Quelques perturbations mineures sont prévues ce week-end, veuillez nous en excuser.

https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Paiement à l'hôpital: deux organisations d'industriels recommandent à leurs adhérents de surseoir aux développements du programme Simphonie

0 315

PARIS, 25 novembre 2015 (TICsanté) - L'association des structures d'informatique hospitalière publiques autonomes (Asinhpa) et Les entreprises des systèmes d'information sanitaires et sociaux (Lesiss) demandent l'organisation d'une concertation entre les industriels et les donneurs d'ordres pour lever les obstacles aux développements liés au programme Simphonie, ont-elles annoncé jeudi dans un communiqué.

Dans un courrier daté du 12 novembre et adressé aux ministres de la santé et de l'économie, ainsi qu'à la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts), les deux organisations expliquent que "les conditions ne sont pas aujourd'hui réunies pour que les efforts consentis aboutissent aux avancées obtenues" et indiquent avoir "recommandé" à leurs adhérents respectifs "de surseoir aux développements" liés à Simphonie.

Simphonie (SIMplification du Parcours administratif HOspitalier du patient et Numérisation des Informations Echangées) vise à simplifier le parcours du patient de l'accueil à la facturation et au recouvrement, rappelle-t-on. Le programme intègre, entre autres, les projets de facturation individuelle des établissements de santé (Fides) et de remboursement des organismes complémentaires (ROC).

"Notre objectif n'est pas de dire 'On ne veut pas de Simphonie'", a précisé vendredi à l'APM Yannick Motel, délégué général du Lesiss. Rappelant que "les industriels n'ont de toute façon pas à se positionner sur le bien-fondé de tel ou tel projet", il explique que "sur la forme, on a besoin de se mettre autour de la table pour lever les obstacles".

La question de la gouvernance représente la principale critique des professionnels. "Nous faisons face à une gouvernance bicéphale, avec d'un côté la direction générale de l'offre de soins (DGOS) et de l'autre la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts)", détaille Yannick Motel. "Or, la communication entre les deux instances n'est pas à la hauteur de ce qu'on pourrait attendre", poursuit-il.

Si le projet Fides est "quasiment opérationnel", les autres projets du programme Symphonie "avancent de manière erratique, avec une double gouvernance qui envoie les informations par bribes et de manière parcellaire, obligeant les industriels à piloter à la godille", dénonce-t-il.

Outre cet obstacle, les industriels soulignent dans une note jointe au courrier adressé aux ministres le fait que "la question du retour sur investissement des prestataires et des donneurs d'ordre est régulièrement éludée", alors que la concrétisation des programmes "va nécessiter des développement importants pour les industriels".

Ils observent aussi que, contrairement à Fides ACE, en fin de déploiement, le projet Fides Hospitalisation suscite l'hostilité de la Fédération hospitalière de France (FHF). "A cet égard, avant d'investir lourdement dans ce projet, les prestataires souhaitent disposer des assurances préalables", écrivent les deux organisations.

En attendant l'organisation d'une réunion de concertation avec les donneurs d'ordres, les éditeurs sont invités à suspendre leurs développements. "Puisque nous demandons une réunion de concertation, nous avons expliqué à nos adhérents qu'il est prudent d'attendre les arbitrages", explique Yannick Motel.

Le délégué général du Lesiss est optimiste quant à la réponse qui sera apportée à leur courrier. Il rappelle qu'en février, les deux associations avaient adressé un courrier à l'Agence technique pour l'information sur l'hospitalisation (ATIH) soulignant leurs inquiétudes quant à l'évolution de la classification commune des actes médicaux (CCAM).

"Quinze jours après, nous étions autour de la table", se félicite-t-il. L'Asinhpa et le Lesiss avaient ensuite, dans un communiqué diffusé en avril, salué la "collaboration exemplaire" qui s'était instaurée avec l'ATIH. "Quand on met autour de la table tous les interlocuteurs d'un projet, on résout 80% des problèmes", assure Yannick Motel.

mb/sl/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

La fédération industrielle Lessis rejoint le Syntec numérique

La fédération industrielle Lesiss (Les entreprises des systèmes d'information sanitaires et sociaux) a rejoint le syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN) Syntec numérique, a annoncé ce dernier dans un communiqué le 16 janvier.

0 425

Systèmes d'information

De la gestion des flux au smartphone professionnel, Ascom étend son offre numérique à l'hôpital

PARIS (TICsanté) - D'abord concentrée sur les outils de télécommunication et la remontée des alarmes, Ascom a progressivement étendu son offre à la gestion de l'ensemble des flux hospitaliers avec le développement de logiciels et la conception de smartphones professionnels adaptés aux établissements de santé, a expliqué son directeur général France et Europe du Sud, Philippe Billet, dans un entretien avec TICsanté.

0 770
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 3 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021