https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

E-santé

TrauMatrix: quand l'IA se met au service des patients gravement traumatisés (AP-HP)

0 109

PARIS (TICsanté) - L’association Traumabase, l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), le CNRS, l’École des hautes études en sciences sociales, l’École polytechnique et la société Capgemini Invent ont annoncé le 25 octobre le lancement du projet TrauMatrix visant à développer "des outils d'IA d'aide à la décision pour la gestion des patients atteints de traumatismes graves".

Ce partenariat de recherche "scientifique et médicale" d'une durée de trois ans a pour objectif "d'accompagner les acteurs médicaux tout au long de la chaîne de décision des 24 premières heures".

Avec l'IA en fer de lance, les partenaires ont choisi de privilégier trois axes: la prise en charge du patient, le diagnostic et la gestion de la stratégie de soin. Cette dernière concerne notamment la prise en charge du choc hémorragique et du traumatisme crânien.

Le projet TrauMatrix doit aboutir à la conception d'un outil d’aide à la décision pour les médecins anesthésistes réanimateurs. Cet outil doté d'IA a pour objectif de les accompagner dans leur prise de décision en temps réel en orientant la prise en charge des grands traumatisés vers les bonnes unités de soins.

Il doit également permettre de prédire la probabilité d'événements tels que le choc hémorragique ou le traumatisme crânien, ainsi que l'ajustement de la stratégie de soins.

"Il prévoit, en parallèle, de préciser la nature des ressources hospitalières, matérielles et humaines à anticiper afin d’apporter une meilleure réponse aux besoins du patient et d’augmenter ses chances de survie et d’absence de séquelles", ont précisé les partenaires du projet dans un communiqué.

Exploiter les données de la Traumabase

Le projet repose sur la Traumabase, un observatoire régional créé en 2011 devenu un registre de données médicales sur les traumatismes graves à l’échelle nationale.

Ce registre, porté par un réseau d’une centaine de médecins urgentistes et anesthésistes-réanimateurs dans toute la France, fédère à ce jour une grande partie des acteurs français de la traumatologie lourde. Il permet d’alimenter les démarches d’amélioration de la prise en charge des patients et de faciliter la recherche scientifique autour d’études prospectives et interventionnelles.

Le projet initié par les Dr Tobias Gauss, Pr Catherine Paugam-Burtz et Dr Sophie Hamada des hôpitaux Beaujon et Bicêtre (AP-HP) -et mené en collaboration avec l’École des hautes études en sciences sociales, le CNRS et l’École polytechnique-, a déjà permis de lancer des premiers travaux de recherche autour du choc hémorragique.

La société Capgemini Invent travaille, elle, au développement de modèles de prédiction et à l’élaboration d’une plateforme de services, en collaboration avec les experts médicaux de la Traumabase.

"Un des enjeux est notamment de bien cibler les moments clés du parcours de soin des traumatisés sévères dans un écosystème complexe de prise en charge et de soins", a conclu le consortium de recherche.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.axigate-france.fr/welcome.html

E-santé

Les professionnels se rassurent face aux impacts RH de l'intelligence artificielle à l'hôpital

(Par Wassinia ZIRAR, à la journée "IA en santé" du CHU de Nancy)

NANCY, 4 décembre 2018 (TICsanté) - L'intelligence artificielle (IA) prend ses quartiers à l'hôpital et permet "des changements structurels pour les professionnels de santé et les équipes de soins" qui questionnent leurs pratiques médicales, a constaté Sophie Martinon, directrice générale de l'Anap, lors de la journée "IA en santé" organisée par le CHU de Nancy le 21 novembre.

1 367

Politique

L'AP-HP déploie des "coffres-forts numériques" pour faciliter l'accès aux soins et aux droits

PARIS, 29 novembre 2018 (TICsanté) - L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé le 21 novembre les premiers déploiements de "coffres-forts numériques" à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière afin de proposer aux patients "les plus vulnérables" de conserver leurs documents administratifs sous forme dématérialisée et faciliter l'accès aux soins et aux droits.

0 201

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://www.corwin.eu/actualite/fehap2019.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fehap2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019

  • 3ème édition des Entretiens de Galien

    Du 27/11/2019 au 28/11/2019

  • Grand Prix mondial de la télémédecine

    Le 05/12/2019

  • Consumer Electronics Show (CES) 2020

    Du 07/01/2020 au 10/01/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020

https://vimeo.com/372582192