https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

Le CHU de Rennes est passé en 2 ans du microscope à une pathologie 100% numérique

0 713

PARIS (TICsanté) - Le CHU de Rennes a pu déployer une pathologie 100% numérique en moins de 2 ans grâce à une conduite de projet resserrée et un engagement fort des professionnels, ont expliqué ses représentants lors du salon Santexpo qui s'est tenu à Paris Expo Porte de Versailles début novembre.

En octobre 2019, le CHU de Rennes avait annoncé qu'il s'équipait d'une solution combinant numérique et intelligence artificielle proposée par Philips (IntelliSite Pathology) pour améliorer la qualité et la fiabilité des diagnostics anatomopathologiques. Puis en juillet 2020, il avait rapporté avoir équipé tout le service d'anatomie et cytologie pathologiques d'un système complet de pathologie numérique grâce à son fonds de dotation, le Fonds Nominoë qui a financé ce virage technologique.

"Le projet a été mené avec un calendrier resserré depuis son initiation en janvier 2019 au passage en routine sur une partie significative de l'activité mi-mars 2020 puis au passage au 100% numérique en avril 2021", a décrit Frédéric Rimattei, directeur général adjoint du CHU de Rennes, lors d'une agora organisée par Philips partenaire du CHU de Rennes.

Aucun établissement de santé n'était ainsi encore passé au tout-numérique en pathologie en routine et sur un tel volume. Cela n'existait qu'en recherche et pour des quantités de lames plus faibles. Le CHU de Rennes a pu échanger a

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous ĂŞtes dĂ©jĂ  inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce Ă  la publicitĂ©, que ce site est financĂ© et que les articles rĂ©digĂ©s par nos journalistes sont mis Ă  votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Sylvie Lapostolle

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

La DNS détaille les critères éthiques du référencement au catalogue de "Mon espace santé"

PARIS (TICsanté) - Les critères éthiques du référencement au catalogue de "Mon espace santé" (ex-Espace numérique en santé) ont été détaillés par Brigitte Séroussi, responsable de la cellule éthique du numérique en santé à la délégation ministérielle au numérique en santé (DNS), le 13 janvier lors d'une conférence de presse.

Systèmes d'information

Près de 800 structures de santé équipées pour le téléservice INSi

PARIS (TICsanté) - Début janvier, ce sont 794 structures et près de 21.000 professionnels de santé libéraux qui sont dotés d'une solution en capacité d'appeler le téléservice INSi (Identifiant national de santé intégré), a fait savoir l'Agence du numérique en santé (ANS) dans un communiqué diffusé le 6 janvier.

0 132
https://esante.interaction-healthcare.com/?utm_medium=banner#inscription

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site