https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

Vaccination Covid-19: les PUI peuvent désormais faire remonter leurs stocks de DM nécessaires à l'injection

0 306

LYON (TICsanté) - Une nouvelle fonctionnalité de l'application Dispostock permet aux pharmacies à usage intérieur (PUI) de faire remonter leurs stocks disponibles de dispositifs médicaux (DM) nécessaires à l'injection de vaccins Covid-19 aux agences régionales de santé (ARS) et au ministère de la santé depuis le 25 février, a fait savoir l'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH) à TICsanté le 1er mars.

Cette nouvelle fonctionnalité est développée en partenariat avec Santé publique France (SPF), ont expliqué Aliréza Banaei, responsable du pôle développement et chargé de Dispostock à l'ATIH, et Max Bensadon, directeur adjoint et responsable du service architecture et production informatique, lors d'une interview le 25 février.

Elle est disponible pour tous les utilisateurs de Dispostock.

Cette application "full web" permet à toutes les PUI d'établissements sociaux et médico-sociaux "de remonter leurs stocks de médicaments en tension de façon bi-hebdomadaire", a rappelé Aliréza Banaei.

Deux messages d'alerte rapide sanitaire (Mars) en ce sens ont été diffusés le 30 octobre et le 9 novembre 2020.

Le déploiement de Dispostock s'est effectué région par région entre le 28 octobre et le 12 novembre 2020.

Depuis, l'ATIH a ajouté de nouvelles fonctionnalités les unes après les autres: "la remontée des stocks de vaccins contre la grippe, l'expression des besoins de vaccins contre la grippe, puis la remontée des stocks de vaccins contre le Covid-19, l'expression des besoins de vaccins contre le Covid-19, et enfin la remontée des stocks de DM nécessaires à l'injection des vaccins".

Il sera possible, dans les semaines qui viennent, de "remonter les besoins en DM nécessaires à l'injection des vaccins Covid".

A ce jour, Dispostock compte 1.888 PUI utilisatrices sur les 2.676 PUI référencées par l'ATIH.

L'agence "a constitué une base de données de toutes les PUI du pays afin de doter Dispostock d'un référentiel complet avec notamment les adresses de livraison et coordonnées", a expliqué Aliréza Banaei.

"Cela permet de mettre en place rapidement [de nouvelles fonctionnalités pour] d'autres besoins."

L'application "fonctionne bien" et "va s'installer car elle a une utilisation propre, même hors période de crise", a-t-il estimé.

Avant le déploiement de Dispostock, les PUI utilisaient l'application maPUI, qui n'avait pas été développée pour permettre la remontée des stocks mais a été déployée en urgence en avril 2020.

Dispostock "n'a pas vocation à remplacer maPUI, même si certaines fonctionnalités se recouvrent".

L'ATIH a commencé son développement "en urgence" au mois de juin 2020, en réponse à une demande de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) de mai.

La DGOS "souhaitait une application institutionnalisée pour connaître en temps réel les stocks de médicaments" des établissements sanitaires et médico-sociaux.

Elle en est maître d'ouvrage, l'ATIH maître d'oeuvre.

L'application est hébergée par l'agence.

Le développement a débuté en interne à l'ATIH, avec deux personnes. L'agence a ensuite fait appel à l'entreprise de services numériques (ESN) Ouidou Consulting.

Aujourd'hui, quatre personnes de la société et une de l'agence poursuivent les développements de l'application.

"La principale difficulté a été de définir le périmètre et les besoins dans l'urgence, ce qui a été fait avec la DGOS", a raconté Aliréza Banaei.

Plusieurs réunions ont été organisées "avec un échantillon d'utilisateurs, dont des ARS et des établissements", pour s'accorder "sur l'ergonomie comme sur les spécifications fonctionnelles. Une fois les spécifications définies, ça a surtout été un travail de développement".

"On a court-circuité une difficulté majeure: le référentiel utilisateurs", c'est-à-dire la création et la gestion des accès à l'application. Dispostock utilise "le référentiel Pasrel de l'ATIH, basé sur l'application Plage: les rôles et périmètres des utilisateurs sont donnés par les établissements, sous la responsabilité de leurs directeurs."

"Les fonctionnalités actuelles sont assez épurées, la prochaine étape consistera à les rendre plus intéressantes, avec de l'automatisation et des notifications. Il sera possible de fournir à Dispostock un fichier unique contenant les stocks de vaccins, de médicaments… et l'application fera le tri."

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

MĂ©dico-social: l'Anap et l'ATIH changent de rĂ´les par rapport au tableau de bord de la performance

PARIS (TICsanté) - "La totalité de la gestion des campagnes annuelles" du tableau de bord de la performance que doivent remplir les établissements et services médico-sociaux (ESMS) est désormais confiée à l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), et non plus à l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap), ont annoncé les deux agences dans un communiqué commun fin mars.

0 102

Systèmes d'information

Un arrêté autorise l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié fin mars au Journal officiel autorise l'Agence du numérique en santé (ANS) à conduire l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi (RPPS+) pendant 18 mois.

0 125

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICSANTE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE