https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.ctm-telemedecine.fr/

Systèmes d'information

Le GCS Hugo et l'Institut de cancérologie de l'Ouest bientôt connectés à "une plateforme commune de big data"

0 228

ANGERS, 19 juillet 2018 (TICsanté) - Le groupement de coopération sanitaire (GCS) des Hôpitaux universitaires du Grand Ouest (Hugo) a annoncé le 26 juin le lancement d'un plan stratégique dans lequel il prévoit notamment la connexion à une plateforme commune de big data avant l'été pour favoriser la mise en oeuvre d'études cliniques et épidémiologiques avec l'Institut de cancérologie de l'Ouest (ICO).

Ce plan, qui se décline en quatre axes stratégiques, "couvre les quatre prochaines années", a précisé Laurence Jay-Passot, déléguée générale du groupement Hugo, jointe par APMnews (site du groupe d'information APM International, dont fait partie TICsanté). Il a été adopté par les établissements membres du GCS à l'occasion de l'assemblée générale qui s'est tenue mercredi, est-il évoqué dans un communiqué du groupement de coopération diffusé le 26 juin.

Le GCS Hugo regroupe les CHU-CHR des régions Bretagne, Pays-de-Loire, Centre-Val de Loire, en qualité de membres fondateurs (Angers, Brest, Nantes, Orléans, Rennes et Tours) et trois membres associés (le centre de lutte contre le cancer -CLCC- de Nantes-Angers, le CH du Mans et le centre hospitalier départemental de Vendée à La-Roche-sur-Yon).

Le groupement de coopération a notamment fixé comme premier axe stratégique le renforcement du partage d'expériences et de bonnes pratiques, avec des thématiques prioritaires identifiées: la gestion des risques, le management et la politique de recherche. A ce titre, le GCS compte approfondir les partenariats avec le monde scientifique, "les fondations et les écoles" en particulier, a cité la déléguée générale.

Le groupement de coopération prévoit également de développer des partenariats avec des acteurs du "monde économique", avec lesquels il veut travailler "sous forme d'ateliers" afin de "croiser" les perspectives des différents acteurs, a-t-elle précisé.

Selon son deuxième axe stratégique, le groupement de coopération va "renforcer les complémentarités en soins, enseignement et recherche", est-il souligné dans le communiqué. A ce titre, "une stratégie concertée qui s'appuiera sur un travail de diagnostic partagé concernant les effectifs hospitalo-universitaires de chaque site" va être élaborée. En parallèle, un travail sera mené pour organiser les filières de soins et "éviter que les patients ne s'adressent à des établissements situés en dehors de l'interrégion".

Le GCS va par ailleurs continuer à promouvoir "la mutualisation d'outils et de diplômes partagés" via notamment les lancements d'appels à projets thématisés.

Soutien de "la mise en réseau et la labellisation des acteurs de la recherche"

"Conforter le positionnement international d'Hugo en matière de recherche" est l'objectif affiché du troisième axe stratégique. En s'appuyant sur le groupement interrégional de recherche clinique et d'innovation Grand-Ouest (Girci Go), le GCS va soutenir "la mise en réseau et la labellisation des acteurs de la recherche".

Le groupement de coopération prévoit ensuite de s'investir "dans la promotion de projets européens, en lien avec les compétences identifiées dans les universités, les régions, le Comité national de coordination de la recherche (CNCR)".

Le GCS annonce par ailleurs s'engager à soutenir la recherche dans la gestion des données massives en santé, la génétique et la génomique ou encore les soins premiers qui font partie des thématiques prioritaires de l'interrégion.

Le dernier axe stratégique du groupement de coopération a pour but de "répondre aux enjeux en santé de demain par une stratégie interrégionale". Le GCS assure porter "une stratégie ambitieuse du Grand Ouest, pour la production et le traitement de données hospitalières pour la recherche".

Les cinq CHU du GCS Hugo et l'Institut de cancérologie de l'Ouest (ICO) prévoient en effet d'être connectés à une plateforme commune de big data avant l'été pour favoriser la mise en oeuvre d'études cliniques et épidémiologiques, rappelle-t-on.

Le GCS va également "promouvoir l'excellence des centres de simulation" et "favoriser la coordination des programmes de formation et de recherche" dans le domaine, est-il mentionné dans le communiqué.

"L'avenir des CHU fait aujourd'hui l'objet d'une réflexion nationale confiée par les deux ministres aux six conférences compétentes", a noté le GCS Hugo. Ce dernier explique que son ambition est de "répondre aux enjeux de demain". Ce plan conçu pour "approfondir" le modèle de fonctionnement en réseau du GCS a été travaillé en vue d'obtenir "une masse critique sur certaines thématiques", a relevé Laurence Jay-Passot.

La ministre des solidarités et de la santé et la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation ont demandé aux présidents des six conférences hospitalo-universitaires de mener une mission sur "le CHU de demain" en novembre 2017, rappelle-t-on.

jyp/ab/nc

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Le Grand Ouest disposera d'un entrepôt de données hospitalières interrégional en 2020

ANGERS (TICsanté) - Les établissements du groupement de coopération sanitaire (GCS) Hôpitaux universitaires du Grand Ouest (Hugo) disposeront en mars 2020 d'un entrepôt de données interrégional opérationnel permettant de mener des études sur des données relatives à plus de 5 millions de patients, ont expliqué le 9 septembre les porteurs du projet dans un entretien à APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TICsanté).

0 132

Systèmes d'information

Le GCS Hugo veut structurer sa plateforme de données de santé

ANGERS (TICsanté) - Le groupement de coopération sanitaire des Hôpitaux universitaires Grand Ouest (GCS Hugo) a lancé un appel d'offres pour "inciter les cliniciens à recourir aux données de santé de la plateforme commune déployée en 2018" et prévoit une action en 2019 afin d'optimiser son utilisation, a-t-on appris le 15 avril auprès de deux responsables du groupement interrégional de recherche clinique et d'innovation Grand Ouest (Girci Go), volet recherche du GCS.

0 325
https://www.apmjob.com/display-job/74556/?searchId=1567170277.2615&page=1

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 4 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/salon-sfar2019-palais_des_congres.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=sfar2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019

  • Catel Paris 2019

    Le 03/10/2019

  • 5ème Colloque cybersécurité en santé

    Le 03/10/2019

  • FASN Hôpital du futur

    Le 03/10/2019

  • E-Health World Monaco

    Du 15/10/2019 au 17/10/2019

  • 4èmes Rencontres hospitalo-universitaires de santé connectée

    Le 17/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019