - Conçu pour prendre le relais d'Hôpital numérique, le programme Hop'EN pour la période 2018-2022 est "en cours de finalisation" et sa feuille de route devrait être dévoilée "à la fin de l'année", a indiqué Caroline Le Gloan, cheffe du bureau des systèmes d'information (SI) de la DGOS, en ouverture des Journées e-santé 360 organisées par l'éditeur de logiciels hospitaliers Maincare, le 13 novembre.

1 249

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Université d'été de la e-santé 2019

    Du 02/07/2019 au 04/07/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019