https://www.nehs-digital.com

Politique

Covid-19: le comité de contrôle et de liaison demande un élargissement de l'accès aux données de vaccination

0 269

PARIS (TICsanté) - Le comité de contrôle et de liaison Covid-19 (CCL-Covid) a demandé un élargissement de l'accès aux données et tableaux de bord issus des systèmes d'information (SI) de suivi de la vaccination, dans un avis adopté le 9 février et publié le 16 février.

Il explique en préambule que les services du ministère de la santé ont donné accès à "un tableau de bord analytique" à son président, le Pr Emmanuel Rusch, depuis le 2 février.

Ce "tableau de bord", appelé TDB Covid19-Vaccin dans l'avis, "est construit à partir des données issues notamment des systèmes d’information Vaccin Covid et Dispostock Covid".

Le premier, mis en oeuvre par le ministère et la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam), permet de garantir la traçabilité des vaccins et des étapes de la vaccination.

Le deuxième, développé par l'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH) sous le pilotage de la direction générale de l'offre de soins (DGOS), "est une plateforme nationale de suivi des stocks de médicaments vaccins et dispositifs spécifiques à la vaccination" utilisé par les pharmacies à usage intérieur (PUI) et succédant à maPUI, qui contient notamment des fonctionnalités spécifiques au Covid.

Le TDB Covid19-Vaccin "présente des indicateurs sur la campagne de vaccination avec deux grands axes: données sur la couverture vaccinale, son évolution dans le temps, sa répartition géographique et les caractéristiques de ses bénéficiaires; et données sur la logistique en termes de stocks et d’approvisionnements."

L'avis du CCL-Covid a été élaboré "au vu de ce tableau de bord", indique celui-ci.

Le comité a émis six recommandations sur les utilisations des données de vaccination, qui reprennent en partie celles déjà émises dans son précédent avis diffusé fin janvier.

Il recommande "une mise à disposition élargie de[s] tableaux de bord" de suivi, et "considère que les indicateurs du TDB Covid19-Vaccin, sauf rares exceptions, ne présentent pas de caractère confidentiel et peuvent être diffusés auprès d’un grand nombre d’acteurs, notamment territoriaux, ainsi que du grand public plus généralement".

Le comité souligne par ailleurs sa "qualité" et celle "de l’interface utilisateur (notamment visualisation, suivi temporel, exploration géographique à différentes échelles)".

Il appelle à mettre les données "au service de la campagne de vaccination" à la fois "en amont, au cours et au décours" de la vaccination pour "l’ensemble des acteurs concernés dans la campagne de vaccination, selon leurs activités et responsabilités respectives".

En amont, "pour la gestion de la chaîne logistique et d'approvisionnement, et notamment le suivi de la livraison par l’industriel jusqu’aux centres de vaccination, la mesure des stocks disponibles et la traçabilité des délais d’approvisionnement, et l’adéquation des approvisionnements au regard des lieux de résidence des personnes à vacciner ou déjà vaccinées" en prenant en compte "les flux parfois importants de population".

Au cours de la vaccination, afin de permettre sa traçabilité, dont "la caractérisation des prises de rendez-vous (notamment le délai entre prise de rendez-vous et date de consultation ou la gestion des listes d’attente)" sur les plateformes, "l’évolution des déprogrammations des rendez-vous, le suivi des délais entre les injections des doses pour un même patient, et l’adéquation des vaccinations aux publics prioritaires définis".

Au décours de la vaccination, les données doivent être mises au service du suivi des effets indésirables, "notamment l'analyse des signalements selon le circuit de vigilance et le territoire", estime le CCL.

Par ailleurs, "les données et tableaux de bord existants doivent intégrer l’arrivée de nouveaux vaccins contre le Covid-19 afin de permettre une analyse des éléments précédents par type de vaccin".

Le comité recommande de mettre les données "au service de la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé" en construisant des indicateurs "au regard de données populationnelles et socio-économiques, comme celles venant de l’Insee".

Il déplore que le TDB Covid19-Vaccin "ne permette pas de documenter, ni donc de suivre ou de rectifier ce type d’enjeux, si ce n’est peut-être à travers une vision par département, vision cependant très imparfaite".

Il souligne "l’utilité de croisements" entre les différents SI, notamment entre Sidep et Vaccins Covid "afin d’évaluer l’efficacité des vaccinations notamment face à l’émergence de variants".

Conserver les données de vaccination est "stratégique"

Le CCL-Covid souhaite que les données soient "au service de la recherche en santé" et permettent "des recherches sur l’impact vaccinal, l’organisation des campagnes de vaccination ou la stratégie de vaccination".

La conservation des données est donc "stratégique".

Il salue également "la mise à disposition de données ouvertes", notamment via le portail de Géodes de Santé publique France et les sites data.gouv.fr et covid-19.sante.gouv.fr.

Enfin, le comité souligne que "la comparaison des indicateurs avec ceux d’autres territoires est utile et nécessaire", et que "les SI de suivi et d'évaluation au niveau des territoires sont essentiels".

"Tout programme de vaccination doit être évalué non seulement en fonction du nombre de personnes vaccinées, du nombre de personnes malades ou décédées mais aussi de la capacité des personnes à vivre et à travailler en toute sécurité", ajoute-t-il.

"Les indicateurs sont susceptibles de varier considérablement d’un territoire à un autre, chacun d'entre eux présentant des facteurs environnementaux et sociaux différents, ainsi que différentes dynamiques de vaccination et de circulation du virus […]. Ces informations pourront être nécessaires pour éclairer l'assouplissement ou la suppression des mesures telles que le port du masque, l’isolement ou la quarantaine", conclut-il.

CCL-Covid, avis du 9 février 2021

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

TousAntiCovid et hébergement du Health Data Hub: Anticor saisit la justice

PARIS (TICsanté) - L'association de lutte contre la corruption Anticor a saisi la justice pour deux affaires distinctes, l'une concernant l’application TousAntiCovid (ex-StopCovid), l'autre l'hébergement du Health Data Hub par Microsoft Azure, a-t-elle annoncé dans deux communiqués fin mars.

0 137

Politique

Médico-social: la Cnil adopte un référentiel relatif aux traitements de données

PARIS (TICsanté) - La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a adopté un référentiel relatif aux traitements de données dans les secteurs médico-social et social, publié le 23 mars au Journal officiel.

0 216

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICSANTE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE