https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

En bref

Déploiement de la nouvelle version de la plateforme de télémédecine francilienne Ortif

0 248

Le groupement de coopération sanitaire e-santé francilien (GCS Sesan) a annoncé début juillet préparer la migration des adhérents du service de télémédecine Ortif vers la nouvelle génération de l'outil, pour une mise en service de nouvelles fonctionnalités attendue début 2019.

La plateforme "Ortif 2nde génération" prendra le relais du service Ortif (Outil régional de télémédecine d'Île-de-France), déployé en 2004 par le GCS Sesan et utilisé par plus de 6.000 utilisateurs pour quelque 70.000 patients pris en charge annuellement (voir dépêche du 12 avril 2018).

Le service Ortif est composé de plusieurs logiciels permettant aux acteurs du secteur sanitaire public et privé, du médico-social et du libéral, de réaliser des activités de télé-expertise, de téléconsultation, de télésurveillance médicale et de téléradiologie.

Parmi les nouvelles fonctionnalités qu'offrira "Ortif 2nde génération", le GCS Sesan a cité dans un communiqué de presse la téléconsultation directe avec le patient, la visualisation des électroencéphalographies (EEG) et des lames d'anatomocytopathologie, la facturation des actes de télémédecine ou encore l'acquisition et la visualisation de données biomédicales en synchrone.

"La migration des adhérents et usages existants vers Ortif 2nde génération est d'une ampleur sans précédent en France (plus de 140 structures en 6 mois) et va nécessiter une implication forte des industriels entrants et sortants, ainsi que du GCS Sesan", a prévenu Christophe Couvreur, directeur du programme Production de soins du GCS, cité dans le communiqué.

Le marché de la nouvelle plateforme "Ortif 2nde génération" a été attribué à Acetiam (MNH Group), rappelle-t-on.

/rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.axigate-france.fr/welcome.html

En bref

Suivi comptable des SIH: ouverture du recueil des données pour l'année 2017

Une instruction de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) mise en ligne le 12 octobre invite les établissements de santé publics et privés d'intérêt collectif (Espic) à renseigner les données relatives aux ressources et aux charges affectées au système d'information hospitalier (SIH) pour l'année 2017.

0 241

En bref

Retours positifs sur les projets de télémédecine déployés en Côte-d'Or

L'agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté a lancé sept projets de télémédecine dans une soixantaine de structures depuis 2017, en s'appuyant sur les groupements de coopération sanitaire (GCS) E-santé Bourgogne et Emosist.

0 202

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • E-Health World Monaco

    Du 15/10/2019 au 17/10/2019

  • 4èmes Rencontres hospitalo-universitaires de santé connectée

    Le 17/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019