https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

CH de Dax: un DPI sur mesure

0 285

PARIS, 9 septembre (TICsanté) – Le centre hospitalier de Dax (Landes) a une certaine expérience en matière d’informatisation. Construite en interne, une solution d’informatisation du dossier patient a été mise en oeuvre, il y a vingt ans, par la direction des systèmes d'information et d'organisation (DSIO). Retour avec Serge Roulet, DSIO et Gilbert Martin, responsable des systèmes d'information et d'organisation (RSIO) sur ce projet et sur quelques autres chantiers menés par l’établissement.

Le CH de Dax est un établissement offrant une capacité d’accueil de 978 lits et places. Situé au sein d’un département attractif avec une population à géométrie variable, le CH bénéficie d’une solide expérience en matière d'informatisation: il entreprend, il y a 20 ans, d'élaborer une solution en interne pour l’informatisation du dossier patient, avec comme priorité, le programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI). Cette solution qui se veut centrée sur le patient a, au fil du temps, pris de l’ampleur avec l’ajout de différentes fonctionnalités, afin de répondre au mieux aux besoins et attentes des utilisateurs, indique Serge Roulet. C’est dans une logique "de recherche de la satisfaction des utilisateurs" (internes et externes à l’établissement) que l’outil a été développé, mentionnent le DSIO et le RSIO.

Mise en production le 1er janvier 1989, la solution dossier patient du CH de Dax est, dans un premier temps, déployée pour la partie MCO selon un principe de "big-bang". En 1993, le champ fonctionnel de l’outil cible non seulement le PMSI, mais aussi d’autres fonctions relatives à l’ensemble de la prise en charge. Le patient pris en charge en SSR bénéficie alors, au même titre qu’un autre service (comme la maternité), d’un dossier informatisé.

De fait, 450.000 patients sont en ligne et plusieurs millions de documents produits en interne sont accessibles en temps réel, précise Gilbert Martin. Sur ce socle commun intégré, différentes fonctions connexes ont été ajoutées parmi lesquelles, le bloc opératoire, l’activité urgences et le dossier de soins (...). Cette suite logicielle couvre l’ensemble de l’activité en termes de prise en charge. C’est un outil intégré avec des produits connexes comme Labo Serveur d’Inlog pour le laboratoire, Chimio de computer Engineering pour la chimiothérapie, DIC de Varian pour la cancérologie (...), qui ont été interfacés au fur et à mesure des besoins des utilisateurs. Leur communication a été facilitée grâce à la solution EAI Antares d’Enovacom, indiquent-ils.

Parallèlement à la mise en oeuvre de cet outil, un important travail a également porté sur l’infrastructure, explique Gilbert Martin. C’est la partie invisible du SI qui n’en n’est pas moins cruciale pour obtenir toutes les performances nécessaires à la mise en oeuvre de projets d’ampleurs, tel que le dossier médical patient, souligne-t-il. Le CH de Dax a notamment fait le choix de se tourner vers des solutions de virtualisation de serveurs et de stockage.

Concernant le circuit du médicament et son informatisation, le CH de Dax se situe à une étape intermédiaire. En effet, tous les services ne sont pas encore informatisés, informent les deux intervenants. Le développement de la partie prescription, qui ne cesse de s’étendre, s’est effectué en 2000-2001 et une expérimentation sur la partie administration du médicament est depuis peu menée dans un service de l’établissement. Le CH de Dax poursuit donc ce chantier avec la volonté que la prescription soit informatisée et couvre l’ensemble des services de l’établissement (les secteurs de la chirurgie et de la réanimation n’étant pas encore couverts). Selon la feuille de route établie, l’informatisation du circuit du médicament devrait se poursuivre jusqu’à fin 2010 - mi 2011, indiquent-ils. "Les professionnels de santé sont impliqués et poursuivent le développement de l’outil. Ils sont d’ailleurs très demandeurs qu’un certain nombre de points soient améliorés (...) et souhaitent que les choses évoluent assez rapidement. Cette demande n’a pas toujours pu être satisfaite dans le temps", admet Serge Roulet. La dispensation médicamenteuse a ainsi été retardée en raison d’aspects réglementaires (...), cite-t-il.

Le CH de Dax a par ailleurs lancé une étude fin juin afin de faire un choix pour l’acquisition d’un PACS durant le 1er semestre 2010. Le module de radiologie mis en oeuvre ne répond pas pour le moment à tous les besoins, comme certains Radiology Information System (RIS), et doit évoluer pour se doter de plusieurs fonctions possibles.

La solution dossier patient intitulée PLUS, déployée initialement par le CH de Dax, est depuis la signature d'un accord en mai 2008, à l'occasion d'Hôpital Expo, développée par l'éditeur de solutions en informatique de santé, Médiane. Cet accord stipule la cession des droits d'auteur sur la solution PLUS à Médiane. La solution appelée Médiane Plus est aujourd'hui utilisée dans 7 établissements. Le CH de Dax n'ayant pas une vocation d’éditeur de solutions, "nous avons souhaité un partenariat avec un industriel" afin d'externaliser le développement de la solution, expliquent les DSIO et RSIO. Pour l'éditeur, présent depuis déjà plusieurs années sur le marché avec des applications administratives, l'acquisition de PLUS lui permet de compléter son offre avec un volet médical, a indiqué à TICsanté, Jean-Marie Vandenberghe, président de Médiane SAS./eg/ajr

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

La CAIH ouvre deux marchés sur l'interopérabilité et l'hébergement de données

LYON (TICsanté) - La Centrale d'achat de l'informatique hospitalière (CAIH) a attribué ces derniers mois deux nouveaux marchés sur les logiciels d'interopérabilité et les prestations, services et fournitures relatives à l'hébergement de données de santé (HDS), détaillés à TICsanté par un porte-parole de la centrale.

0 795

Systèmes d'information

Le groupe Ramsay-Générale de santé victime d'une cyberattaque

PARIS (TICsanté) - Ramsay-Générale de santé (RGdS) a fait l'objet depuis le 10 août d'une cyberattaque qui touche ses 120 établissements de santé en France, a appris APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TICsanté), auprès du groupe de cliniques.

0 827

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org