https://vieviewer.com/
https://openbi.org/

Systèmes d'information

Les BdM et les LAP, encore trop sous-utilisés

0 167

PARIS, 26 décembre (TICsanté) - Un état des lieux a été dressé sur l’agrément des banques de données médicales (BdM) et la certification des logiciels d’aide à la prescription (LAP) en ambulatoire, à l’occasion d’une table ronde organisée dans le cadre des deuxièmes rencontres de la HAS (Haute Autorité de Santé), la semaine dernière à Paris. Une table ronde a réuni des médecins, ainsi que des éditeurs sur les apports des LAP et les perspectives qu'ils offrent.

Hervé Nabarette, chef de service qualité de l’information médicale à la HAS, a indiqué que les LAP sont "sous-utilisés" par les prescripteurs. Un constat partagé par Pierre Bruneau, directeur médical, Cegedim logiciels médicaux. En effet, selon les chiffres avancés, un médecin sur deux écrit l’ordonnance à la main.

Une enquête réalisée par l’association APIMA (Association pour l’Informatisation médicale) sur l’utilisation des BdM et des LAP dans la pratique quotidienne des médecins, et présentée par Claude Bronner, médecin généraliste, révèle que 80% des données administratives sont informatisées et que 75% des médecins utilisent à cet effet la carte vitale. La pratique de "rajout à la main d'un ou plusieurs médicaments" sur l'ordonnance déjà imprimée apparaît relativement courante.

Afin de remédier à ce manque d'utilisation des BdM et des LAP, il existe, selon Pierre Bruneau, différentes solutions possibles: incitation de la part des autorités (l'exemple de la Belgique où les médecins touchent près de 750 euros pour l'utilisation de logiciels agréés a été évoqué); meilleure interaction avec les dossiers médicaux des patients. Le changement de mentalités chez les médecins représente par ailleurs un réel problème, a-t-il estimé.

"Il n’y a pas eu de réel progrès au niveau des logiciels depuis ces dernières années", a pour sa part affirmé Jean-Jacques Fraslin, médecin généraliste. La prescription avec modules offre des avantages, mais il subsiste un certain nombre de problèmes de fonctionnalités, de gestion des interactions, de mise à jour base de la pharmacologique, et défaut d’architecture, a-t-il expliqué.

En outre, un décalage existe aujourd’hui avec la généralisation du Dossier Pharmaceutique, a souligné Jean-Jacques Fraslin. "Les médecins vont manquer d’outils si les choses n’avancent pas", a-t-il ajouté.

La certification des logiciels d’aide à la prescription est prévue par le Code de la sécurité sociale et évoquée dans la loi de 2004. Il s’agit d’un élément important qui a pour "objectif de promouvoir des fonctionnalités susceptibles d’améliorer la sécurité de la prescription, de faciliter le travail du prescripteur, de favoriser la conformité réglementaire de l’ordonnance et de diminuer le coût du traitement à qualité égale", a énuméré Hervé Nabarette.

Afin d’élaborer le référentiel de certification, la HAS a mis en place des groupes de travail réunis de juin 2005 à mars 2007 et constitués, entre autres, d’éditeurs de logiciels et de médecins libéraux utilisateurs.

La question des apports de la certification des LAP a également été abordée, lors des rencontres de la HAS. Selon Pierre Bruneau, la certification permet de lutter contre la iatrogénie, elle assure un meilleur suivi et permet de diminuer les surdosages. Dans ce contexte, la HAS doit permettre la standardisation des documents pour une utilisation plus facile, a-t-il expliqué. Quant aux pouvoirs publics, ils doivent donner des directives claires, a-t-il poursuivi.

Pour Jean-François Forget, directeur scientifique Vidal, la certification a pour vocation de poser les rôles et responsabilités de chacun. "Les problèmes tournent autour de la structuration du dossier. Les éditeurs ont comme perspectives de fournir des outils qui aident à la structuration du dossier et de faciliter leur acceptabilité. Des solutions d'aide à la stratégie thérapeutique sont en train d'émerger", a-t-il déclaré.

Hervé Nabarette a annoncé que la certification devrait être opérationnelle à l'hôpital au premier semestre 2010, mesure toutefois plus compliquée à mettre en place à l'hôpital en raison des connectivités entre les modules et en terme de périmètre. Se pose notamment la question d'intégrer la seule prescription ou d'y ajouter la dispensation./eg/ajr/vr

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Le CHU de Nancy va dématérialiser ses bulletins de salaire

NANCY (TICsanté) - Le CHU de Nancy va dématérialiser ses bulletins de salaire et ceux qu'il gère pour 30 établissements du Grand Est à partir de mai, a-t-on appris le 20 février auprès de l'établissement.

0 425

Systèmes d'information

L'informatisation du médico-social trop centrée sur les fonctions de gestion (Anap)

PARIS (TICsanté) - L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) a appelé à "dépasser" une approche du système d'information (SI) "centrée sur les fonctions de gestion", dans son premier état des lieux national de l'usage du numérique dans le secteur médico-social mis en ligne en février.

0 402

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 6 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=SE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_term=TICSANTE

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 3e colloque sur l'imagerie à l'heure de l'IA

    Le 22/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • SIDO 2020

    Du 12/05/2020 au 13/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020

  • 12e colloque données de santé en vie réelle

    Le 16/06/2020

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020