https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.ctm-telemedecine.fr/

E-santé

Baromètre de la e-santé : les professionnels de santé plus optimistes, les élus moins

2 105

PARIS, 15 juillet 2013 (TICsanté) – La deuxième édition de ce sondage sur l'avenir de la e-santé est marqué par une forte augmentation de la confiance des professionnels de santé et d'un effondrement de celle des représentants des collectivités territoriales et des élus.

Globalement, l'indice de confiance, dévoilé à l’occasion du colloque numérique santé & autonomie (Paris, les 4 et 5 juillet), enregistre une légère progression : il est de 4,80/10 à deux ans (+1,61% par rapport à 2012) et de 6,43/10 à cinq ans (+0,5%). Les six indicateurs qui le composent évoluent peu, à l'exception de l'indicateur "infrastructure" qui enregistre une hausse de la confiance de 5% à deux ans.

L'indicateur "e-santé à domicile" recueille le meilleur indice de confiance : 5,22/10 à deux ans et 7,21/10 à dix ans. L'indicateur infrastructure est de 5,22/10 à deux ans et 6,53 à cinq ans (il est marqué par la progression de 17% du sous-indicateur "confidentialité des données").

La production et coordination des soins obtient un score de 4,68 à deux ans et 6,39 à cinq ans. Son sous-indicateur DMP recule de 7% à court et moyen terme. La confiance dans le développement de la télémédecine est de 4,98/10 à deux ans et 6,93 à cinq ans.

Les deux indicateurs les plus bas sont les médiaux sociaux en santé (4,80 et 6,28) et la création de valeur économique et industrielle (3,87 et 5,24). A cinq ans, le sous-indicateur "emplois" (création de 10.000 ETP) progresse néanmoins de plus de 7%.

Pour Sandrine Degos, directeur santé et autonomie du Groupe AEF et directeur du Cercle des décideurs numérique & santé à l’initiative de ce baromètre, "un tel résultat, rapporté au contexte économique des 12 derniers mois, montre que la e-santé et le numérique au service de l’autonomie sont désormais bien ancrés en France et que les conditions préalables au déploiement sont désormais en place."

Du côté des répondants, cette édition du baromètre montre une augmentation de la confiance des professionnels de santé. Elle grimpe de plus de 18% à deux ans (5,15/10 en 2013, contre 4,35/10 l'an passé) et de 12% à 5 ans (6,67/10 contre 5,94).

A l'inverse, la confiance des représentants des collectivités territoriales et des élus chute de près d'un tiers à deux ans, à 3,64/10 (contre 5,40/10 en 2012) et de 18% à cinq ans (5,73/10, contre 7/10 en 2012).

Les représentants des trois grandes fédérations hospitalières, Fehap, FHF et FHP sont légèrement plus pessimistes que la moyenne à deux ans (4,70/10) et plus optimistes à cinq ans (6,49/10). Ce sont les représentants de la FHF qui sont les plus optimistes, ceux de la Fehap se situant au milieu et ceux de la FHP ayant le taux de confiance le plus faible. /mb

L’indice de confiance numérique & santé est réalisé sur la base d’un sondage auto-administré sur le web auprès d’un panel d’acteurs de santé et d’experts de la e-Santé. Il a eu lieu du 27 juin au 20 juillet pour l’édition 2012 et du 14 mai au 30 juin pour l’édition 2013.Il se compose d’une question filtre et de 20 sous-indices répartis au sein de 6 indicateurs: Infrastructures • Production et coordination des soins • Télémédecine • e-Santé à domicile • Médias sociaux en santé • Création de valeur économique & industrielle). La moyenne de ces sous-indices correspond à l’Indice de confiance numérique & santé.

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

"L'innovation dans le big data risque d'échapper aux CHU" (conférence des DG)

(Par Jean-Yves PAILLE, aux Assises hospitalo-universitaires)

POITIERS, 28 décembre 2018 (TICsanté) - L'innovation en santé reposant sur l'intelligence artificielle et le big data risque d'échapper aux CHU s'ils ne se positionnent pas sur le créneau, a prévenu mi-décembre Catherine Geindre, récemment élue présidente de la conférence des directeurs généraux de CHU.

0 574

E-santé

Médecins libéraux: publication des modalités de prise en charge de la télé-expertise et de certaines consultations complexes

PARIS, 26 décembre 2018 (TICsanté) - Une décision de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) permettant la valorisation des actes de télé-expertise et de certaines consultations complexes a été publiée le 19 décembre au Journal officiel.

0 584
https://www.apmjob.com/display-job/74556/?searchId=1567170277.2615&page=1

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (2)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Catel Paris 2019

    Le 03/10/2019

  • 5ème Colloque cybersécurité en santé

    Le 03/10/2019

  • FASN Hôpital du futur

    Le 03/10/2019

  • E-Health World Monaco

    Du 15/10/2019 au 17/10/2019

  • 4èmes Rencontres hospitalo-universitaires de santé connectée

    Le 17/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019