https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

E-santé

Téléconsultation: les médecins insatisfaits deux fois plus nombreux qu'en 2019 (sondage Odoxa)

1 492

PARIS (TICsanté) - Près d'un quart (24%) des médecins se disent insatisfaits de leur expérience de téléconsultation, soit deux fois plus qu'en novembre 2019 (12%), selon un sondage Odoxa pour "Le Magazine de la santé" et l'Agence du numérique en santé (ANS) publié le 22 octobre.

Le sondage a été réalisé par internet auprès d'un échantillon représentatif de 2.010 Françaises et Français âgés de 18 ans plus, ainsi que de 254 médecins et 248 infirmiers.

Il intervient après un précédent sondage sur le même thème, réalisé par les mêmes acteurs en novembre 2019 et publié en janvier 2020.

Sept médecins interrogés sur 10 (71%) ont fait une téléconsultation. Parmi ce sous-total, 55% ont réalisé une téléconsultation depuis le confinement et 16% l'avaient fait avant.

Lors de la précédente édition du sondage, ils étaient seulement 13% à avoir fait une téléconsultation.

En moyenne, les médecins interrogés ont réalisé 58 téléconsultations depuis le confinement. Un sur cinq (19%) en a réalisé plus de 100.

Ils n'étaient que 9% à avoir réalisé une téléconsultation en novembre 2019.

Les médecins ont majoritairement utilisé le téléphone, que ce soit avec l'image (27%) ou sans (33%). Les 40% ont utilisé "un autre appareil": ordinateur, tablette, etc.
Les solutions les plus utilisées sont les logiciels type Skype, WhatsApp et Facetime (30% du total), suivis par la webcam et le téléphone (29%).

Un médecin sur 10 (11%) a utilisé "un outil de vidéotransmission proposé par une plateforme de l'agence régionale de santé", un sur 2 (21%) "un outil de vidéotransmission proposé par une plateforme du marché" et près d'un sur 3 (28%) "un outil de vidéotransmission proposé par une plateforme" sans plus de précisions.

Les sondés sont globalement satisfaits de la qualité du son (à 82%), de la connexion (63%) et de l'image (62%).
Ils sont moins nombreux à se dire satisfaits de "la fiabilité du système" - la question mentionnait explicitement "l'absence de problème technique" -, à 58%.

Plus de quatre médecins interrogés sur 10 (44%) se sont "équipés de ce moyen de vidéotransmission spécifiquement pour la période d’épidémie de Covid-19".

Seuls 42% des médecins interrogés avaient connaissance du référencement des outils de télésanté réalisé par le ministère des solidarités et de la santé depuis le mois d'avril.

Parmi ceux-ci, 76% l'ont jugé utile.

Le manque d'outils, principal frein à la téléconsultation

Par ailleurs, la principale raison par les médecins n'ayant jamais réalisé de téléconsultation est le fait de ne pas disposer des outils nécessaires (40%), suivie par une préférence pour les consultations en présentiel (39%). Un médecin sur 5 (19%) craint que la téléconsultation rende son diagnostic moins sûr.

Seuls 3% ne se disent pas Ă  l'aise avec les technologies.

Près de la moitié (47%) de ceux qui n'ont jamais réalisé de téléconsultation pensent en faire à l'avenir.

Dans 91% des téléconsultations, le patient était chez lui ou chez un proche. Un patient sur 10 (11%) était dans une maison de retraite, un sur 10 (10%) sur son lieu de travail. Seuls 8% et 6% étaient respectivement dans une maison ou un centre de santé, et dans un établissement de santé. A peine 2% étaient en pharmacie.

La téléconsultation a été réalisée pour des patients dont les médecins interrogés n'étaient pas médecin traitant dans seulement 13% des cas.

Quatre téléconsultations sur 10 ont eu lieu avec "tous types de patients car c’était quasiment la seule possibilité de consultation pendant le confinement" et 3 sur 10 avec "des patients âgés que [les médecins connaissaient] bien et qui avaient une question".

De manière générale, un pourcentage semblable de médecins ont une bonne opinion de la télémédecine "à travers toutes ses dimensions [dont] la téléconsultation, la télé-expertise, la télésurveillance médicale…": 73% contre 72% en novembre 2019.

De même, 69% des infirmiers ont une bonne opinion de la télémédecine, contre 68% l'an passé.

Les motifs d'insatisfaction n'ont pas fait l'objet de questions, note-t-on.

Les deux tiers (64%) des médecins disent que la téléconsultation s'est inscrite dans leur pratique, contre 51% lors du précédent sondage.

Enfin, 77% des médecins et 64% des infirmiers ont estimé que le recours à la télémédecine a permis de mieux gérer la crise sanitaire et le confinement.

Le sondage sur le site de l'ANS

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Cancer du sein: le CHU de Toulouse expérimente une intelligence artificielle d'aide à la décision

PARIS (TICsanté) - Le CHU de Toulouse est "en phase d'expérimentation" d'un outil faisant appel à l'intelligence artificielle (IA) pour faire gagner du temps aux médecins dans l'analyse des comptes rendus d'anatomopathologie lors des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) post-opératoire dans le cancer du sein, a indiqué à TICsanté, le 28 novembre, Prosper Burq, spécialiste de l'analyse des données au CHU.

0 562

E-santé

L’IA, sujet "très important" pour 81% des décideurs des CHU (sondage EY)

PARIS (TICsanté) - L'intelligence artificielle (IA) est un sujet "très important" pour 81% des directeurs généraux et présidents de commission médicale d'établissement (CME) de CHU, selon le premier "baromètre de maturité de l’IA dans les CHU" publié le 21 novembre par le CHU de Nancy et le cabinet de conseil Ernst & Young (EY).

0 571

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (1)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021