https://vieviewer.com/

E-santé

Les Français largement prêts à partager leurs données de santé pour être mieux soignés (étude Ispsos/LIR)

2 200

PARIS, 13 juin 2016 (TICsanté) - Près de quatre Français sur cinq (78%) seraient prêts à rendre l'ensemble des données concernant leur santé (dossier médical, résultats d'analyses, radios, ordonnances…) accessibles à tous les professionnels de santé qui les suivent selon les résultats d'un sondage réalisé par Ipsos pour l'association LIR (Laboratoires internationaux de recherche) dévoilés le 8 juin.

Une proportion équivalente des sondés (73%) se dit prête à donner accès aux données de leur dossier médical aux scientifiques pour qu'ils puissent réaliser des travaux de recherche, tout en gardant les données confidentielles.

Cette part diminue à 44% lorsqu'il s'agit de partager avec des professionnels de santé les données collectées par des objets connectés comme des trackers d'activité ou des outils de suivi de l'alimentation.

Le sondage Ipsos/LIR a été réalisé par internet du 27 au 31 mai auprès de 2.000 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Il révèle la forte adhésion des personnes interrogées à l'idée que l'utilisation des nouvelles technologies et des données numériques sont des facteurs d'amélioration de la sécurité des soins et d'accélération de la prise en charge des patients.

Au total, 81% des sondés estiment que ces technologies permettent de réduire les risques d'interaction médicamenteuse et d'adapter "très rapidement" les traitements en fonction de l'évolution de l'état de santé.

Ils pensent très majoritairement qu'elles permettent un meilleur suivi après une prise en charge ambulatoire (79%), un contrôle plus régulier et plus rapide de l'évolution des maladies (79%) et une meilleure information des patients (78%).

Si une majorité de sondés se disent prêts à utiliser ces technologies numériques, une très faible proportion y a effectivement déjà recours.

Ainsi, 5% des répondants disent suivre les marqueurs de l'évolution de leur maladie (glycémie, tension, virologie, etc.) via une application sur téléphone ou par internet, ou utilisent les réseaux pour échanger avec des personnes atteintes des mêmes problèmes de santé. Ils sont toutefois 56% à être prêts à le faire "sans problème".

Seuls 6% des sondés utilisent des outils permettant aux médecins qui les suivent de collecter à distance et d'interpréter rapidement les données nécessaires au suivi de leur problème de santé. Ils sont 64% à se dire prêts à le faire.

La proportion de l'échantillon utilisant des outils de surveillance de l'activité physique (nombre de pas, rythme cardiaque, etc.) apparaît légèrement plus importante (18%). Les applications les plus utilisées par les patients sont les outils de rappel des rendez-vous médicaux (26%).

L'incitation à l'usage de ces outils apparaît faible du côté des professionnels de santé puisque 4% des personnes interrogées ont indiqué que leur médecin leur avait proposé d'utiliser une application smartphone de suivi de leur traitement. Dans la grande majorité des cas (70%), le médecin propose seulement des brochures d'information.

COMMUNICATION INSUFFISANTE ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Interrogés sur les dysfonctionnements du système de santé, les sondés s'accordent majoritairement (55%) pour estimer "préoccupante" la communication sur le dossier médical du patient entre les médecins qui le suivent à l'hôpital et ceux qui le suivent en ville.

Ce manque de communication est également ressenti au sein même des établissements de santé, 38% des sondés assurant s'être "souvent" rendu compte que les personnels d'un même hôpital ne se transmettaient pas les informations sur leur diagnostic, leur traitement et les examens réalisés.

Concernant les pistes de réformes du système de santé, près de sept Français sur 10 (68%) estiment qu'elles amélioreront la qualité des soins grâce à "une organisation plus efficace du parcours de soins" et à "une utilisation plus importante des innovations technologiques".

Sur ce point, 86% des personnes interrogées se disent favorables au fait de rendre systématique le transfert par voie électronique de toutes les données concernant un patient à l'ensemble des médecins qui le suivent à l'hôpital ou en ville.

Pour la majorité des sondés, les outils technologiques devraient permettre d'accélérer le remboursement des frais médicaux (70%), de retarder le déclenchement de certaines maladies grâce à un meilleur suivi préventif (70%), de prendre rendez-vous plus rapidement avec un médecin ou pour un examen médical (66%) et de payer plus facilement ses frais d'hospitalisation (61%).

L'échantillon interrogé apparaît cependant plus réticent concernant la téléconsultation, avec 48% des sondés qui se disent prêts à remplacer une consultation physique par un diagnostic réalisé à distance par un médecin par téléconférence.

rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

La sécurité des données de santé "très importante" pour moins d'un professionnel de santé sur trois (sondage Ipsos)

PARIS (TICsanté) - La sécurité des données de santé est "très importante" pour seulement 31% des professionnels de santé et 58% des patients, selon un sondage Ipsos pour la Mutuelle d'assurance du corps de santé français (MACSF) publié le 2 décembre.

0 176

E-santé

L'équipement technologique du centre de soin jugé "crucial" pour une meilleure prise en charge des cancers (sondage)

PARIS (TICsanté) - Parmi les principaux critères qui leur permettent d'évaluer la performance d'un établissement de soins contre le cancer, 60% des Français mentionnent la qualité des équipements, le haut niveau technologique des machines et le fait d'avoir des technologies de pointe, selon un sondage ViaVoice pour l'Observatoire cancer de l'Institut Curie présenté à la presse le 11 septembre.

0 330

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (2)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 4 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=SE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_term=TICSANTE

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 3e colloque sur l'imagerie à l'heure de l'IA

    Le 22/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • SIDO 2020

    Du 12/05/2020 au 13/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020

  • 12e colloque données de santé en vie réelle

    Le 16/06/2020