https://www.nehs-digital.com

Politique

La Cnam lance "Data vaccin Covid", son site en open data pour suivre la couverture vaccinale

0 361

PARIS TICsanté) - La Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) a lancé le 28 mai son site Data vaccin Covid, mettant à disposition en open data les données sur la couverture vaccinale de la population et un outil de datavisualisation pour en faciliter la lecture.

Le site, accessible à l'adresse datavaccin-covid.ameli.fr, propose des "données nouvelles", a souligné le directeur général de la Cnam, Thomas Fatôme, le 28 mai, à l'occasion d'une conférence de presse virtuelle.

Il a également insisté sur le lancement de ce site comme une "réponse à un besoin d'enrichir les connaissances sur le sujet pour aider les acteurs de terrain impliqués dans la vaccination".

Ces données présentent les taux de vaccination par département de résidence, affinées par âge, type de vaccin administré et phase du cycle vaccinal (première injection ou vaccination terminée).

Les données "par lieu de vaccination" et "catégorie de vaccinateur" (centres de vaccination, cabinet de médecin en ville, pharmacie, Ehpad…), sont également rendues disponibles. L'ensemble de ces données sera mis à jour "une fois par semaine, le dimanche", a-t-il précisé.

"Une fois par mois, ces taux de couverture vaccinale sont également passés au crible de 50 pathologies spécifiques, souvent graves et/ou chroniques, qui concernent près de 22 millions de personnes", a détaillé la Cnam dans un communiqué diffusé le 28 mai.

Les données disponibles (proportion des personnes vaccinées répartie par tranche d'âge, type de vaccin administré, catégorie de vaccinateur et phase du cycle vaccinal) sont calculées à partir des informations collectées dans le téléservice Vaccin Covid.

Destiné à garantir la traçabilité des vaccins et des étapes de la vaccination (consultation pré-vaccinale et double injection du vaccin) et au pilotage de la campagne national de vaccination, ce téléservice est ouvert depuis le 4 janvier.

"Pour estimer les taux de vaccination par département de résidence, les données issues de Vaccin Covid sont pseudonymisées puis appariées avec les données pseudonymisées du système national des données de santé (SNDS), celui-ci disposant de l'information sur la commune de résidence des bénéficiaires", a fait savoir la Cnam.

"Un jeu de données anonymes est ensuite produit, ces dernières sont croisées avec la démographie par département estimée par l'Insee au 1er janvier 2020, également utilisée par Santé publique France (SPF) dans ses calculs de taux de couverture vaccinale."

Une grille de lecture par pathologie

Les taux de vaccination par pathologie et par département de résidence sont calculés en croisant ces données avec "la cartographie des pathologies et des dépenses de santé" que la Cnam réalise chaque année depuis 2012 dans le cadre de son rapport annuel "charges et produits".

Construite à partir des données du SNDS, cette cartographie quantifie les pathologies ou les traitements les plus fréquents et les dépenses de soins associées.

Pour la grille de lecture "par pathologie", le groupement d'intérêt scientifique (GIS) Epi-Phare -constitué par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Cnam- "a adapté les algorithmes utilisés pour la cartographie afin de disposer de données plus récentes (octobre 2020) et a également proposé de nouveaux algorithmes permettant d'identifier des pathologies non repérées jusqu'alors dans la cartographie (obésité repérée lors d'un séjour hospitalier, trisomie 21, transplantation pulmonaire notamment)", a mis en avant l'assurance maladie.

Les données de Data vaccin Covid révèlent que les publics considérés comme prioritaires par les autorités de santé sont aujourd'hui vaccinés à des taux très élevés. Les taux de vaccination pour une première dose dans la plupart des cas sont "supérieurs à 66%".

"Par exemple, pour le diabète, types 1 et 2, le taux de vaccination national est aujourd'hui de 66,2% pour la première injection", s'est félicité le 28 mai Dominique Martin, médecin-conseil national de la Cnam.

Crédit: Data vaccin Covid/Cnam

"Dans le même temps, les taux de vaccination de certaines catégories de patients souffrant de pathologies pourtant identifiées comme facteurs de sur-risques face au Covid-19 restent encore insuffisants: c'est par exemple le cas des patients atteints d'obésité sévères", a toutefois déploré l'assurance maladie dans son communiqué.

Ainsi, cette cartographie de la couverture vaccinale en France sera également utilisée par les caisses primaires d'assurance maladie (CPAM) pour "ajuster continûment l'opération 'Aller vers'", est-il indiqué. Pour rappel, cette stratégie consiste à contacter directement les publics prioritaires pour la vaccination anti-Covid mais non vaccinées.

La Cnam en appelle également aux médecins traitants, pharmaciens, associations de patients et "différentes structures de prise en charge" pour faire progresser les taux de vaccination des patients les plus à risque.

Des données en open data

Conformément à l'engagement du ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran et dans la droite ligne de la circulaire "Castex" du 28 avril relative aux données publiques, les données sur le déploiement de la vaccination en France des données sont disponibles en open data dans la rubrique "données complètes".

Crédit: Data vaccin Covid/Cnam

"Il est possible de les filtrer et de les télécharger, de créer ses propres visuels ou encore d'utiliser les API [interfaces de programmation, NDLR] pour créer de nouveaux usages. C'est aussi la rubrique à consulter pour en savoir plus sur les bases de données utilisées, la méthodologie employée et les points d'attention à connaître pour bien interpréter les résultats", a expliqué la Cnam sur son nouveau site.

Marguerite Cazeneuve, directrice déléguée à la gestion et à l'organisation des soins de la Cnam, a par ailleurs annoncé que ces données seront actualisées en continu et seront enrichies dans les prochaines semaines "d'indicateurs supplémentaires (taux de vaccination plus fin au niveau territorial et par indice de défavorisation des communes) courant juin".

Il s'agit du deuxième site mis en ligne par la Cnam ces derniers jours. Le 27 mai, l'assurance maladie a lancé son téléservice permettant aux assurés sociaux de télécharger leur attestation de vaccination certifiée, rappelle-t-on.

Les 9 axes de travail de la Cnam pour accélérer la vaccination
En concertation avec les pouvoirs publics, les professionnels de santé et les associations de patients, la Cnam a défini 9 axes de travail pour continuer à accompagner et accélérer la campagne vaccinale:
  • sensibilisation du grand public sur l'importance de se faire vacciner, "a fortiori lorsque l'on a une comorbiditĂ© frĂ©quente"
  • campagne "Aller vers" de l'assurance maladie pour les patients non vaccinĂ©s atteints des pathologies ciblĂ©es et rĂ©servation de crĂ©neaux prioritaires
  • sensibilisation des patients par leur mĂ©decin, "en particulier les mĂ©decins gĂ©nĂ©ralistes, les psychiatres, les cardiologues et les diabĂ©tologues" et envoi aux mĂ©decins traitants de la liste de leurs patients non vaccinĂ©s
  • sensibilisation des patients par leur pharmacien
  • poursuivre la campagne de vaccination dans les foyers de vie et d'hĂ©bergement accueillant des personnes atteintes de trisomie 21 et conduire des actions ciblĂ©es auprès des Ă©tablissements les accueillant
  • offre de vaccination systĂ©matique dans l'ensemble des Ă©tablissements de santĂ©, "notamment les centres de dialyse, les Ă©tablissements et services psychiatriques, les services de cancĂ©rologie, les maternitĂ©s et les services d'endocrinologie et de nutrition"
  • mobilisation de la filière CSO (centres spĂ©cialisĂ©s d'obĂ©sitĂ©)
  • argumentaires adaptĂ©s par type de population afin de renforcer d'adhĂ©sion Ă  la vaccination, "construits avec les associations de patients"
  • poursuite des campagnes d'aller-vers et d'allocations supplĂ©mentaires de doses dans les territoires prĂ©sentant des retards de vaccination.
Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Covid-19: la Cnam déploie progressivement le "rétro-tracing" et prépare sa généralisation au 1er juillet

PARIS (TICsanté) – Déjà expérimenté dans les départements de la Côte-d'Or et de la Loire-Atlantique depuis le 25 mars, le "rétro-tracing" s'étend progressivement à l'ensemble du territoire français depuis mardi et "sera généralisé dans toute la France à compter du 1er juillet", a annoncé le directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam), Thomas Fatôme, le 17 juin lors d'un point presse virtuel.

Acteurs

Patrice Coulon nommé directeur de Nehs Digital

PARIS (TICsanté) - Le groupe MNH-Nehs a nommé Patrice Coulon au poste de directeur de Nehs Digital, a-t-il annoncé dans un communiqué le 3 juin.

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/
http://www.phast.fr/live-snomedct-medicament/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 23/09/2021 au 24/09/2021