https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Systèmes d'information

Hôpital numérique, France génomique: le détail des crédits alloués par la première circulaire 2018

0 447

PARIS, 27 avril 2018 (TICsanté) - La circulaire budgétaire relative à la première délégation des crédits du fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés (FMESPP) de 2018, dont TICsanté a eu copie, attribue des financements au programme Hôpital numérique et au plan "France médecine génomique 2025" (FMG 2025).

Cette première circulaire répartit pour chaque région 51,27 millions d'euros de crédits du FMESPP au titre de l'année 2018.

Alors que la dernière circulaire budgétaire de 2017 attribuait 12,8 millions d'euros d'aides à la contractualisation (AC) et de dotations annuelles de financement (DAF) au titre du programme Hôpital numérique (voir dépêche du 3 janvier 2018), le programme bénéficiera de 8 millions d'euros de crédits en 2018.

La circulaire rappelle que le soutien financier prévu dans le cadre du programme est versé aux établissements ayant atteint les cibles d'un ou de plusieurs domaines prioritaires, et dont l'atteinte a été validée par l'agence régionale de santé (ARS).

La répartition de ces crédits du FMESPP entre 8 régions est précisée en annexe de la circulaire. Parmi elles, deux se partagent près de la moitié de l'enveloppe Hôpital numérique avec plus de 3,5 millions d'euros pour la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca) et 1,4 million d'euros pour la région Grand Est.

Une enveloppe de 11,4 millions d'euros pour le plan France génomique 2025

Dans le cadre du plan "France médecine génomique 2025" (FMG 2025), les pouvoirs publics ont décidé d'allouer 11,4 millions d'euros aux deux groupements de coopération sanitaire chargés de mettre en place les plateformes de séquençage à très haut débit, dans le cadre de la première étape du plan FMG 2025.

Dans ce cadre, les projets SeqOIA (Ile-de-France) et Auragen (Auvergne RhĂ´ne-Alpes GĂ©nomique) vont respectivement percevoir 4,1 millions d'euros et 7,3 millions d'euros pour mener Ă  bien leur mission.

Pour rappel, le projet Auragen est porté par les Hospices civils de Lyon (HCL), les CHU de Grenoble et Saint-Etienne, le Centre Léon-Bérard (Lyon), le Centre Jean-Perrin (Clermont-Ferrand) et l'Institut de cancérologie de la Loire (Saint-Priest-en-Jarez). Il est composé de deux volets: cancérologie et maladies rares.

Le projet SeqOIA, soutenu par l'Assistance publique-hĂ´pitaux de Paris (AP-HP), l'Institut Curie (Paris), l'Institut Gustave-Roussy (Villejuif, Val-de-Marne) et l'Institut Imagine (Paris), porte aussi sur le cancer et les maladies rares avec des horizons de cinq ans.

Enfin, la circulaire attribue 490.000 euros à l'administration du système d'information (SI) des centres de référence pour la prise en charge des infections ostéo-articulaires (Crioa) labellisés par le ministre des solidarités et de la santé et confié à l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM).

Ainsi, 140.000 euros seront consacrés aux "opérations de délivrance des droits d'accès aux utilisateurs du SI, au recettage des opérations de maintenance et d'évolution du SI" et 350.000 euros seront dévolus "à la troisième phase de maintenance et de l'hébergement du SI des Crioa", a indiqué le ministère dans la circulaire.

wz/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Informatique hospitalière: ce que prévoit le dernier Copermo

PARIS (TICsanté) - Plusieurs millions d'euros (M€) de crédits, validés par l'ancien Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l’offre de soins hospitaliers (Copermo), sont alloués au numérique dans le cadre des nouvelles circulaires budgétaires de fin 2020 dont APMnews/TICsanté a eu copie le 31 décembre.

0 239

Politique

PLFSS 2021: la prise en charge intégrale de la téléconsultation prolongée pendant 2 ans

PARIS (TICsanté) - L'avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2021 prévoit de prolonger la prise en charge intégrale de la téléconsultation "jusqu'au 31 décembre 2022".

0 444
https://protect-eu.mimecast.com/s/EyzrC76REFVjOJ3H8HYlT?domain=app.livestorm.co

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://www.mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • WebconfĂ©rence "Les grandes tendances de la e-santĂ© en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SANTEXPO LIVE (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021