https://vieviewer.com/
https://openbi.org/covid19-suivi-du-covid-19/

Systèmes d'information

Hôpital numérique: 65% de l'enveloppe de financement ont été délégués et/ou engagés

0 212

(Par Morgan BOURVEN, aux journées Athos)

POITIERS, 28 octobre 2015 (TICsanté) - Un montant total de 261 millions d'euros a été délégué et/ou engagé dans le cadre du programme Hôpital numérique, à un an de la date limite de candidature pour les établissements de santé souhaitant l'intégrer, a rapporté le 15 octobre Michel Raux, représentant de la direction générale de l'offre de soins (DGOS), lors des journées nationales Athos, à Poitiers.

Michel Raux a ouvert cette 24ème édition des journées nationales Athos (Associations des technologies de la communication hospitalière), qui se tiennent jeudi et vendredi à Poitiers, en présentant "l'actualité réglementaire" de l'année. Il a notamment fait le point sur la question de la convergence des systèmes d'information (SI) dans le cadre des futurs groupements hospitaliers de territoires (voir dépêche du 19 octobre).

Il a aussi fait un point d'étape sur le programme Hôpital numérique, plan stratégique de développement et de modernisation des systèmes d'information hospitaliers (SIH) pour 2012-17.

Il a indiqué qu'entre 2013 et septembre 2015, 120 millions d'euros ont été délégués, dont 52,6 millions en amorçage et 67,5 millions en soutien à l'usage. 141 millions ont été engagés mais restent à déléguer pour les établissements déjà sélectionnés. En décembre 2014, 61,1 millions d'euros avaient été délégués dans le cadre du programme, rappelle-t-on (voir dépêche du 29 janvier).

Au total, 261 millions d'euros ont donc été délégués et/ou engagés, soit 65% de l'enveloppe prévue de 400 millions d'euros.

Michel Raux a rappelé que la date limite pour les établissements souhaitant s'engager dans le programme est le 31 décembre 2016. Il reste 27,4 millions d'euros en amorçage à consommer avant cette date, soit 34% de l'enveloppe de 80 millions d'euros, pouvait-on lire dans sa présentation.

Le nombre d'établissements financés s'élève à 506, dans 23 régions. L'Ile-de-France compte le plus grand nombre d'établissements financés (120, qui représentent 25% de la totalité de l'offre régionale) mais la part d'établissements financés est plus importante en Midi-Pyrénées (52, 33% de l'offre) et en Poitou-Charentes (20, 26% de l'offre régionale).

Le nombre de projets financés s'établit à 776. "La plupart des établissements comptent un ou deux projets", a précisé le représentant de la DGOS. 425 structures ont été financées en amorçage et 191 financées à l'usage, pour 247 projets (dont 110 ayant déjà été financés en amorçage).

La prescription (domaine D3) représente un tiers des projets (33%) et des financements versés (35%). Le dossier patient informatisé interopérable (DPII, indicateur D2) représente quant à lui 21% des projets et 23% des financements. Suivent, en nombre de projets, le pilotage (D5, 18%), la programmation (D4, 15%) et les résultats (D1 13%).

Au total, "16% des établissements référencés dans l'Observatoire des systèmes d'information en santé (oSIS)" ont été financés, a observé Michel Raux.

UN TIERS DES ETABLISSEMENTS ONT ATTEINT L'ENSEMBLE DES PREREQUIS

Le taux de renseignement des indicateurs Hôpital numérique dans cet observatoire est en "constante progression". Par rapport à 2014, le nombre d'établissements de santé ayant renseigné les indicateurs des prérequis Hôpital numérique a augmenté de neuf points, passant de 53% à 62%, un "taux très correct". Le nombre d'établissements ayant renseigné les indicateurs des domaines est passé de 25% à 30%.

L'oSIS montre qu'un tiers des établissements de santé (1.086) ont déclaré avoir atteint 100% des prérequis, soit une progression de 20 points en un an. Le taux moyen d'atteinte des prérequis par les établissements est "élevé", avec 10,6 indicateurs sur 12 en moyenne. Seuls 6% des établissements n'atteignent pas encore au moins 50% des prérequis.

Le niveau d'atteinte varie en fonction des prérequis. La "fiabilité/disponibilité" (prérequis P2) affiche un niveau d'atteinte de 80%, le plus faible de l'ensemble. Le P3 "fiabilité" est en tête (91%), devant le P1 "identités/mouvements" (89%).

"Les indicateurs dont le taux moyen d'atteinte sont les plus faibles sont ceux liés à la formalisation de procédures", a souligné Michel Raux. Dans le prérequis P1, il s'agit de l'indicateur "existence d'un référentiel unique de structure de l'établissement"; dans le P2, de l'indication "définition d'un taux de disponibilité cible des applications et mise en oeuvre d'une évaluation de ce taux"; dans le P3, de l'indicateur "existence d'une politique de sécurité formalisée".

Le niveau moyen d'atteinte des domaines prioritaires est de 45% (soit 9,9 des 22 indicateurs), a poursuivi le représentant de la DGOS. "15% des établissements de santé ont atteint au moins 75% des indicateurs des domaines prioritaires", a-t-il souligné. Les données montrent que la part la plus importante des établissements (38%) présente un niveau d'atteinte des domaines prioritaires compris entre 25% et 49%.

Tous domaines confondus, l'indicateur le plus faible est la "publication de comptes rendus d'hospitalisation dans le dossier médical personnel (DMP)": seuls 11% des établissements l'ont atteint.

mb/eh/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

La DGOS publie un mémento sur la protection des données personnelles

PARIS (TICsanté) - La direction générale de l'offre de soins (DGOS) a publié fin mars un mémento à l'usage des directions d'établissements de santé afin de les sensibiliser aux impacts du règlement général européen relatif à la protection des données personnelles (RGPD).

0 740

Systèmes d'information

Les activités de deux hôpitaux publics ralenties par des attaques informatiques en mars

LE MANS (TICsanté) - Un centre hospitalier (CH) et un CHU ont été victimes il y a une quinzaine de jours d'attaques informatiques ayant paralysé une partie de leur activité, donnant lieu à des interventions du ministère de la santé et de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), a relayé le 2 avril Philippe Loudenot, fonctionnaire chargé de la sécurité informatique pour les ministères sociaux.

0 766

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 6 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 3e colloque sur l'imagerie à l'heure de l'IA

    Le 22/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • SIDO 2020

    Du 12/05/2020 au 13/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020

  • 12e colloque données de santé en vie réelle

    Le 16/06/2020

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020