https://vieviewer.com/

En bref

Bruno Sportisse nommé président directeur-général de l'Inria

0 530

Sur proposition de Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, et par décret présidentiel, Bruno Sportisse a été nommé PDG de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), le 28 juin.

Polytechnicien (X89), ingénieur des Ponts-et-chaussées, docteur en mathématiques appliquées et habilité à diriger des recherches (HDR), Bruno Sportisse, 48 ans, était jusqu'alors PDG de la start-up Skopai qu'il a cofondé en 2017.

Bruno Sportisse (Inria)
A l'Inria, il succède à François Sillion qui assurait l'intérim à ce poste depuis le 22 janvier et le départ d'Antoine Petit à la présidence du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (voir brève du 26 janvier 2018).

Auparavant, Bruno Sportisse avait déjà travaillé à l'Inria où il était directeur du transfert et de l'innovation de 2008 à 2012.

Il a ensuite rejoint les cabinets ministériels des gouvernements Ayrault I et II comme conseiller transfert et innovation, numérique, développement durable au cabinet de la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso (2012-2013), puis comme conseiller politiques d'innovation, filières innovantes et du numérique au cabinet de la ministre déléguée à l'économie numérique, Fleur Pellerin, entre avril et septembre 2013.

A cette date, Bruno Sportisse a été promu directeur adjoint du cabinet de la ministre déléguée à l'économie numérique, Fleur Pellerin, jusqu'au remaniement post-municipales du 31 mars 2014.

Entre novembre 2014 et mai 2016, il a évolué comme directeur général adjoint de Thuasne, une société spécialisée dans le textile médical, où il était en charge de la stratégie numérique

Plus récemment, il avait été missionné par le gouvernement d'Edouard Philippe pour proposer la mise en oeuvre d'une Agence européenne d'innovation de rupture.

wz/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Données de santé: l'AP-HP oppose une fin de non-recevoir à la société américaine Palantir

PARIS (TICsanté) - L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), que la société américaine Palantir Technologies avait contactée au début du mois d'avril pour renforcer la lutte contre l'épidémie de Covid-19 grâce à l'analyse de données, "n'a pas donné suite", a indiqué le 17 avril à TICsanté l'AP-HP, confirmant une information de BFM Tech.

0 1114

Politique

Covid-19: le CCNE souligne de nombreux "points d'alerte" sur le numérique

PARIS (TICsanté) - Le comité national pilote d'éthique du numérique du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a publié le 7 avril un bulletin de veille dans lequel il recense de nombreux "points d'alerte sur les enjeux d'éthique du numérique en situation de crise sanitaire aiguë".

0 1430

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 2 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • WebconfĂ©rence "Les grandes tendances de la e-santĂ© en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SANTEXPO LIVE

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021