https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

Le premier "hackathon" français dédié à la santé se tiendra en Alsace

0 507

PARIS, 19 décembre 2013 (TICsanté) – L'association Alsace digitale va réunir le temps d'un week-end des professionnels de santé et des développeurs pour concevoir des solutions numériques innovantes en santé à l'occasion du DigitalHealthCamp. Ce "marathon productif" aura lieu en mars, mais les professionnels de santé de toute la France peuvent déjà exposer leurs idées et problématiques.

Le DigitalHealthCamp sera le premier "hackathon" dĂ©diĂ© Ă  la santĂ© en France. Alsace Digitale, association crĂ©Ă©e en 2010 qui regroupe des entrepreneurs de la rĂ©gion, n'en n'est pas Ă  son coup d'essai : elle a dĂ©jĂ  organisĂ© des Ă©vènements de ce type sur d'autres secteurs.

"L'originalité de ce hackathon, c'est qu'au lieu de se lancer des défis entre geeks, nous voulons qu'ils soient proposés par des professionnels du monde de la santé", explique Sébastien Letélié, organisateur de l'évènement et directeur technique chez Intuitive (groupe Berger-Levrault).

Le vendredi 28 mars, chaque porteur d'idée présentera le défi qu'il souhaite voir relevé et des équipes seront formées. Du vendredi soir au dimanche soir, elles travailleront d'arrache-pied, de jour comme de nuit, pour la résolution de la problématique. "Il s'agit de faire émerger des solutions innovantes en provoquant des échanges et des collaborations directes entre les fabricants (les développeurs et designers) et les utilisateurs (les professionnels de santé, les praticiens hospitaliers)", explique l'organisateur.

Le dimanche soir, chaque équipe présentera son travail et un jury composé de professionnels de santé et d'industriels du secteur départagera les meilleures réalisations. Elles se verront attribuer des prix permettant de pérenniser le travail accompli, en vue d'une mise sur le marché. Certains projets pourront aussi faire l'objet d'un accompagnement par les acteurs de l’innovation locale (Alsace BioValley, Semia, Alsace Innovation, etc.).

"Lors d'un hackathon, on n'essaye pas de construire le produit parfait, on essaye de construire le produit le plus simple qui puisse fonctionner. Au lieu de faire des plans élaborés sur le papier, on met exactement les bonnes personnes dans une pièce pour tester leurs idées avec des prototypes fonctionnels", résume l'organisation canadienne Hacking Health, qui a fourni sa plateforme web à Alsace Digitale.

Il est déjà possible d'y déposer des défis et de s'inscrire pour intégrer une équipe. "Nous attendons une centaine de personnes et voulons monter quinze équipes", explique Sébastien Letélié. Il faut dans chacune au minimum un professionnel de santé, un développeur et un designer. L'équipe "idéale", ajoute-t-il, comprend entre six et dix personnes.

Les équipes auront accès à du matériel médical et de la documentation, ainsi qu'au DMP national.

Six défis ont déjà été formellement déposés et d'autres sont en discussion. On y trouve un projet d'application permettant de reconnaitre un médicament en le prenant en photo, proposé par un psychiatre, un serious-game sur l'hygiène bucco-dentaire, ou un système de sécurisation des ordonnances de ville qui permettrait d'éviter les falsifications des prescriptions papiers en créant un système de prescription numérique.

"On s'attendait Ă  avoir des projets liĂ©s Ă  l'open-data, mais c'est peu le cas, faute de sources", observe SĂ©bastien LetĂ©liĂ©. "Par contre, il y a beaucoup de discussions autour de projets de tĂ©lĂ©mĂ©decine ou concernant l'autonomie des personnes âgĂ©es", ajoute-t-il. D'autres problĂ©matiques sont liĂ©es Ă  des thèmes que le DMP devait rĂ©soudre : l'accès Ă  une synthèse mĂ©dicale de spĂ©cialitĂ© ou l'amĂ©lioration de la communication entre professionnels.

Un atelier d'information et d'échange aura lieu le 16 janvier à Strasbourg, pour présenter le projet aux professionnels de santé de la région. /mb

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

MĂ©dico-social: l'Anap et l'ATIH changent de rĂ´les par rapport au tableau de bord de la performance

PARIS (TICsanté) - "La totalité de la gestion des campagnes annuelles" du tableau de bord de la performance que doivent remplir les établissements et services médico-sociaux (ESMS) est désormais confiée à l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), et non plus à l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap), ont annoncé les deux agences dans un communiqué commun fin mars.

0 120

Systèmes d'information

Un arrêté autorise l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié fin mars au Journal officiel autorise l'Agence du numérique en santé (ANS) à conduire l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi (RPPS+) pendant 18 mois.

0 158

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 3 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICSANTE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE