https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Le marché "dictée numérique et reconnaissance vocale" d'UniHa engrange ses premiers clients

0 1167

PARIS, 7 mai 2018 (TICsanté) - Près d'une trentaine d'établissements ou groupements hospitaliers de territoire (GHT) ont adhéré au marché "dictée numérique et reconnaissance vocale" ouvert pour quatre ans par le réseau coopératif d'achats hospitaliers UniHa, a-t-on appris le 18 avril auprès d'un porte-parole du réseau.

Ouvert en août 2018, le marché "dictée numérique et reconnaissance vocale" d'UniHa se divise en deux lots:

  • un lot sur les matĂ©riels de dictĂ©e vocale (dictaphones filaires ou sans fil, smartphones spĂ©cialisĂ©s pour la dictĂ©e, kit de transcriptions pour les secrĂ©taires, casques, etc.) comprenant un forfait pour les rĂ©parations et confiĂ© Ă  l'intĂ©grateur français Dicma.
  • un lot sur les logiciels de gestion de la dictĂ©e, confiĂ© Ă  l'Ă©diteur Zenidoc, comprenant au choix les outils de reconnaissance vocale Dragon Medical Practice Edition* de Nuance Healthcare ou Recognosco*, de l'Ă©diteur du mĂŞme nom.

Contacté par TICsanté, UniHa a expliqué ne pas être en mesure d'anticiper les achats sur ce marché. Il a néanmoins précisé que 27 établissements de santé ou GHT avaient déjà adhéré au premier lot, et 21 autres au second.

"Tous les établissements s'intéressent désormais à la reconnaissance vocale, ce qui est nouveau. Il est vrai que la licence de reconnaissance vocale est passée de 1.200 euros à moins de 500 euros TTC", a observé un porte-parole.

Le marché est ouvert jusqu'en juillet 2021.

Il a été élaboré et testé par un groupe expert composé de soignants, d'acheteurs et d'informaticiens des CHU de Caen, Nice, Lille, Montpellier, Rennes et de La Réunion, ainsi que du CH de Compiègne Noyon (Oise).

Les "points forts" du marché mis en avant par UniHa sont l'intégration aux différents systèmes existants comme le dossier patient informatisé (DPI), une mise en oeuvre "simple et rapide", un coût des licences de reconnaissance vocale "divisé par 2,2" et une "mise en place progressive en fonction de la volonté de l'établissement".

Plusieurs usages de la dictée peuvent exister au sein des établissements, a souligné le réseau d'achat. Un médecin peut dicter en reconnaissance vocale, valider ou non le texte, et le transférer à une secrétaire qui remet en forme ou réécrit avant validation du médecin. Il peut aussi dicter avec la reconnaissance vocale des informations automatiquement inscrites dans le DPI.

Le recours à la reconnaissance vocale "rend possible d'envoyer un courrier irréprochable le jour J, absorbant 80% des délais", a souligné UniHa.

Le marché est accessible pour tous les adhérents UniHA par l'envoi d'une demande de convention de mise à disposition du marché à l'adresse .

rm/vl/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Coronavirus: l'application de télésuivi des patients en quarantaine Covidom référencée par UniHA

L'application de télésuivi des patients en quarantaine Covidom a été référencée par le réseau coopératif d'achats hospitaliers UniHa, a fait savoir ce dernier le 25 mars.

0 1156

En bref

Le CHU de Brest choisit Xelians pour dématérialiser ses factures

Le CHU de Brest a fait appel à l'intégrateur Xelians pour déployer la solution de gestion électronique des documents (GED) DocuWare afin de dématérialiser ses factures, a fait savoir la société le 18 février dans un communiqué.

0 614

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • WebconfĂ©rence "Les grandes tendances de la e-santĂ© en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SANTEXPO LIVE

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021