https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.medica-tradefair.com/

En bref

La Cnil adopte un référentiel pour le traitement de données à des fins de vigilance sanitaire

0 248

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a adopté dans une délibération publiée le 18 juillet au Journal officiel un référentiel relatif aux traitements de données à caractère personnel mis en œuvre à des fins de gestion des vigilances sanitaires.

Ce référentiel encadre les traitements de données constitués pour gérer les vigilances sanitaires mis en œuvre par des fabricants, entreprises, exploitations, organismes responsables de la mise sur le marché d'un médicament ou d'un dispositif.

Il décline pour ces vigilances sanitaires les principes du règlement général européen relatif à la protection des données (RGPD) entré en vigueur le 25 mai 2018.

Il couvre les vigilances sanitaires mentionnées dans un arrêté du 27 février 2017 fixant la liste des catégories d'évènements sanitaires indésirables pour lesquels la déclaration ou le signalement peut s'effectuer sur le portail signalement.social-sante.gouv.fr (pharmacovigilance, addictovigilance, biovigilance, cosmétovigilance, hémovigilance, etc.).

Il détaille notamment les finalités de ces traitements, leurs bases légales, les données personnelles concernées, les destinataires des données et leur durée de conservation.

Lorsque ces exigences sont remplies, les responsables de traitement peuvent adresser à la Cnil une déclaration de conformité pour mettre en œuvre leur traitement, au lieu de passer par la procédure d'une demande d'autorisation.

Les traitements de données à caractère personnel mis en œuvre par les professionnels et établissements de santé ainsi que les agences sanitaires sont exclus du référentiel.

Le référentiel "vigilances sanitaires" adopté par la Cnil

Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com

http://www.axigate-france.fr/welcome.html

En bref

Suivi comptable des SIH: ouverture du recueil des données pour l'année 2017

Une instruction de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) mise en ligne le 12 octobre invite les établissements de santé publics et privés d'intérêt collectif (Espic) à renseigner les données relatives aux ressources et aux charges affectées au système d'information hospitalier (SIH) pour l'année 2017.

0 241

En bref

Retours positifs sur les projets de télémédecine déployés en Côte-d'Or

L'agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté a lancé sept projets de télémédecine dans une soixantaine de structures depuis 2017, en s'appuyant sur les groupements de coopération sanitaire (GCS) E-santé Bourgogne et Emosist.

0 202

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • E-Health World Monaco

    Du 15/10/2019 au 17/10/2019

  • 4èmes Rencontres hospitalo-universitaires de santé connectée

    Le 17/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019