https://vieviewer.com/
https://openbi.org/covid19-suivi-du-covid-19/

En bref

La digitalisation du système de santé "entre Wall-E et Skynet" ? (David Gruson)

0 188

Le président de la Fédération hospitalière de France (FHF), David Gruson, s'est interrogé le 28 juin lors des premières rencontres "actualités et santé" organisées par la FHF sur les impacts d'une transformation numérique qui peut mener le système de santé "vers une 'Wall-Esation' (gentil robot) ou une 'SkyNetisation' (nuisible collecte de données)".

Tout en précisant considérer que la transformation numérique de l'hôpital était "une opportunité majeure pour notre système de soins, facteur de possible amélioration des dispositifs de prise en charge des patients, de la démocratie en santé, etc.", David Gruson a affirmé que "deux risques existent".

Le premier est "celui de la déshumanisation, de la désincarnation [du soin]", a-t-il précisé, ajoutant que "la FHF [allait] pousser au dérouillement de la télémédecine", mais qu'elle le ferait avec "vigilance". "Une vigilance d'autant plus nécessaire que la télémédecine a une influence sur les métiers, et notamment sur l'évolution du partage des tâches entre fonctions médicales et paramédicales", a-t-il ajouté.

Second risque pointé du doigt par David Gruson: la présence de plus en plus marquée des "objets connectés dans le monde du soin". Se référant à des films de science-fiction, il a invité l'assistance à se poser la question suivante: "Va-t-on, via ce mouvement de digitalisation du système de santé vers une 'Wall-Esation' (gentil robot) ou une 'SkyNetisation' (nuisible collecte de données)? Aujourd'hui, il me semble que nous sommes quelque part entre les deux, avec du très bon, mais aussi des risques", a-t-il relevé.

A cet égard, David Gruson a cité un fait d'actualité particulièrement parlant en la matière, à savoir "l'acquisition récente par un géant américain [Google] des dossiers médicaux de 1,6 million de patients britanniques [suite à un accord conclu avec le service de santé britannique -NHS]".

"Il faut un vrai visage numérique accompagnant la création des GHT [groupements hospitaliers de territoire] mais avec une réelle conscientisation de ses risques [...] Comment cette vigilance peut-elle prendre corps? Les réponses sont, me semble-t-il, d'ordre éthique", a-t-il conclu.

ed/rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter

Politique

Dominique Pon veut une politique "volontariste" et "agile" pour faire respecter les référentiels d'interopérabilité

PARIS (TICsanté) - "Il faut être beaucoup plus volontariste, mais aussi très malin, agile et habile" afin de faire respecter les référentiels d'interopérabilité et faciliter la communication entre les systèmes d'information de santé, a défendu fin mai le responsable ministériel du numérique en santé, Dominique Pon, à l'occasion de la Paris Healthcare Week.

0 665

E-santé

La FHF et la Cnil planchent sur un "code de conduite" dans l'application du RGPD

PARIS (TICsanté) - Le comité des délégués à la protection des données (DPO) de la Fédération hospitalière de France (FHF) travaille actuellement avec la Cnil à l'élaboration d'un "code de conduite" pour aider les établissements sanitaires et médico-sociaux à appliquer le règlement général européen relatif à la protection des données personnelles (RGPD), a-t-on appris le 22 mai lors de la Paris Healthcare Week.

0 661

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://www.enovacom.fr/plan-blanc-et-situation-sanitaire-exceptionnelle-sse

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 13/04/2021