https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.neobe-sante.fr/tic-sante/?utm_source=Page&utm_medium=Banniere_Image&utm_campaign=Tic_Sante

E-santé

Auvergne-Rhône-Alpes: le portail patients "myHop" généralisé à neuf établissements en 2016

0 131

PARIS, 29 février 2016 (TICsanté) - Le comité de pilotage des systèmes d'information de santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes a officiellement lancé le portail régional de services pour les patients "myHop", qui doit être généralisé à neuf établissements de santé en 2016, a indiqué l'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes dans un communiqué diffusé le 23 février.

Porté par le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss-RA) et le groupement de coopération sanitaire système d'information santé Rhône-Alpes (GCS Sisra), le portail "MyHop" est déjà ouvert pour les Hospices civils de Lyon (HCL) et le centre Léon Bérard, rappelle-t-on.

Il doit être généralisé en 2016 au CHU et au groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, à l'hôpital de Vienne et au centre hospitalier Pierre Oudot dans l'Isère, au CHU de Saint-Etienne dans la Loire, aux hôpitaux du Mont-Blanc, de Thonon et Alpes Léman en Haute-Savoie, et à l'hôpital Nord-Ouest dans le Rhône.

Ce portail qualifié d'"inédit à l'échelle d'une région" est né d'une initiative des HCL. Il offre "un point d'entrée unique à l'usager pour accéder à ses informations personnelles et interagir avec les professionnels de santé qui assurent sa prise en charge, quel que soit son parcours", a décrit l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes dans son communiqué.

Concrètement, le portail MyHop offre plusieurs services à "100.000 patients qui disposent d'un compte d'accès", a détaillé l'ARS.

Les femmes enceintes peuvent l'utiliser pour s'inscrire en ligne à la maternité et répondre à un questionnaire afin de prévenir une éventuelle grossesse à risque. Ce service est déjà actif aux HCL et "utilisé par près de 600 patientes par mois", a indiqué l'ARS.

Le portail permet à tous les patients de gérer leurs rendez-vous, d'obtenir des documents médicaux et de poser des questions aux professionnels qui assurent leur prise en charge (fonctionnalité ouverte depuis 2015 au centre Léon Bérard).

Il facilite le suivi à domicile des patients atteints d'une maladie chronique (envoi de résultats, éducation thérapeutique, etc.). Il est notamment utilisé par les HCL pour le télésuivi des patients diabétiques porteurs d'une pompe à insuline sous-cutanée.

MyHop permet enfin de gérer en ligne une demande auprès d'une maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

EXTENSION A LA MÉDECINE DE VILLE

Le portail "MyHop" doit être "un maillon essentiel du futur service public d'information en santé", a estimé l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

Le loi "de modernisation de notre système de santé" récemment publiée prévoit dans son article 88 la création d'un service public ayant pour mission "la diffusion gratuite et la plus large des informations relatives à la santé et aux produits de santé, notamment à l'offre sanitaire, médico-sociale et sociale auprès du public", rappelle-t-on.

"Ce projet est issu de l'hôpital et se développe d'abord avec les établissements de santé de la région, mais il a vocation à s'ouvrir pour l'ensemble du parcours de santé, y compris la médecine de ville", a poursuivi l'ARS.

De nouveaux services sont d'ores et déjà prévus sur le portail MyHop dans le cadre du projet régional Pascaline, s'inscrivant dans le programme national territoire de soins numérique (TSN) (voir dépêche du 7 décembre 2015). L'ARS évoque notamment le suivi des parcours ambulatoires, l'interaction avec les plateformes territoriales d'appui (PTA) et le carnet de vaccination électronique.

"L'objectif est de généraliser le projet pour l'ensemble de la région dans un délai de cinq ans", a indiqué l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes, décrivant "une démarche qui fait évoluer les modalités d'échange entre patient et soignant, et qui aura un impact organisationnel fort pour les professionnels de santé".

rm/ab/

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://4axes.fr/?xtor=SEC-200

Acteurs

Retour sur les actualités qu'il ne fallait pas manquer en 2018 sur TICsanté

PARIS (TICsanté) - Plan "Ma Santé 2022" et son volet numérique, création du laboratoire de données "Health Data Hub", remboursement des actes de télémédecine, bilans des projets Territoire de soins numérique (TSN), renforcement de la sécurité informatique dans les établissements de santé... retour sur une année 2018 riche en actualités autour des systèmes d'information (SI) en santé.

0 631

Systèmes d'information

L'interopérabilité des SI et la codification des données: "clés" du succès du DMP

PARIS, 27 décembre 2018 (TICsanté) - Près de deux mois après sa généralisation, le dossier médical partagé (DMP) est très scruté et pour garantir son succès, "la compatibilité des logiciels des professionnels, l'implication de tous acteurs ou encore l'articulation du DMP avec les autres projets numériques sont essentielles", a estimé Pierre Albertini, directeur général de la CPAM de Paris.

0 859

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://www.corwin.eu/actualite/rencontresfhp2019.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fhp2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2020

    Du 07/01/2020 au 10/01/2020

  • Tour de France du numérique en santé en Nouvelle-Aquitaine

    Le 16/01/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020