Une opération de maintenance est prévue jeudi 22 Avril 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://www.nehs-digital.com

E-santé

Les TIC au service du maintien Ă  domicile

0 531

PARIS, 30 mars (TICsanté) - Porté par l'Association d'aide à domicile du Pays de Rennes (ASSAD), le projet IDA (Innovation, Domicile, Autonomie) est en phase d'expérimentation. Son objectif est de permettre le maintien à domicile des personnes âgées par le biais des nouvelles technologies. Dans ce cadre, un appartement prototype, inauguré en février 2009, permet de tester l'efficacité des différents produits imaginés.

Le pilotage opérationnel du projet est confié à des professionnels de l’aide et du maintien à domicile, dans le but de "garantir la pertinence des services et des adaptations technologiques, dans le respect des règles éthiques et déontologiques", peut-on lire dans le dossier de presse de l'association.

L’appartement prototype est mis à disposition par Archipel Habitat. Il permet de développer des solutions de maintien à domicile qui seront ensuite validées dans des appartements habités par des personnes âgées. L’objectif est de trouver des alternatives au placement des personnes âgées en établissement.

La démarche entreprise vise à s’assurer de la "viabilité et de la pérennité des outils et services qui seront proposés et déployés, notamment en termes de coûts d’investissement, d’installation et de fonctionnement". Il s’agit également de "garantir l’interopérabilité des outils proposés et d’améliorer l’évolutivité de l’habitat permettant de s’adapter aux différents stades de la dépendance".

Les TIC offrent un plus non seulement pour les personnes âgées, en termes de bien-être et de sécurité, mais aussi pour les professionnels qui interviennent à domicile en leur assurant un gain de temps, ainsi que de meilleures conditions de travail. Les besoins liés à la sécurité et la santé, à la communication et au confort ont été identifiés, lors des études menées en 2007-2008 par les acteurs médico-sociaux.

Les entreprises participant à l’expérimentation (Orange, Intervox Systèmes...) vont apporter, selon un calendrier défini, des solutions dans l’appartement prototype, qui seront validées dans un premier temps d’un point de vue technique. Elles seront ensuite testées dans les appartements témoins habités par des personnes âgées volontaires, puis analysées par un groupe de travail constitué de professionnels de la santé, du médico-social et des représentants des usagers.

Des procédures d’utilisation, de prescription et de coûts acceptables, "en fonction de la dépendance des personnes et des moyens possibles dans les différents services de maintien à domicile" seront rédigées. Un label et un processus de labellisation des solutions et de leur utilisation seont par ailleurs proposés par le groupe de travail.

Parmi les produits évalués: un service de téléassistance, un ensemble de solutions domotiques, des produits de téléalarmes. L’utilité et l’adaptabilité des produits seront également vérifiées.

Le Ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi a lancé un appel à candidature pour la création d’un centre national de référence "santé à domicile et autonomie". Ce centre sera focalisé sur "les applications de télésanté et d’autonomie permettant d’assurer un maintien et une prise en charge des personnes âgées et dépendantes à leur domicile". Les candidats avaient jusqu'au 2 mars 2009 pour envoyer leurs dossiers. La sélection du projet de centre retenu aura lieu durant ce printemps 2009./eg/ajr

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Plus de 300.000 e-prescriptions délivrées en 19 mois

PARIS (TICsanté) - Fin février, plus de 300.000 e-prescriptions avaient été délivrées par les médecins participant à l'expérimentation menée dans trois départements depuis juillet 2019, selon un document de la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) présenté en mars et dont TICsanté a eu connaissance.

0 119

E-santé

Les bornes numériques du GH Paris Saint-Joseph permettent à une part importante des patients d'être "complètement autonomes"

PARIS (TICsanté) - Le groupe hospitalier (GH) Paris Saint-Joseph a mis en place des bornes numériques facilitant suffisamment le parcours des patients pour qu'une grande partie d'entre eux soient autonomes, ont soutenu Christophe Nicolaï, directeur des systèmes d'information (DSI) et Bernadette Dureau, DRH et directrice des projets de l'établissement.

0 261

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021