https://vieviewer.com/
https://openbi.org/covid19-suivi-du-covid-19/

E-santé

Un "changement de paradigme" à opérer dans la conception des objets connectés de santé

0 210

STRASBOURG, 22 mars 2016 (TICsanté) - Les constructeurs d'objets connectés de santé doivent "changer de paradigme" et "mieux définir les attentes en termes d'usage" dans la conception de leurs produits, a expliqué Pierre Garner, designer cofondateur de l'agence EliumStudio, intervenant le 17 mars lors de la troisième édition du Hacking Health Camp.

"Les designers sont confrontés à un vrai changement d'approche dans la conception des produits et services de santé connectée", a témoigné Pierre Garner lors de la première journée du Hacking Health camp consacrée à des conférences sur "le futur de la santé" (voir dépêche du 15 janvier 2016).

Alors que les outils d'auto-mesure des constantes de santé se multiplient, le patient a davantage accès à une information qu'il est amené à partager avec son médecin, ce qui implique de "basculer vers une approche plus humaine des technologies", plaçant "l'expérience utilisateur" au centre de la conception des produits, a-t-il défendu.

"L'objet connecté est plus qu'un objet: il s'accompagne d'une application, génère des données et contient souvent une dimension sociale", a décrit Pierre Garner, ajoutant qu'il était "important de prendre en compte tous ces paramètres" pour favoriser son "appropriation" par l'utilisateur.

Selon le designer dont plusieurs réalisations ont été primées en janvier lors du Consumer Electronics Show à Las Vegas, ces évolutions se répercutent sur trois aspects de la conception du produit.

En premier lieu, "la forme de l'objet peut être dissociée de sa fonction", a décrit Pierre Garner, notamment car la fonctionnalité de l'outil "est de plus de plus en déportée dans l'application qui l'accompagne".

Ce divorce entre forme et fonction permet de répondre à un deuxième changement "majeur" qui consiste à d'abord mettre en avant l'usage de l'objet que sa dimension technologique.

"Il faut faire disparaître la complexité technologique derrière une simplicité d'utilisation", a ainsi soutenu Pierre Garner, citant l'exemple des achats d'ordinateurs, "aujourd'hui davantage motivés par l'usage qu'on en aura que par les performances technologiques de la machine".

Le troisième impact de l'essor des objets connectés, notamment des "wearables" que les usagers sont amenés à porter toute la journée, touche à "l'aspect séduction" du produit et à la nécessaire prise en compte de son "esthétique".

Pour illustrer ses propos, Pierre Garner a donné l'exemple de l'instrument d'hémodialyse à domicile "Physidia" développé par la start-up française du même nom, et dont son agence a assuré la conception.

"En discutant avec des néphrologues au début du projet, nous nous sommes vite rendus compte que leurs remarques conduiraient finalement à développer une machine tout aussi complexe que ce qui existait déjà sur le marché", a-t-il rapporté.

En revanche, une consultation des infirmiers et des patients a pu démontrer que "le seul paramètre qui intéresse vraiment les patients est le temps qu'il reste avant la fin de la dialyse". EliumStudio et Physidia ont dès lors fait le choix d'afficher sur l'appareil d'hémodialyse cette seule information sous la forme d'une "barre de temps".

"Si un problème intervient ou que le patient souhaite d'autres informations, il peut être alerté grâce à une autre interface déportée sur une tablette ou un appareil mobile", a précisé Pierre Garner, illustrant ainsi la dissociation entre forme et fonction de l'objet et l'importance d'associer les usagers, patients ou professionnels de santé, à la conception des dispositifs de santé connectée.

rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Strasbourg: la société Health Factory lance une opération "Hacking Covid-19"

En attendant l'édition 2020 du Hacking Health Camp de Strasbourg, la société organisatrice Health Factory a lancé un "Hacking Covid-19" pour "créer des outils numériques qui aideront les professionnels de santé" dans leur lutte contre le coronavirus, a-t-elle annoncé le 18 mars dans un communiqué.

0 488

E-santé

Le Hacking Health Camp prépare son édition 2020 sur le terrain

STRASBOURG (TICsanté) - En amont de la 7e édition du Hacking Health Camp de Strasbourg, l'un des plus grands hackathons européens dans le domaine de la santé, qui se tiendra du 20 au 22 mars, la société organisatrice Health Factory a animé des ateliers dans cinq villes de France pour "faire se rencontrer les acteurs de terrain" et préparer l'événement, a expliqué à TICsanté Sébastien Letélié.

0 759

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 8 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 13/04/2021