Quelques perturbations mineures sont prévues ce week-end, veuillez nous en excuser.

https://vieviewer.com/

En bref

Stéphane Seiller quitte l'Asip santé et rejoint la Cour des comptes

1 423

Directeur par intérim de l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) depuis le 6 mars, Stéphane Seiller, administrateur général, est nommé conseiller maître à la Cour des comptes, au tour extérieur, à l'issue du conseil des ministres du 18 juin.

Il a quitté ses fonctions à l'Asip santé le 19 juin, a-t-on appris auprès de l'agence. Il assurait l'intérim de la direction à la suite du départ à la retraite de Michel Gagneux (voir dépêche du 6 mars 2018).

Le recrutement de conseillers maîtres de la rue Cambon dit "au tour extérieur" est ouvert à la candidature de hauts fonctionnaires venus d'autres grands corps de l'Etat. Ils doivent être âgés d'au moins 40 ans et justifier de l'ancienneté requise pour cet avancement d'échelon, rappelle-t-on.

Agé de 55 ans, diplômé de l'Ecole nationale de statistique et de l'administration économique (Ensae) et de l'ENA (promotion "Jean Monnet") en 1990, Stéphane Seiller a débuté sa carrière à Bercy dans les services de la direction du trésor, puis à la Caisse des dépôts et consignations (1990-1998).

Il a intégré en 1998 la direction des hôpitaux (aujourd'hui DGOS) en tant qu'adjoint au sous-directeur des systèmes d'information et des investissements immobiliers. Il a pris la tête de cette sous-direction en 1999 avant de devenir sous-directeur de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé en 2000.

Il a rejoint ensuite la direction de la sécurité sociale (DSS) où il a occupé successivement les postes de sous-directeur du financement du système de soins, puis de chef de service adjoint au directeur (2001-2007).

Stéphane Seiller est ensuite devenu directeur des risques professionnels à la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) (2007-2011), puis directeur général de la caisse nationale du Régime social des indépendants (RSI) jusqu'en décembre 2017.

(Journal officiel du mardi 19 juin 2018, texte 33)

wz/nc/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Evaluation, usages et formation: la HAS pointe les besoins liés à l'essor du numérique

PARIS (TICsanté) - La Haute autorité de santé (HAS) a choisi comme thème de son rapport annuel d'analyse prospective, publié fin juin, le développement du numérique en santé, soulignant en particulier les enjeux en matière d'évaluation des outils numériques, d'usages pour améliorer la qualité des soins et de formation des patients et des professionnels de santé.

0 696

Politique

Ce qu'il faut retenir du volet numérique du projet de loi "Ma santé 2022"

PARIS (TICsanté) - Définitivement adopté par le Parlement le 16 juillet, le projet de loi "relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé" qui traduit en partie la stratégie "Ma santé 2022", comprend plusieurs mesures relatives au dossier médical partagé (DMP), à l'espace numérique de santé (ENS), au Health Data Hub, au télésoin et à l'e-prescription.

0 932
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 4 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021