https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

L’atlas radio-anatomique Monster Anatomy bientôt disponible pour le membre supérieur

0 64

PARIS, 31 août 2010 (TICsanté) – L’application Monster Anatomy, créée par une équipe du service d’imagerie Guilloz du CHU de Nancy, sera disponible pour le membre supérieur et en version française avant la fin de l’année sur iPhone et iPad. La version gratuite de l’atlas radio-anatomique du membre inférieur a pour sa part été téléchargée plus de 15.000 fois depuis mars.

L’atlas numérique interactif de l’anatomie humaine sera bientôt une carte parmi d’autres dans les bibliothèques numériques. L’association Monster Minds Media, fondée et hébergée au service d’imagerie Guilloz du CHU de Nancy, a déjà exploré le membre inférieur sous tous ses angles.

Le résultat en est restitué dans l’application Monster Anatomy: 384 coupes d’IRM jointives, en plans axial, frontal et sagittal. Une reconstitution en trois dimensions du membre permet de naviguer intuitivement de la hanche à l’avant-pied pour sélectionner le niveau de coupe désiré. Chaque image est assortie d’une légende et de points de repères anatomiques, près de 11.000 au total, classés par catégories: os, articulations, muscles, vaisseaux et nerfs.

La carte du membre supérieur sera encore plus détaillée: plus de 400 images de l’épaule aux doigts et "certainement plus d’informations et de repères", prévoit Nicolas Labonne, informaticien du service d’imagerie Guilloz et modèle anatomique de Monster Anatomy.

Ce nouveau développement sera présenté aux Journées françaises de radiologie, fin octobre à Paris, annonce-t-il. En revanche, Monster Minds Media n’a pas encore décidé s’il enrichira son application originelle ou s’il commercialisera deux applications distinctes.

Depuis sa mise en ligne sur la plateforme de téléchargement iTunes le 2 mars 2010, Monster Anatomy a été téléchargé environ 500 fois sur iPhone (6,99 euros) et autant sur iPad (14,99 euros) depuis début juin. Une version de démonstration gratuite, limitée à la section du genou, a été téléchargée plus de 15.000 fois, affirme Nicolas Labonne.

Les sommes collectées par la vente des versions payantes ont été entièrement investies dans les développements logiciels et l’achat de matériel, assure-t-il. L’association espère étendre son atlas aux autres régions du corps humain. "Il y a encore beaucoup de choses qu’on aimerait faire. Le plus dur était de développer l’application", ajoute-t-il.

La traduction des nombreuses annotations fait aussi partie de ces projets, pour accroître la diffusion de Monster Anatomy dans toutes les régions du monde. Une version française sera disponible gratuitement avant la fin de l’année 2010 et les développeurs envisagent des adaptations "en espagnol et dans une langue asiatique. S’il y a des volontaires pour traduire, même dans des langues rares, on l’intègrera dans l’application", indique-t-il.

Trois spécialistes composent l’équipe de Monster Minds Media: Matthias Louis, radiologue au service d’imagerie Guilloz du CHU de Nancy ; Nicolas Labonne, administrateur du PACS [système d’archivage et de communication de l’imagerie médicale, ndlr] et webmestre du même service ; Raphaël Wach, informaticien basé à Paris, sollicité "pour les développements compliqués"./gb/ar

La Rédaction
redaction@ticsante.com

https://aznetwork.eu/nos-offres/

Systèmes d'information

Occitanie: un Ehpad public en pointe sur le DMP

GRENADE-SUR-GARONNE (Haute-Garonne), 28 août 2018 (TICsanté) - L'établissement public autonome Saint-Jacques, installé sur les sites de Grenade-sur-Garonne et de Cadours, propose le dossier médical partagé (DMP) à ses 225 résidents depuis fin 2017. Un déploiement pionnier en Haute-Garonne, qui prendra toute son ampleur en septembre, une fois l'interfaçage avec le logiciel de soins opérationnel, relate son directeur, Didier Carles, auprès de Gerontonews (site du groupe d'information APM International, dont fait partie TICsanté).

0 153

Systèmes d'information

Pharmacies à usage intérieur: une étude pointe les problèmes rencontrés avec les systèmes d'information hospitaliers

PARIS, 27 août 2018 (TICsanté) - Bugs informatiques, difficultés de paramétrage du logiciel ou de mise à jour des bases de données, les pharmaciens des établissements de santé rencontrent de multiples problèmes liés aux systèmes d'information hospitaliers (SIH), montre une étude publiée dans l'édition de septembre 2018 des Annales pharmaceutiques françaises.

1 246

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/salon-sfar2019-palais_des_congres.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=sfar2019

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Sommet European AI for Health

    Le 05/09/2019

  • 7èmes Rencontres du progrès médical

    Le 10/09/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019

  • Catel Paris 2019

    Le 03/10/2019

  • 5ème Colloque cybersécurité en santé

    Le 03/10/2019

  • FASN Hôpital du futur

    Le 03/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019