https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

Maladies rares: un dossier médical informatique et international contenu dans une clé USB

0 713

PARIS, 21 octobre (TICsanté) - Un partenariat collaboratif a été signé le 15 septembre dernier entre Biostick/SOS.com et l'Alliance Maladies Rares (AMR) pour la création d'une clé USB médicale, permettant à son utilisateur de disposer de son dossier médical informatique, à l'échelon international, hors connexion. Une information qui doit être rendue publique mercredi.

"Cette clé présente plusieurs fonctionnalités afin de mieux répondre aux spécificités des maladies rares", explique à TICsanté Françoise Antonini, déléguée générale de l'AMR, en avant-première de la diffusion du communiqué de presse.

"Le récent partenariat avec Biostick nous a en effet conduit à modifier le logiciel, afin d'y intégrer les informations spécifiques aux patients atteints d'une maladie rare: fiche descriptive de la pathologie, centre de compétence et de référence, recommandations aux services d'urgences, protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)", explique Michel Hahn, directeur général de Biostick/SOS.com, dans un entretien accordé à TICsanté.

Baptisée également Biostick, la clé USB comporte ainsi toutes les informations relatives à l'historique médical de son titulaire ainsi que les traitements en cours, le nom des médicaments, voire même la copie des ordonnances. Ces données peuvent être utilisées lors d'une visite chez le médecin comme dans le cadre d'un voyage à l'étranger, puisqu'elles sont traduites en 7 langues. De plus, en cas d'urgence, les équipes de secours ont rapidement accès aux éléments vitaux. Les mises à jour sont gratuites et illimitées.

Il y a en outre la possibilité de crypter chacune des données contenues dans le dossier médical. Les informations ainsi sécurisées génèrent un accès spécifique destiné aux médecins et aux urgences.

"Une douzaine d'associations des maladies rares sont d'ores et déjà référencées et ont passé commande", indique Michel Hahn, qui envisage une diffusion de la clé USB à environ 50.000 exemplaires. Celle-ci est disponible en deux versions: 1 ou 2 Go pour 35 à 45 euros. Une remise de 20% est effectuée pour les adhérents des associations et pour chaque clé vendue, 1 euro est reversé à l'AMR. La clé est par ailleurs lisible par tous les systèmes d'exploitation (Windows, Mac, Linux).

"Une campagne d'information et de communication va être lancée d'ici une quinzaine de jours à destination des services de secours (SAMU/SMUR, sapeurs-pompiers), pour signaler que Biostick, dotée d'une mention SOS afin d'être facilement repérable, contient le dossier médical du patient", annonce Michel Hahn.

"L'AMR est le premier partenariat collaboratif que nous mettons en place, mais d'autres sont actuellement Ă  l'Ă©tude", indique-t-il.

Pour l'Alliance Maladies rares, "les informations qui figurent dans Biostick sont fiables puisqu'elles sont issues de la base de données d'Orphanet (le portail des maladies rares et des médicaments orphelins). Le support est pratique et les orientations sont claires", estime pour sa part Françoise Antonini.

L'AMR, qui regroupe 186 associations membres, avec plus de 2.000 maladies référencées et qui compte près de 2 millions d'adhérents, se dit pleinement satisfaite de ce partenariat, ajoute-t-elle.

Le président de la République, Nicolas Sarkozy, a annoncé le 10 octobre dernier qu'un nouveau plan maladies rares serait élaboré en 2009 et qu'il entrera en vigueur au plus tard en 2010./eg/ajr

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Ségur: l'ANS informe les éditeurs sur l'éligibilité de leurs solutions numériques aux financements

PARIS (TICsanté) - L'Agence du numérique en santé (ANS) a publié le 30 avril une note d'information, à destination des éditeurs de solutions informatiques de santé, sur les dossiers spécifiques de labellisation et les référentiels associés éligibles aux financements prévus par le Ségur de la santé.

0 411

Systèmes d'information

Paiement différé par le patient à l'hôpital: les modalités du projet Diapason détaillées dans une note d'information

PARIS (TICsanté) - Une note d'information de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) publiée en avril au Bulletin officiel détaille les modalités de participation et d'accompagnement des établissements de santé publics et privés à but non lucratif au projet Diapason (Débit intervenant après le parcours de soins), qui doit permettre aux patients de payer leur facture d'hôpital par un encaissement automatique différé.

0 465

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.universite-esante.com/visiter/