https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Territoire de soins numérique: la DGOS cherche à "généraliser les prototypes" au-delà de 2017

0 291

PARIS, 1er juillet 2016 (TICsanté) - La direction générale de l'offre de soins (DGOS) souhaite "généraliser à l'ensemble du territoire les prototypes" développés par les cinq agences régionales de sante (ARS) retenues dans le cadre du projet "Territoire de soins numérique" (TSN), a indiqué le 25 mai Franck Jolivaldt, chef du bureau des systèmes d'information des acteurs de l'offre de soins à la DGOS, au cours d'une conférence à la Paris Healthcare Week.

Ce programme, qui prévoit de consacrer 80 millions d'euros au financement de cinq projets d'amélioration du système de soins par les outils numériques dans le cadre des investissements d'avenir, a été lancé fin 2013, rappelle-t-on.

Il doit permettre la mise en place de prises en charge innovantes et optimisées, mises à la disposition de tous les acteurs d'un territoire.

Les projets retenus sont ceux des ARS Ile-de-France, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente, Bourgogne-Franche-Comté, Rhône-Alpes-Auvergne et Océan indien, note-t-on (voir dépêche du 10 septembre 2014). "En tout, cela concerne 1,4 million d'habitants", a souligné Franck Jolivaldt.

"L'organisation des projets numériques est difficile à mettre en place, car on veut décloisonner complètement, impliquer une multitude d'acteurs, bien au-delà du seul cadre sanitaire", a-t-il indiqué, regrettant au passage que les professionnels de santé aient peu l'habitude de travailler ensemble.

Marie-Noëlle Billebot de l'ARS Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente a indiqué que le projet porté par son agence était entré dans "une phase de mise en oeuvre opérationnelle".

"Les prises en charge ont démarré fin septembre 2015, il y a donc huit mois. Nous avons construit notre outil sur du réel, en fonction des besoins des professionnels. Aujourd'hui, 500 patients sont concernés", s'est-elle félicitée.

"Il faut bien sûr équiper les professionnels de santé du territoire de nouveaux outils, mais en amont il est indispensable de favoriser la communication entre tous les acteurs, qui doivent tous pouvoir faire remonter une alerte, opérer un suivi du patient", a-t-elle remarqué.

"En facilitant le repérage précoce de symptômes d'alerte, qui doivent donner lieu à une prise de rendez-vous médicaux simplifiée, il est possible de traiter mieux et plus vite certaines maladies", a assuré Marie-Noëlle Billebot, qui a présenté en mai le dispositif "Santé Landes" (voir dépêche du 23 mai 2016).

Eric Lepage, directeur du programme innovation du groupement de coopération sanitaire pour le développement des systèmes d'information partagés en santé en Ile-de-France (GCS D-Sisif), en charge du pilotage de TerriS@nté, a confirmé que "le partage de l'information était crucial pour assurer un parcours de soins de qualité".

La plateforme TerriS@antĂ©, qui a mis l'accent sur l'innovation (voir dĂ©pĂŞche du 30 avril 2014), contient un certain nombre de services (dossier de parcours, rĂ©sultats d'examen, gestion des rendez-vous, prĂ©-admission,…). "En ce moment, nous sommes en train de mettre en place une plateforme territoriale d'appui", a-t-il indiquĂ©.

Le projet porté par l'ARS Océan Indien porte quant à lui une attention particulière à "l'identito-vigilance", a expliqué Paolo Ferreira du groupement de coopération sanitaire télémédecine échange et systèmes d'information de santé social (GCS Tesis), qui a insisté notamment sur la nécessité de permettre l'accès à "des informations anonymisées" dans le cadre d'un "modèle de protection".

Pour Laurent Ponson, responsable des projets de télémédecine à l'ARS Rhône-Alpes-Auvergne, le rôle de l'agence dans ce programme est surtout de "rendre l'ensemble des services cohérents et lisibles".

Il est revenu sur les avancées du projet Pascaline (Parcours de santé coordonné et accès à l'innovation numérique) (voir dépêche du 7 décembre 2015), qui a pris en charge 150 patients dans le cadre du dispositif TSN.

"Un fil d'actualité a notamment été mis en place, il est aujourd'hui intégré dans différents outils, qui permet à l'ensemble des intervenants de discuter d'un patient de façon sécurisée. Nous sommes actuellement dans une phase de déploiement", a-t-il indiqué.

L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap), qui participe au programme, a assuré les participants de tout son soutien.

"Le vrai enjeu de TSN, c'est une transformation systémique du système de santé, pas seulement la mise en place d'une plateforme territoriale d'appui (PTA)", a expliqué Jean-Guilhem Xerri de l'Anap.

Il a également rappelé que le futur décret PTA, attendu prochainement, allait donner un cadre, mais "qu'il n'existe pas un modèle unique de PTA, qui viendrait d'en haut: chaque territoire doit identifier ses priorités de santé".

cdb/sl/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

La DGOS souligne "plusieurs défis importants" du programme e-Parcours

VALENCIENNES (Nord) (TICsanté) - Marie-Gabrielle Rietsch, chargée de mission e-Parcours à la direction générale de l'offre de soins (DGOS), a exposé le 4 octobre les défis auxquels ce programme fait face pour se développer, inclure les aidants, ou encore s'harmoniser avec le dossier médical partagé.

0 620

Politique

La doctrine technique du numérique en santé soumise à concertation publique

PARIS (TICsanté) - Les premiers éléments de la doctrine technique prévue par la feuille de route gouvernementale sur le numérique en santé ont été mis en ligne pour concertation avant la publication d'une version définitive attendue "d'ici fin décembre", a indiqué le 3 octobre Laura Létourneau, déléguée ministérielle du numérique en santé (DNS).

0 1182

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 2 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org