https://inovelan.fr/santnetbox/

Systèmes d'information

Le CHU de Saint-Etienne victime d'une panne informatique sans conséquence sur les patients

0 41

SAINT-ETIENNE, 17 novembre 2014 (TICsanté) - Le CHU de Saint-Etienne a été victime, vendredi 7 novembre, d'une panne matérielle au niveau d'un réseau de stockage de données, qui n'a pas eu d'impact sur la qualité des prises en charge, indique l'établissement dans un communiqué diffusé mercredi.

Cette panne s'est produite en cours de journée dans l'une des salles de serveurs informatiques de l'hôpital Nord, au niveau de l'un des systèmes de stockage des données informatiques de l'établissement.

Elle a provoqué l'instabilité de plusieurs serveurs et un "ralentissement significatif du réseau", explique le CHU dans son communiqué. Certaines applications sont devenues indisponibles et d'autres ont été volontairement arrêtées le temps de "faire les réparations nécessaires".

Il s'agit notamment de la messagerie électronique, du logiciel de prise de rendez-vous dans certains secrétariats et du système de transmission des résultats du plateau de biologie.

Les applications informatiques fondamentales, comme le logiciel de prescription et de gestion du dossier patient ou celui de gestion administrative du malade "n'ont pas été interrompues", souligne le CHU. Les chaînes d'automates de biologie n'ont pas non plus été touchées. Le site internet et intranet de l'hôpital, qui comprend des fonctionnalités métier (gestion des procédures, annuaire, système de garde et astreintes, etc.) n'a pas subi de perturbation.

Dès le début de la panne, vendredi, "un plan de reprise d'activité a été déclenché". Les ingénieurs de la direction du système d'information (DSI) du CHU et des équipes spécialisées des sociétés prestataires ont oeuvré tout le week-end pour mener les réparations "avant le retour d'une activité plus dense à l'issue du pont" du 11 novembre.

L'hôpital a diffusé, le 7 novembre en fin de journée, une "information générale" à l'ensemble des agents. Elle demandait en particulier la priorisation de l'envoi des examens urgents de biologie et la maîtrise des prescriptions complémentaires.

Le week-end a été marqué par le "retour provisoire au 'circuit papier' pour certaines fonctions" et un "ralentissement des circuits d'information", note le CHU. La "gestion efficace" des conséquences de la panne a néanmoins permis de maintenir "à tout moment la qualité des soins, la continuité du service et les délais normaux de prise en charge des patients, sans modifications".

Le quotidien local Le Progrès note "qu'aucun problème n'a transparu ce lundi, en fin d'après-midi, quand [leur] journaliste s'est rendu aux urgences", note-t-on.

Les ressources informatiques de diffusion des résultats du plateau de biologie "ont été restaurées au fur et à mesure de l'intervention technique, permettant un retour à la normale progressif du rendu informatique des examens". La messagerie électronique était à nouveau fonctionnelle lors de la diffusion du communiqué, mercredi.

Les ressources partagées étaient en cours de restauration "par étapes, grâce aux sauvegardes systématiques" enregistrées automatiquement dans les installations du CHU. Cette restauration est à présent achevée et "tout est revenu à la normale", a indiqué le CHU à l'APM vendredi. L'hôpital rappelle qu'il dispose de plusieurs "salles des machines" informatiques prévues pour faire face à ce type de pannes.

mb/nc/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

L'interopérabilité des SI et la codification des données: "clés" du succès du DMP

PARIS, 27 décembre 2018 (TICsanté) - Près de deux mois après sa généralisation, le dossier médical partagé (DMP) est très scruté et pour garantir son succès, "la compatibilité des logiciels des professionnels, l'implication de tous acteurs ou encore l'articulation du DMP avec les autres projets numériques sont essentielles", a estimé Pierre Albertini, directeur général de la CPAM de Paris.

0 702

Systèmes d'information

Début en 2019 des tests pour le projet SI Parcours sur l'AVC

ISSY-LES-MOULINEAUX (Hauts-de-Seine), 20 décembre 2018 (TICsanté) - Les tests pour le projet "Système d'information (SI) Parcours" débuteront en 2019 avec la prise en charge de l'accident vasculaire cérébral (AVC) à la phase aiguë pour un déploiement dans les agences régionales de santé (ARS) en 2020 et une déclinaison à d'autres pathologies, a-t-on appris lors de la journée des filières AVC à Issy-les-Moulineaux.

0 572

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/
http://www.corwin.eu/logiciel-sante.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fevrier2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2019

    Du 22/03/2019 au 24/03/2019

  • 7ème Congrès national de l'Apssis

    Du 02/04/2019 au 04/04/2019

  • Congrès Pro Digital Health

    Du 04/04/2019 au 05/04/2019

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019

  • 59èmes Journées d'études et de formation de l'IHF

    Du 05/06/2019 au 07/06/2019