https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.medica-tradefair.com/

E-santé

Télésurveillance: les industriels appellent à "dépasser le stade des expérimentations"

0 130

PARIS, 22 décembre 2016 (TICsanté) - L'Alliance eHealth France qui regroupe les entreprises du numérique et de la santé s'est félicitée le 19 décembre de la publication au Journal officiel de l'arrêté fixant le cahier des charges des expérimentations de télésurveillance, tout en réitérant son appel à "dépasser le stade des expérimentations" en matière de télémédecine.

Un arrêté publié le 15 décembre au Journal officiel a précisé le cahier des charges des expérimentations de télésurveillance pour trois pathologies, l'insuffisance cardiaque, l'insuffisance respiratoire et l'insuffisance rénale, rappelle-t-on (voir dépêche du 19 décembre).

Selon cet arrêté, les actes de télésurveillance sont rémunérés sous la forme d'un forfait semestriel pour les professionnels de santé qui les effectuent, pour ceux qui assurent l'accompagnement thérapeutique du patient et pour les fournisseurs de la solution de la télésurveillance et des prestations associées.

A ce forfait s'ajoute une prime conditionnée à l'atteinte d'objectifs de santé publique, comme la réduction de 20% des hospitalisations en ce qui concerne l'insuffisance cardiaque.

Cette publication au Journal officiel constitue "une étape importante", a salué l'Alliance eHealth France dans un communiqué de presse, rappelant que ces cahiers des charges étaient attendus "depuis 2014" et qu'ils représentent "une brique essentielle au déploiement de la télémédecine".

"Nous espérons que les pouvoirs publics nationaux et les agences régionales de santé veilleront au bon déploiement de ce dispositif dans les territoires, afin que la télémédecine soit intégrée par un nombre croissant de professionnels de santé et qu'elle puisse ainsi bénéficier à davantage de patients", a relevé Pierre Leurent, coordinateur général et porte-parole de l'Alliance eHealth France, cité dans le communiqué.

Le groupement d'organisations professionnelles fait état d'un "effort à poursuivre". Il renvoie à son appel à "passer à la vitesse supérieure" formulé après la présentation de la stratégie nationale "e-santé 2020" par la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine (voir dépêche du 29 juillet 2016).

"Nous avons désormais besoin de dépasser rapidement le stade des expérimentations et de doter la télémédecine d'un cadre financier et organisationnel pérenne, ce qui passe notamment par la clarification du cadre d'évaluation nécessaire pour les solutions industrielles déployées, afin de faire de la France un des leaders mondiaux dans ce domaine", a souligné Pierre Leurent.

Créée en octobre 2015, l'Alliance eHealth France regroupe la Fédération des éditeurs d'informatique médicale et paramédicale ambulatoire (Feima), Les entreprises du médicament (Leem), Les entreprises des systèmes d'information sanitaires et sociaux (Lessis), le Syndicat national de l'industrie des technologies médicales (Snitem) et le Syndicat professionnel des entreprises de services du numérique, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies (Syntec Numérique) (voir dépêche du 15 octobre 2015).

rm/ab
.

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.axigate-france.fr/welcome.html

E-santé

Contre une "télémédecine administrée", le vice-président du Cnom appelle à "rentrer dans la pratique"

(Par Raphaël MOREAUX, au 11e congrès de la SFT)

PARIS, 14 décembre 2018 (TICsanté) - Le vice-président et délégué général au numérique du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), Jacques Lucas, a mis en garde le 6 décembre contre une "télémédecine administrée" et appelé les pouvoirs publics et les professionnels à "ne pas produire du texte" mais à "rentrer dans la pratique".

0 314

En bref

La télésurveillance des patients insuffisants respiratoires se structure en Hauts-de-France

L'Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux des Hauts-de-France a annoncé début octobre la mise en place d'un projet d'organisation régionale pour la télésurveillance des patients insuffisants respiratoires.

0 252

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • E-Health World Monaco

    Du 15/10/2019 au 17/10/2019

  • 4èmes Rencontres hospitalo-universitaires de santé connectée

    Le 17/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019