https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Ehpad: en route vers l’informatisation…

1 261

PARIS, 15 septembre (TICsanté) – Nombreux sont les éditeurs à proposer des progiciels d’informatisation du dossier patient pour les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), qui doivent d’ailleurs, comme les établissements de soins, répondre à des enjeux en termes d’organisation, de pilotage, de traçabilité et de sécurité. Focus sur un progiciel de prise en charge globale du résident disponible en France et peut-être bientôt à l’international.

Le progiciel Easy.soins de Solware a été initialement élaboré pour les groupes d’Ehpad. En revanche, l’éditeur a fait le choix de développer prioritairement des fonctionnalités utiles pour un établissement individuel, afin de "valider le fait que les besoins des soignants soient couverts par notre produit", indique Gérald Ferraro, le directeur général du groupe informatique. Solware, créé initialement sous le nom de Micrauto, bénéficie de plus de 20 années d’expériences dans le déploiement de solutions informatiques. Il y a 4 ans, il s’est lancé sur le marché de la santé en rachetant l’activité de la société Géronciel, spécialisée dans le développement de logiciels de facturation et de gestion des soins pour les Ehpad.

"Les produits étant assez obsolètes, nous avons relancé le développement de toute la gamme en faisant le choix de déployer des outils en mode web, reposant sur des standards technologiques (comme Java, RedHat et Oracle) et accessibles en mode ASP", informe Gérald Ferraro. Solware santé lance en 2006 le progiciel de gestion médicale et soins (Easy.soins) dans "les toutes dernières technologies" et poursuit actuellement cette démarche avec Easy.gestion, le progiciel de facturation et de gestion administrative des résidents, conçu selon les mêmes technologies, sur la même base de données unique et dont la première version est prévue d’ici fin 2009.

Easy.soins est, selon Gérald Ferraro, le "seul outil du marché répondant aux attentes des grands groupes d’Ehpad". "Nous sommes sur des technologies innovantes et pérennes qui leur garantissent que le produit va suivre les évolutions du marché et de la réglementation dans les dix ans à venir", affirme-t-il. Le progiciel permet de gérer, sur une même base de données et à distance (via internet), la totalité des établissements d’un groupe d’Ehpad. Gérald Ferraro le considère comme "un progiciel de nouvelle génération". Même si (...) la couverture fonctionnelle n’est aujourd’hui pas supérieure à celle des concurrents existant sur le marché, "notre avantage compétitif réside dans le fait que le produit peut évoluer, ce qui a une valeur pour les groupes, faisant plutôt le choix de demain plutôt que celui d’aujourd’hui", observe-t-il.

Il faut compter en moyenne 4 à 5 jours pour déployer le produit et former les équipes dans un établissement et un petit peu plus de temps dans un groupe d’Ehpad, en raison du "paramétrage du logiciel qui doit être fait, afin de répondre à l’ensemble des problématiques de tous les établissements du groupe", explique-t-il. Selon Gérald Ferraro, un des principaux avantages du produit réside dans le fait que l’"on peut paramétrer des pratiques communes à plusieurs établissements dans le progiciel et disposer de tableaux de bords globaux". Easy.soins fonctionne aussi bien pour de petits établissements (35 lits) que pour des plus grands (150 lits) ou encore pour des logiques de groupe, atteste-t-il.

Une des spécificités d’un progiciel destiné à la prise en charge en Ehpad est le fait de devoir gérer une longue période d’hébergement (plusieurs mois) contrairement au sanitaire, indique le directeur de Solware. Il y a également un certain nombre de pathologies et de problématiques relatives aux Ehpad qui doivent être prises en compte dans le dossier de soins, déclare-t-il. La fonction majeure du résident est ainsi relativement développée et ce qui concerne sa vie dans l’établissement (les activités, les divers rendez-vous avec les médecins, les kinésithérapeutes, les coiffeurs et tout ce qui peut lui arriver durant son séjour), doit être considéré comme du soin, développe-t-il. "Par exemple, ce qui a trait à l’entretien des locaux (le volet ne fonctionne pas ou une ampoule doit être changée dans la chambre) est considéré comme du soin, car cela pourrait porter préjudice à la qualité du séjour du résident, et de fait, est notifié dans Easy.soins", cite Gérald Ferarro. "Le progiciel permet d’ailleurs d’obtenir une traçabilité de toutes les interventions menées", stipule-t-il.

Ce progiciel se veut transversal avec une information échangée de manière globale. Toutes les informations du résident sont disponibles (habitudes alimentaires, matériel utilisé, prescriptions...) et accessibles à l’ensemble du personnel (soignant, médical, administratif, logistique...) de façon sécurisée, intra et extra-muros, ce qui permet de suivre l’état du patient en temps réel. Le progiciel offre la possibilité de manager et piloter l’ensemble de l’organisation d’un établissement ou d’un groupe d’établissements, de manière centralisée et partagée, en mutualisant les informations sur les résidents dans un dossier unique et partagé.

Le progiciel sécurise par ailleurs les prescriptions par l’intégration de banques de médicaments. Un important travail a également été réalisé en matière d’ergonomie du produit, afin de développer un outil simple avec une navigation fluide, indique Gérald Ferraro. En ce qui concerne le coût, la tarification se fait au lit et annuellement. Sur un établissement de 80 lits, en comptant la formation, il faut au maximum 8.000 euros pour la mise en œuvre de l’outil. La maintenance équivaut à 20% du prix de la licence, précise-t-il. Par ailleurs, Easy.soins peut parfaitement s’interfacer avec d’autres logiciels.

Solware santé compte une trentaine de personnes et représente environ 1,5 millions de chiffre d’affaires (sur 12 millions d’euros de chiffre d'affaires total pour le groupe en 2008). Une part encore "assez faible" pour Gérald Ferraro, qui ne compte pas en rester là. En effet, l’ambition de Solware santé est de se tourner vers l’international. "Nous pensons que le dossier de soins, contrairement à la gestion qui est très compliquée à internationaliser (en raison de règles différentes suivant les pays), est plus facilement internationalisable" et "nous allons donc nous y atteler dès 2010", annonce-t-il. "Nous pensons que tous les investissements faits sur Easy.soins doivent s’amortir sur un marché plus grand que celui de la France". Dans un premier temps, il est question que Solware santé observe quels sont les besoins (par exemple en Allemagne) avant d’imposer une solution qui fonctionne en France, mais qui ne serait peut-être pas adaptée ailleurs, informe-t-il./eg/ajr

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

La CAIH ouvre deux marchés sur l'interopérabilité et l'hébergement de données

LYON (TICsanté) - La Centrale d'achat de l'informatique hospitalière (CAIH) a attribué ces derniers mois deux nouveaux marchés sur les logiciels d'interopérabilité et les prestations, services et fournitures relatives à l'hébergement de données de santé (HDS), détaillés à TICsanté par un porte-parole de la centrale.

0 795

Systèmes d'information

Le groupe Ramsay-Générale de santé victime d'une cyberattaque

PARIS (TICsanté) - Ramsay-Générale de santé (RGdS) a fait l'objet depuis le 10 août d'une cyberattaque qui touche ses 120 établissements de santé en France, a appris APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TICsanté), auprès du groupe de cliniques.

0 827

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (1)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org