Une opération de maintenance est prévue jeudi 28 Mai 2020 entre 13h00 et 13h30. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://vieviewer.com/
https://openbi.org/covid19-suivi-du-covid-19/

E-santé

Un rapport parlementaire préconise le remboursement des objets connectés contribuant à la prévention

0 231

PARIS, 11 janvier 2017 (TICsanté) - Un rapport d'information sur les objets connectés examiné le 10 janvier par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale recommande la prise en charge "au moins partielle" par l'assurance maladie des objets participant à la politique de prévention à destination des populations fragiles.

Intitulé "L'internet des objets: le numérique à l'ère de la prédiction", ce rapport présenté par la Corinne Erhel (PS, Côtes d'Armor) et Laure de la Raudière (LR, Eure-et-Loir), détaille le potentiel économique et les services aujourd'hui proposés par les objets connectés, en particulier grâce à l'analyse des données qu'ils génèrent.

Face à un secteur à la croissance exponentielle -la société de conseil Gartner évalue à 30 milliards le nombre d'objets connectés en 2020, contre 6,4 milliards aujourd'hui- les députées formulent 20 recommandations pour accompagner et tirer profit de cet essor dans l'Hexagone.

"Les politiques publiques devraient être les prochaines grandes bénéficiaires de l'internet des objets", estiment-elles. Elles citent notamment le cas des politiques de santé publique qui vont "se reconfigurer autour des données que les individus mesureront et mettront à disposition du secteur de la santé pour améliorer la maîtrise de leur état de santé, la propagation de maladies ou encourager la lutte contre les comportements à risque".

Le rapport souligne à plusieurs reprises le potentiel des objets connectés dans la prévention, pour "responsabiliser les individus" et "les inciter à s'orienter vers des comportements plus vertueux" en termes de sommeil, d'alimentation ou de pratique sportive.

Il constate que "de plus en plus de fabricants de bracelets connectés analysent les données produites lors de l'activité journalière et proposent un service de coaching personnalisé sur l'application smartphone, qui permet de se fixer des objectifs ou des défis, et de se voir progresser de façon dynamique".

Les députées recommandent en conséquence de "développer une stratégie e-santé de prévention à destination des populations fragiles ou particulièrement exposées à des risques sanitaires", dont le remboursement des objets connectés fait partie.

La prise en charge des objets participant à la politique de prévention permettrait aussi de pallier les risques d'exclusion d'une partie de la population de l'utilisation de ces objets, du fait de la fracture numérique et du "coût d'accès" de ces solutions, notent les deux députées.

Evoquant les économies sur les dépenses de santé qui pourraient être réalisées grâce à la diffusion des objets connectées, les auteures du rapport recommandent d'engager "une revue de l'action publique au prisme de l'internet des objets pour déceler les gains de productivité et les nouveaux usages qui peuvent en découler pour améliorer le fonctionnement des services publics".

Elles préconisent aussi de confier au pôle interministériel de prospective et d'anticipation des mutations économiques (Pipame) "une mission centrée sur le potentiel prédictif des objets connectés et sur leur impact dans les processus de décisions humaines".

rm/eh/APM polsan

La Rédaction
redaction@ticsante.com

https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter

E-santé

Numérique en Ehpad: penser "usage" au-delà de "l'effet waouh"

PARIS (TICsanté) - Objets connectés, robots, numérique… de nombreux Ehpad prennent le train de la digitalisation, mais au-delà des simples gadgets, elle doit avant tout viser l'amélioration du confort de vie des résidents et des conditions de travail des soignants, ont souligné des opérateurs lors de la Journée franco-allemande de la "silver économie" le 4 juin.

0 670

E-santé

Université d'été de l'e-santé 2019: cap sur le développement durable et les données de santé

CASTRES (TICsanté) - Un focus "e-santé et développement durable", le retour sur la thématique phare de l'année: les données de santé, l'absence du laboratoire Pierre Fabre... du 2 au 4 juillet 2019, la 13e édition de l'université d'été de l'e-santé prend ses quartiers à Castres, avec plusieurs changements au programme.

0 729

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 6 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 13/04/2021