https://vieviewer.com/
https://openbi.org/covid19-suivi-du-covid-19/

Systèmes d'information

Interopérabilité: Phast, pionnier en la matière

0 222

PARIS, 26 mai (TIC Santé) - Fort de ses 20 années d'expérience, Phast, association loi 1901, a su aborder l'interopérabilité bien avant que ce terme ne devienne en vogue dans le milieu des TIC. Coup de projecteur sur cette association avec son président, Patrick Mazaud, pharmacien au CHRU de Lille, dans un entretien accordé à TICsanté.

Créé par les associations de régionales de pharmaciens hospitaliers, dans le contexte de l'émergence de métiers relatifs aux TIC, avec des besoins particuliers pas encore couverts, Phast a depuis ses débuts favorisé le travail en réseau pour la promotion d'échanges d'informations et de formations, explique Patrick Mazaud qui en assure la présidence depuis 2001.

A l'époque où l'industrie pharmaceutique cherchait à recevoir des commandes dématérialisées, Phast s'est vu confier la maîtrise d'oeuvre de cette expérimentation et a donc acquis une compétence informatique, avec l'extraction et l'envoi de ces commandes électroniques vers un serveur dédié.

Puis, vers 1994, la Direction des hôpitaux (aujourd'hui la Dhos) a cherché à produire des normes à destination des éditeurs de logiciels pour assurer une offre homogène sur le marché hospitalier, en termes de produits consommables comme les médicaments. "Phast a été doublement saisi par la Direction des hôpitaux et le CSIH (Conseil supérieur de l'informatique hospitalière) pour mener un travail d'analyse, en vue d'établir une modélisation du circuit du médicament et constituer un groupe de prénormalisation, pour créer un standard baptisé PN 13, dès la prescription jusqu'à l'administration, quel que soit le mode de dispensation", explique Patrick Mazaud.

Fort de cette compétence, au début des années 2000, l'association a opéré un changement de positionnement pour devenir prescripteur de systèmes d'information, afin de répondre aux nouveaux besoins des utilisateurs, se doter en ressources spécialisées et d'une structure opérationnelle à cette fin.

"Au-delà du travail d'analyse et d'accompagnement qu'il accomplissait, Phast s'est engagé pour répondre également au besoin d'une maintenance émanant des éditeurs de logiciels: le réseau s'est donc retrouvé concessionnaire de cette maintenance en fournissant des messages conformes au standard PN13, dont il est le détenteur, et permettre aux éditeurs de les implémenter dans leurs logiciels", retrace le pharmacien.

Dans cette optique, informe-t-il, a été créée la communauté SIPh, qui préside aux évolutions et à la promotion du standard PN13. "Cette communauté s'adresse non seulement aux éditeurs de logiciels, mais aussi aux vendeurs de systèmes automatisés et à ceux spécialisés dans divers processus comme les chimiothérapies anti-cancéreuses", souligne-t-il. Les adhérents à cette communauté bénéficient d'une formation à l'implémentation de standard assurée par les experts de Phast.

Le bon réflexe pour un établissement de santé, estime Patrick Mazaud, "c'est, lors de l'établissement d'un cahier des charges, d'employer le standard PN 13 et d'imposer que le référentiel du médicament soit unique en tout point de l'hôpital. C'est pourquoi, Phast a été sollicité pour constituer et distribuer ce référentiel, CIOsp (Codification InterOpérable des spécialités pharmaceutiques), qui porte des informations stables et garanties en relation avec le médicament".

Phast assure également la distribution au niveau national de CIOsp, qui gère les changements de nouveaux codes (mises à jour) pour un produit et contient les informations minimales dont ont besoin les applications pour interopérer. "Ce service est unique en son genre", soutient Patrick Mazaud. Selon lui, "c'est une nouvelle manière de travailler pour les pharmaciens hospitaliers: en l'espace de 4 ans, CIOsp est devenu un vrai standard utilisé par plus de 250 établissements de toutes tailles".

En dehors du médicament, Phast a été sollicité pour entreprendre la même démarche pour les dispositifs médicaux (DM), dont le contexte est différent. "Le circuit des DM est devenu exigible depuis janvier 2009 avec la nécessité d'une traçabilité de tous les dispositifs implantables, depuis leur arrivée jusqu'à leur pose chez un patient", rappelle Patrick Mazaud Un médicament possède un numéro unique (CIP, numéro d'AMM), ainsi qu'un code UCD. Pour les dispositifs médicaux, il n'existe, en revanche, aucun organisme qui les codifie de manière obligatoire.

"Pour ce besoin, Phast a mis au point CIOdm (dm pour dispositifs médicaux), qui collige l'ensemble des données provenant des fournisseurs, avec un objectif désormais atteint de constituer plus de 500.000 références dans la base de données, en demandant aux utilisateurs de participer à l'enrichissement de cette base, car chaque jour, de nouvelles références doivent être cataloguées", indique-t-il.

Promouvoir l'interopérabilité, assurer une maintenance et fournir un contenu sont devenus des services indispensables au système d'information hospitalier. Telle est la mission que s'est fixé Phast depuis 10 ans. Mais pour Patrick Mazaud, l'association se doit de fournir davantage de services au même coût pour aider à la fois les utilisateurs hospitaliers et les éditeurs de logiciels à améliorer leurs services, en anticipant constamment. "C'est notre modèle économique et notre capacité d'innovation qui ont permis de proposer toujours plus de services, tout en restant indépendant de l'industrie pharmaceutique et du monde des éditeurs", estime-t-il.

De nouvelles exigences apparaissent, comme la facturation en sus de produits à indications particulières, contrôlées dans le cadre du bon usage. "Phast a travaillé en amont pour faire porter dans CIOsp et CIOdm l'appartenance aux listes des facturables en sus et les indications de bon usage. Autre exemple : depuis le 1er mars 2009, tous les hôpitaux faisant de la rétrocession doivent télétransmettre à l'assurance maladie les codes UCD. De fait, le réseau propose dans son référentiel le code UCD intégrant le format NX de l'assurance maladie", se félicite son président.

Comme il faut de plus en plus intégrer l'outil informatique dans la pratique quotidienne hospitalière, le besoin croissant d'interopérabilité impose des devoirs à Phast. "Notre association se doit d'anticiper l'avenir aux côtés des utilisateurs et des éditeurs, en participant aux évolutions de l'environnement hospitalier comme le DMP ou les travaux de l'HAS sur la certification des logiciels hospitaliers de prescription de médicaments", souligne Patrick Mazaud.

Dans cette même dynamique, Phast a acquis une dimension internationale, pour converger vers les grands standards mondiaux comme HL7 mais aussi pour valoriser ses 10ans d'expérience en France sur les circuits des produits de santé (notamment en termes de scénarisations, messages-type et référentiels partagés...). C'est ainsi que le réseau a pris part à l'initiative européenne IHE Pharmacie, lancée par le GMSIH. Cette dimension internationale apparaît comme "un élément de crédibilité vis-à-vis des éditeurs adhérant à Phast, des pouvoirs publics et des établissements de santé… tout en restant à l'écoute du monde de la santé et en acceptant de toujours reprendre chaque nouvelle problématique à la base", conclut Patrick Mazaud./ajr

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Orange Healthcare décroche la certification "hébergeur de données de santé" (HDS)

PARIS (TICsanté) - Le nouveau directeur général d'Orange Healthcare, Eric Pieuchot, a annoncé le 12 juin l'obtention de la certification d'hébergeur de données de santé à caractère personnel (HDS) pour ses centres d'hébergement et pour l'ensemble de ses services "cloud".

0 598

Systèmes d'information

GHU Paris psychiatrie & neurosciences: la convergence des SI comme levier de la fusion

PARIS (TICsanté) - Cinq mois après la naissance du groupe hospitalier universitaire (GHU) Paris psychiatrie & neurosciences, Stéphane Pierrefitte et Thomas Legras, responsables de la nouvelle direction des systèmes d'information (DSI) sont revenus sur "le succès de la convergence des systèmes d’information (SI) des trois établissements fusionnés", étape clé de la création du GHU.

0 679

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 6 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 13/04/2021