https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniereticsanteseptembresite&utm_term=&utm_content=

Systèmes d'information

Un programme de télésanté 2009-2015 pour la défense

0 376

PARIS, 8 janvier (TICsanté) - Arnaud De La Lance, architecte capacitaire à la Direction Générale des Armées (DGA), a présenté mercredi le programme "infostructure santé" 2009-2015, à l’occasion d’un atelier organisé par Opticsvalley, à la suite de précédentes rencontres sur le thème de la télémédecine.

Le programme "infostructure santé" 2009-2015 correspond à la nouvelle organisation sociotechnique générée par l’intégration des TIC à la santé, a indiqué Arnaud De La Lance. Des appels d’offres successifs vont prochainement être lancés, en garantissant l’équité entre les concurrents, a-t-il annoncé. Le déploiement des différents projets va se faire durant cette période de manière progressive.

L'ensemble des projets regroupés dans ce programme représente de véritables intérêts pour la DGA, a indiqué Arnaud De La Lance. Parmi eux: la numérisation de la fiche urgence et de la fiche épidémiologique, afin d’informer le centre de triage modulaire (pour savoir vers qui le patient va être orienté), l’hôpital mobile de campagne et l’hôpital d’Instruction des armées. Il s’agit de précéder la prise en charge du patient pour en améliorer sa qualité, a-t-il souligné.

Arnaud De La Lance a également mentionné un kit d’aide au diagnostic à distance, un système de télé-assistance médico-chirurgical par visioconférence ou encore la mise en place en métropole d’un centre de télémédecine et de télé-imagerie, afin de centraliser les informations. Il apparaît également nécessaire de mettre en place un système permettant le "suivi physio-psychologique des personnels sous contraintes", a -t-il affirmé.

Enfin, la DGA a prévu dans le cadre de son programme 2009-2015, la mise en place d’un dossier médical numérisé. C’est un projet sur du "moyen terme", qui devra répondre à différentes contraintes concernant notamment la synchronisation des supports (individuel, serveurs…).

Le service de santé des armées (SSA), qui est présent sur différents théâtres d’opérations extérieurs, représente 4% de l’effectif déployé, soit environ 500 personnels permanents, a précisé Arnaud De La Lance. Il s’agit de l’équivalent d’"un hôpital déployé à l’étranger sur plusieurs sites isolés et éloignés".

Pour la Défense, la télésanté correspond à "l’ensemble des processus nouveaux engendrés par l’introduction de la numérisation dans toutes les activités liées à la pratique médicale, la recherche et son enseignement", a informé l'architecte. Les TIC concernent l’organisation santé dans la chaîne de commandement, les soins prodigués ainsi que le soutien des personnels de santé, a-t-il ajouté.

La chaîne de santé va de la réception du patient et de son acheminement au poste de secours jusqu’à l’hôpital d’Instruction des armées pour le traitement définitif, en passant par l’antenne chirurgicale aérotransportable et au transport à un hôpital mobile de campagne, a décrit l'architecte.

L’enjeu est de "préserver, maintenir et restaurer les capacités opérationnelles des forces en opération", a-t-il expliqué. L'objectif, selon lui, est de réduire le nombre de victimes, de gérer les situations de crise, d’assurer la continuité des soins et d’optimiser les ressources.

Les projets de la DGA dans la santé sont nombreux et complexes et les acteurs multiples. Il est impératif de mettre en place un processus d’intégration et d’accompagnement au changement, a recommandé Arnaud De La Lance. Il existe, en effet, deux principaux freins à la conduite de tels projets, a-t-il estimé.

Le premier est relatif à la justification des coûts, l’investissement se révélant important. Le second concerne la modification des habitudes, car la mise en place de ces technologies bouleverse l’exercice médical et fait appel à de nouveaux réflexes, ce qui peut être mal perçu, a-t-il souligné. En revanche, à la différence de la santé civile, il n’existe pas de problèmes relatifs à la tarification des actes.

Arnaud De La Lance a enfin rappelé que ce programme s’inscrit dans un contexte interministériel puisqu’il touche la santé, la sécurité, la défense, l’industrie, la recherche. Il s'intègre également dans le cadre d'une coopération entre la DGA, le service de santé des armées, ainsi que l'agence nationale de recherche (ANR) et Opticsvalley./eg/ajr

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Entrepôts de données de santé: le CHU de Nantes avance avec les établissements du Grand Ouest

NANTES (TICsanté) - Le CHU de Nantes dispose depuis 2018 d'un entrepôt de données de santé couvrant 2,6 millions de patients et poursuit ses efforts en réseau avec l'ensemble des hôpitaux universitaires du Grand Ouest qui ont opté pour une même architecture technologique, a expliqué dans un entretien à TICsanté Pierre-Antoine Gourraud, responsable de la "clinique des données" de l'établissement.

0 790

Systèmes d'information

Entrepôts de données de santé: l'AP-HP en phase d'industrialisation

PARIS (TICsanté) - Depuis la mise en place de son entrepôt de données de santé (EDS) en 2017, l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a multiplié les travaux informatiques pour faciliter la recherche et industrialiser l'intégration de nouveaux flux d'informations, a expliqué à TICsanté Elisa Salamanca, directrice du département web innovation et données de l'AP-HP.

0 1366
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://esante.pharmagest.com/blog/pharmagest-diatelic-organise-son-symposium-au-congres-sfndt-le-8-octobre/

Les offres APMjob.com

https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinar-de-presentation-du-certificat-management-hospitalier-119422677443

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021