https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Systèmes d'information

"Hôpital numérique": 211 éditeurs de logiciels et intégrateurs référencés

0 460

PARIS, 6 février (TICsanté) – 211 sociétés et 506 logiciels sont répertoriés sur la base de "référencement des éditeurs de logiciels et des intégrateurs du marché de la santé" (Relims), rapporte la direction générale de l’offre de soins (DGOS) dans un communiqué publié le 1er février.

Une seconde version de Relims avait été lancée en juillet 2012. Les industriels du secteur peuvent y renseigner différentes informations concernant leur société ainsi que les logiciels qu’ils développent. Une partie de ces données est actuellement utilisée dans l’observatoire des systèmes d’information de santé (oSIS) de la DGOS.

Les établissements de santé auront "prochainement" accès à Relims depuis oSIS, rappelle la DGOS, qui avait fait cette annonce en septembre (voir dépêche TICsanté du 11 septembre). Cela "leur permettra de comparer, pour la première fois, des informations plus exhaustives sur les industriels et les logiciels", écrit-elle.

La direction générale a profité de ce recensement pour dresser une cartographie de l’offre, compilée dans un rapport présenté au comité de pilotage du programme Hôpital numérique le 21 janvier.

On y voit que le marché français des logiciels pour la santé se caractérise par un nombre important de sociétés (206) mais qu’elles sont plutôt de petite taille. La moitié d’entre elles compte moins de 15 salariés et 25% seulement ont plus de 57 salariés.

Le nombre médian de logiciels développés s’établit à un seul, et 30 sociétés déclarent même ne pas en commercialiser du tout. L’entreprise la plus prolifique en produit une vingtaine.

"Les sociétés ciblent naturellement les établissements sanitaires plutôt de grande taille de toutes natures juridiques", note le rapport: 70% des sociétés ont un ou plusieurs CHU ou CHR comme client, 62% un Espic et 50% un établissement sanitaire privé. Seules 20% des sociétés annoncent avoir comme client un centre hospitalier non ex-hôpital local et 22% un centre hospitalier ex-hôpital local.

49 sociétés (23% du total) déclarent n’avoir pour clients que des établissements sanitaires. Parmi elles, 15 n’ont pour clients que des établissements sanitaires publics. Peu de sociétés ont pour client les centres de santé (10%) et les maisons de santé (11%).

Pour leurs produits, "la spécialisation des logiciels à une activité médicale n’apparait pas clairement", note le rapport. 76% sont utilisables en MCO, 42% pour l’activité PSY, 31% pour l’activité HAD et 29% pour le médico-social. Les logiciels strictement dédiés à une activité sont peu fréquents. Ainsi, 22% des logiciels ne seraient utilisables strictement que pour une activité MCO, contre respectivement 6%, 1% et 1% pour le médico-social, la HAD et la PSY.

Le rapport conclut en soulignant que 163 logiciels MCO, soit près de la moitié, couvrent la prescription de médicaments. "Déclarations marketing sûrement, qui ne s’appuient pas, dans nombre de cas, sur une utilisation effective", estiment les auteurs./mb

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Cybersécurité: 18 incidents liés à des rançongiciels dans la santé traités par l'Anssi en 2019

PARIS (TICsanté) - L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a traité 18 incidents liés à des rançongiciels dans la santé en 2019, ce qui en fait le secteur le plus touché devant les collectivités territoriales (14 incidents), les services (7) et l'éducation (6), selon un rapport du centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques (CERT-FR) publié le 29 janvier.

0 1371

Systèmes d'information

Feuille de route numérique: les six derniers chapitres de la doctrine technique sont publiés

PARIS (TICsanté) - L'Agence du numérique en santé (ANS, ex-Asip santé), a publié le 28 janvier les six derniers chapitres de la doctrine technique et a appelé aux contributions et réactions des acteurs de l’écosystème dans le cadre de la concertation, qui doit se clore le 12 février.

0 1363

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 2 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://www.mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • WebconfĂ©rence "Les grandes tendances de la e-santĂ© en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SANTEXPO LIVE (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021