https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.neobe-sante.fr/tic-sante/?utm_source=Page&utm_medium=Banniere_Image&utm_campaign=Tic_Sante

Systèmes d'information

La moitié des établissements engagés dans un plan de transformation numérique (étude IDC/Syntec)

0 136

PARIS, 31 mars 2017 (TICsanté) - Seuls 51% des établissements de soins ont engagé une stratégie numérique destinée à assurer le développement, l'innovation et l'évolution des métiers grâce aux nouvelles technologies selon les résultats d'une étude du cabinet IDC pour le syndicat de professionnels Syntec Numérique dévoilés le 23 mars.

L'étude* a constaté une légère différence entre les établissements privés (57%) et le secteur public (47%).

Le secteur de la santé se place loin derrière le secteur bancaire (77% d'acteurs engagés dans une transformation), mais devant l'industrie (38%).

Karim Bahloul, directeur études et recherche chez IDC France, a souligné lors de la présentation des résultats "la croissance modérée des dépenses informatiques des établissements en 2016" (+2,8% à hauteur d'1,8 milliard d'euros), liée à "la mise en place des groupements hospitaliers de territoire" (GHT).

"Les établissements sont dans une phase d'organisation interne qui consiste à bâtir le schéma directeur de leur système d'information", a-t-il souligné. Conséquence: "La croissance des dépenses informatiques sera plus faible en 2017 avant de repartir à la hausse en 2018 et 2019".

Parmi les établissements qui ont entamé leur transformation numérique, la priorité a surtout été donnée au développement de portails patients pour la prise de rendez-vous, l'admission et les transmissions de documents médicaux (61% des établissements interrogés), et de portails destinés aux professionnels et médecins de ville (37%).

Du côté des freins à ces mutations, les établissements citent en premier lieu "les coûts informatiques associés" (70%) et les "coûts en matière de conduite du changement" (59%). Viennent ensuite "le manque de compétences en interne" (28%), le "manque de visibilité sur les bénéfices" (24%) et le "manque de sensibilité ou de culture sur le sujet" (20%).

La suite de l'étude s'intéresse aux problématiques informatiques spécifiques aux établissements supports et parties de GHT.

Les résultats y apparaissent assez similaires à ceux obtenus à la suite de l'étude publiée par TICsanté en juillet 2016 et intitulée "Convergence SI et GHT: 2016, l'année 0 de la coopération ?" (voir dépêche du 7 juillet 2016).

La moitié des établissements estiment dans l'étude IDC/Syntec Numérique que l'objectif du système d'information hospitalier (SIH) convergent dans les GHT est "difficilement atteignable" d'ici au 1er janvier 2021, comme le prévoit le décret d'application de la loi du 26 janvier 2016.

Les obstacles au respect du calendrier résident dans le manque de budget (cité par 74% des répondants), l'organisation entre l'établissement support et les parties du GHT (52%) et l'interopérabilité des logiciels (48%).

*Etude réalisée auprès de 100 établissements de santé (65% du public et 35% du privé) de tailles variant entre 100 et plus de 500 lits, parmi lesquels 28% d'établissements supports de GHT.

rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://4axes.fr/?xtor=SEC-200

Politique

E-santé: la feuille de route ministérielle saluée malgré des interrogations sur le financement

PARIS (TICsanté) - Plusieurs représentants des industriels, éditeurs de logiciels, établissements et professionnels de santé contactés par TICsanté ont salué la feuille de route pour le numérique en santé présentée la semaine dernière par la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, tout en se disant vigilants sur la capacité des pouvoirs publics à débloquer des financements à la hauteur des ambitions.

0 639

Politique

Les activités d'infogérance bientôt retirées de la certification HDS

LE MANS (TICsanté) - Les activités d'infogérance devraient être extraites "dans les mois qui viennent" du périmètre de certification des hébergeurs de données de santé, pour laisser place à un encadrement spécifique faisant actuellement l'objet d'une réflexion à l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé), a déclaré mardi Jean-François Parguet, directeur du pôle technique et sécurité de l'agence.

0 471

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://www.corwin.eu/actualite/rencontresfhp2019.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fhp2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Révolution Pharmatech

    Le 09/12/2019

  • Consumer Electronics Show (CES) 2020

    Du 07/01/2020 au 10/01/2020

  • Tour de France du numérique en santé en Nouvelle-Aquitaine

    Le 16/01/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020