https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

E-santé

Objets connectés: Orange Healthcare lance une plateforme d'intégration de solutions propriétaires

0 425

PARIS, 9 septembre 2015 (TICsanté) – Orange Healthcare a développé une solution de collecte des données d'objets connectés hétérogènes, actuellement utilisée lors d'une course cycliste de personnes diabétiques qui fera l'objet d'une publication scientifique, a-t-elle annoncé le 7 septembre lors d'un point presse.

Cette solution, intitulée "Connected Health Center", assure la collecte, la transmission et l’hébergement dans le cloud d'Orange Healthcare des données collectées par un ensemble hétérogènes d'objets connectés, y compris d'appareils propriétaires.

"Cette plateforme unique est utilisable pour l'ensemble des pathologies", a expliqué Helmi Ismail, responsable de l'hébergement de données et du suivi à distance chez Orange Business Services. "Nos éléments différenciateurs sont l'hébergement sur un serveur agréé données de santé et la sécurité de l'envoi des données, permise grâce à notre statut d'opérateur", a-t-il précisé.

Après plusieurs déploiements en "mode projet", Orange Healthcare lance maintenant "l'industrialisation" de cette solution, a indiqué Thierry Zylberberg, directeur d'Orange Healthcare. La plateforme est utilisée par le fabricant de dispositifs cardiaques Sorin Biomedica dans 11 pays. Elle a aussi été déployée par l'allemand Weinman pour le suivi de ses appareils de ventilation en pression positive continue (PPC), a-t-il détaillé.

Cette plateforme permet aux patients de partager facilement leurs données avec leurs médecins. Les données peuvent aussi être utilisées par d'autres applications, notamment de coaching. Elle "capte les données de tous types de capteurs et restitue l'information de manière organisée et synthétique", a résumé Thierry Zylberberg.

UNE COURSE DE 1.500 KM POUR DES PATIENTS DIABÉTIQUES

Le Connected Health Center est actuellement utilisé dans le cadre du mHealth Grand Tour 2015. Cette course cycliste de 1.500 kilomètres vise à évaluer l'impact de solutions techniques innovantes sur le quotidien des diabétiques.

Un peloton d'une cinquantaine de cyclistes, dont la moitié sont atteints de diabète de type 1, s'est élancé le 3 septembre de Bruxelles et arrivera à Genève le 12 septembre.

Ils sont équipés de différents appareils connectés et capteurs fournis par Samsung (smartphone), Intel (montre connectée), TAPcheck (balance, tensiomètre, glucomètre connectés), Dexcom (lecteur de glycémie en continu), Dinno Santé (pompe à insuline) et les trois start-up Tellspec (capteur alimentaire), Medwhat (conseils médicaux) et HCi Viocare (semelle connectée).

Tout au long du Tour, la condition physique des coureurs est suivie à distance. Les participants bénéficient d’un service de coaching mobile pour les accompagner. Ils sont aussi encadrés par une équipe médicale qui pourra réagir sur la base des données collectées en temps réel. La transmission des données collectées est rendue possible par l’offre "machine-to-machine" (M2M) d'Orange dans les pays européens traversés.

A l’issue de la course, les données seront analysées dans le cadre d’une étude médicale observationnelle rétrospective menée par Orange en partenariat avec la Société francophone du diabète (SFD) sur l'impact de l'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) par les personnes diabétiques.

Une seconde étude "aura pour objet de déterminer les liens entre la variabilité de la fréquence cardiaque et de la glycémie pendant l'effort, pour savoir par exemple si un changement de fréquence cardiaque pourrait permettre de détecter une chute glycémique ou une hyperglycémie", a ajouté le Pr Jean-François Gautier, responsable du Centre universitaire du diabète et de ses complications (CUDC) de l'hôpital Lariboisière (Assistance publique – Hôpitaux de Paris).

mb/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

L’IA, sujet "très important" pour 81% des décideurs des CHU (sondage EY)

PARIS (TICsanté) - L'intelligence artificielle (IA) est un sujet "très important" pour 81% des directeurs généraux et présidents de commission médicale d'établissement (CME) de CHU, selon le premier "baromètre de maturité de l’IA dans les CHU" publié le 21 novembre par le CHU de Nancy et le cabinet de conseil Ernst & Young (EY).

0 559

E-santé

Soins psychiatriques sans consentement: un logiciel gratuit d’aide à la rédaction du certificat initial

LILLE (TICsanté) - La Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale (F2RSM Psy) Hauts-de-France propose gratuitement un logiciel d'aide à la rédaction du certificat médical initial, nécessaire dans le cadre de soins psychiatriques sans consentement, annonce-t-elle dans un communiqué diffusé le 27 novembre.

0 1045

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021