https://vieviewer.com/
https://www.enovacom.fr/guide-tout-savoir-sur-linteroperabilite-biomedicale-chez-enovacom.html

Systèmes d'information

SI : les établissements de santé pas au point sur la sécurité et la dématérialisation

0 330

PARIS, 24 décembre 2013 (TICsanté) – 50% des établissements de santé interrogés sont peu ou pas avancés sur la dématérialisation des dossiers médicaux et administratifs et 70% déclarent ne pas maîtriser les normes de sécurité et de confidentialité, selon le premier Baromètre Santé de la société EMC.

L'étude a été réalisée auprès de 174 responsables informatiques ou administratifs d’établissements publics et privés de santé français (CHU, cliniques privées, établissements de santé privés d'intérêt collectif, etc.) entre juin et juillet 2013. 82,1% des répondants occupent des fonctions informatiques au sein de leur établissement avec une majorité de managers. Elle a été réalisée par EMC, société spécialiste du Cloud, du Big Data et de la gestion informatique.

Le partage des donnĂ©es en situation de mobilitĂ© est la prioritĂ© des Ă©tablissements interrogĂ©s : 53,7% envisagent d'entamer un projet dans ce domaine dans les 12 prochains mois. "Il y a aujourd’hui de nombreux projets intrahospitaliers, mais l'adoption des technologies mobiles reste freinĂ©e par les problĂ©matiques de partage rĂ©gional centralisĂ© de l’information", souligne SĂ©bastien Dallais, directeur de la division santĂ© pour EMC en Europe.

"Les questions de sĂ©curitĂ© et de confidentialitĂ© sont bien sĂ»r Ă©troitement liĂ©es Ă  l’avancĂ©e de ces transformations en suspens : plus on introduit de mobilitĂ© et de partage avec l’extĂ©rieur, plus la sĂ©curitĂ© devient critique", ajoute-t-il.

48,1% des établissements déclarent envisager d'entamer un projet de dématérialisation des données patients au cours des 12 prochains mois, ce qui en fait la deuxième priorité. Suivent le développement de solutions de collaboration (38%), la mise en place de solutions de stockage et d'archivage des images médicales (29%), le cloud et la virtualisation (23%) et la sauvegarde (19%).

Interrogés sur leur stade d'avancement concernant quatre enjeux liés aux systèmes d'information, les hôpitaux sont 84% à répondre être "assez avancé" ou "très avancé" sur la sécurité et la confidentialité des données. 64% sont assez ou très avancés sur le partage et l'échange des données médicales, 56% sur l'exploitation des informations pour la prise de décision (médicale ou de gestion) et 47% sur la digitalisation des données de santé.

La fiabilité de l’infrastructure de sauvegarde (65,2%), l'accès distant (52,7% et la dématérialisation des dossiers (50%) sont les trois domaines les plus maîtrisés par les répondants. Par contre, seulement 28,6% des sondés déclarent maîtriser les normes de sécurité et de confidentialité qui concernent les données.

La télémédecine et la prescription électronique ne sont maîtrisées que par 26% des sondés.

L'étude montre un grand niveau de maturité des technologies déployées par les établissements. Près de 51% gèrent plus de 50 serveurs, dont 8,9% qui en gèrent plus de 300. 71,3% des répondants déclarent virtualiser leurs serveurs à plus de 50% et 40% à plus de 75%.

"La plupart des responsables informatiques sont encore insatisfaits et souhaitent atteindre rapidement un état proche du '100% virtualisé'", complète Sébastien Dallais. Il souligne la virtualisation à "un rôle essentiel en assurant la haute disponibilité à la demande des applications et en assurant la rationalisation des infrastructures".

56,3% des répondants déclarent gérer un volume de données supérieur à 20To, et 15,2% un volume supérieur à 100To. Plus de la moitié des répondants utilisent à la fois de la sauvegarde sur disques avec déduplication et de la sauvegarde sur bandes.

Si la majorité (65,2%) des établissements est confiante dans la fiabilité de leur infrastructure de sauvegarde, ils ne sont plus que 42,9% à maîtriser la consolidation et la hiérarchisation du stockage. Et seuls 22,3% des établissements déclarent maitriser le tri, le traitement et l'analyse de leurs données.

Interrogés sur les constructeurs et éditeurs avec lesquels ils travaillent régulièrement, les sondés citent d'abord VMware (37,5%), Dell (32,1%) et à égalité McKesson et HP (27,7%). Suivent EMC, Agfa, et Orange Business Services. /mb

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Comment Maincare s’appuie sur ses plateformes territoriales pour rester leader du marché de l’informatique hospitalière

PARIS (TICsanté) - Après avoir enregistré un chiffre d’affaires en hausse en 2019, l'éditeur Maincare Solutions compte sur sa présence dans les GHT et ses plateformes territoriales pour "continuer à s’imposer dans un marché de l'informatique hospitalière en pleine restructuration", a expliqué à TICsanté son président, Christophe Boutin.

0 1374

Systèmes d'information

La Cour des comptes appelle Ă  "faciliter l'usage" du dossier pharmaceutique

PARIS (TICsanté) - La Cour des comptes dresse un état des lieux du dossier pharmaceutique (DP) et formule sept recommandations pour en "faciliter l'usage" et pour "développer et conforter les fonctionnalités les plus récentes" dans son rapport annuel 2020 rendu public le 25 janvier.

0 1707

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • WebconfĂ©rence "Les grandes tendances de la e-santĂ© en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SANTEXPO LIVE

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021