https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

USI: deux nouveaux outils informatiques pour une meilleure structuration

0 605

PARIS, 29 octobre (TICsanté) - Deux nouveaux produits destinés à aider le personnel soignant dans les unités de soins intensifs (USI) viennent d’être lancés. De son côté, l'HIAD de Lyon utilise une solution logicielle du même acabit, depuis quelques années déjà.

Quelles sont les salles disponibles ? Quels sont les patients dont les mĂ©decins doivent s’occuper en prioritĂ© ? Y a-t-il des retards dans la prise en charge des malades ? Autant de problĂ©matiques soulevĂ©es auxquelles se doivent de rĂ©pondre les industriels pour amĂ©liorer l'organisation d'un service hospitalier.

De nombreux fournisseurs tentent, en effet, de répondre aux besoins de plus en plus spécifiques des établissements de santé en mettant au point des produits capables de structurer, d’organiser et de gérer les données des différents services de soins.

Dans le domaine des soins intensifs, un tableau de bord, Picis Perioperative Dashboard mis au point par la société Picis, est un outil informatique stratégique créé pour obtenir une vision globale de tout ce qui se passe en temps réel dans un service. L'automatisation des informations permet aux équipes de mieux appréhender l’arrivée des patients dans l'unité de soins intensifs, de mieux s’organiser et donc de gagner en réactivité et en efficacité, en les libérant des tâches administratives. Le personnel peut alors consacrer davantage de temps aux soins et la prise en charge des patients s'en trouve améliorée.

Toujours dans le domaine des USI, eView for Critical Care Manager de Picis réunit de manière organisée, sur une interface web, l’ensemble des données concernant des patients admis en réanimation. En effet, dans ce type de service, le personnel médical se trouve confronté à un nombre important de données et d’urgences, qu’il est important de savoir gérer et structurer.

Les médecins disposent d'un accès immédiat à cette interface et peuvent obtenir, là encore, une vision d’ensemble des patients au sein du service. Les informations sont, en outre, accessibles depuis n’importe quel ordinateur, puisqu’il suffit de disposer d’une connexion, voire même depuis un smartphone. Toutes les données sont hiérarchisées et le médecin peut également avoir accès au dossier électronique du patient.

L'HIAD A LYON PIONNIER EN LA MATIERE

L'HIAD (Hôpital d'Instruction des Armées Desgenettes à Lyon) comporte 300 lits et emploie 800 professionnels de santé. Le service de réanimation de l'hôpital, dirigé par le Pr Jacques Escarment, admet 450 patients par an dont 60% proviennent d'autres établissements de la région.

"Il est devenu nécessaire de centraliser les procédures de soins en s'équipant d'une solution informatisée, car elles étaient devenues trop lourdes et peu pratiques pour le personnel soignant", explique le Pr Escarment à Ticsanté.

Pour faire face à cette problématique, l'HIAD a intégré une solution logicielle Picis pour la gestion des soins intensifs. Pour le Pr Escarment, les avantages sont nombreux: "ce logiciel permet d'optimiser le temps de travail des équipes, de sécuriser les données, de mettre en place un système d'archivage documentaire et de de mieux encadrer les pratiques".

"Si la solution logicielle de gestion des soins critiques est onéreuse, son avantage est indéniable, notamment en termes de gain de temps, qui bénéficie à l’ensemble du personnel médical ou non, y compris le secrétariat. Je gagne ainsi l’équivalent d’une infirmière et demie par jour", assure-t-il.

Fort de cette expérience, l'hôpital va déployer cet outil informatique, encore réservé à l'USI, dans d'autres services. "Nous prévoyons de l'étendre prochainement au service d'anesthésie ainsi qu'au bloc opératoire", conclut le Pr Escarment./eg/ajr

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

MĂ©dico-social: l'Anap et l'ATIH changent de rĂ´les par rapport au tableau de bord de la performance

PARIS (TICsanté) - "La totalité de la gestion des campagnes annuelles" du tableau de bord de la performance que doivent remplir les établissements et services médico-sociaux (ESMS) est désormais confiée à l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), et non plus à l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap), ont annoncé les deux agences dans un communiqué commun fin mars.

0 102

Systèmes d'information

Un arrêté autorise l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié fin mars au Journal officiel autorise l'Agence du numérique en santé (ANS) à conduire l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi (RPPS+) pendant 18 mois.

0 125

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 4 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICSANTE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE