https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Messageries sécurisées: plus de 1,5 million de mails échangés en juin (Asip santé)

0 385

PARIS (TICsanté) - Le déploiement de l'espace de confiance MSSanté (messageries sécurisées de santé) a franchi un nouveau cap avec 1,5 million de mails échangés durant le mois de juin 2019, a-t-on appris le 1er août auprès de l'Agence des systèmes d'information partagé de santé (Asip santé).

L'Asip santé et les conseils nationaux des ordres des professions de santé travaillent depuis plusieurs années au développement d'un système de mails sécurisés entre professionnels de santé, finalement baptisé "MSSanté", rappelle-t-on.

Ce système désigne un ensemble de messageries de santé développées par différents opérateurs de messagerie et intégrées à un espace de confiance promu par l'Asip santé.

Devant initialement être déployé avant fin 2012, il a ouvert en juin 2013 pour les ordres professionnels dans une version bêta, il est opérationnel depuis juin 2014, date à laquelle la Cnil a rendu une autorisation unique de traitement pour la mise en oeuvre du dispositif. Les établissements de santé avaient jusqu'à fin 2015 pour rendre leurs propres messageries électroniques compatibles avec le dispositif.

Le déploiement de MSSanté se poursuit et en juillet 2019, l'Asip santé comptabilisait 1.226 établissements de santé compatibles.

"Les échanges MSSanté ont plus que doublé en un an, et ont été multiplié par 4,3 en deux ans", a expliqué l'agence, qui annonce 1,5 million de mails échangés en juin 2019 via l'espace de confiance MSSanté. "Les trois quarts des émissions proviennent des établissements de santé", a-t-il été précisé.

De façon générale, certains programmes nationaux peuvent expliquer cette hausse du recours à MSSanté. En effet, le programme Hop'EN, par exemple, renforce les exigences sur le déploiement des messageries sécurisées de santé.

La création de boîtes aux lettres MSSanté chiffrée à 224.478 en juin 2019, a elle aussi presque doublé en un an et a été multipliée par 3,4 en deux ans. En effet, en juin 2018, 135.596 boîtes aux lettres avaient été créées sur l'espace de confiance MSSanté. Elles n'étaient que 65.744 en juin 2017.

Parmi ces boîtes aux lettres, 93% sont personnelles, c'est-à-dire créées par un professionnel de santé, pour son utilisation personnelle et non pas pour une organisation de service.

Plus de 150.000 professionnels libéraux équipés

Du côté des professionnels de santé libéraux, 158.151 d'entre eux sont équipés d'une messagerie sécurisée. Il s'agit de "professionnels à ordre": médecin, pharmaciens, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes et sages-femmes.

La profession des sages-femmes est proportionnellement la plus représentée avec 60,9% d'entre elles qui recourent à un service de MSSanté. Elles sont suivies des masseurs-kinésithérapeutes équipés à 56,1% et des médecins (55,4%), des pharmaciens (48,6%), des infirmiers (20,6%) et des chirurgiens-dentistes (12,8%).

Depuis son ouverture en avril 2014, l’espace de confiance MSSanté a intégré 215 messageries sécurisées conformes au système MSSanté:

  • 179 sont portées par des établissements de santé
  • 13 sont portées par des groupements régionaux d'appui au développement de l'e-santé (Grades)
  • 1 messagerie est proposée par les ordres de santé (Mailiz)
  • 22 offres sont portées par des industriels (dont Apicrypt V2 -très utilisée par les professionnels- depuis mai 2018)

Dans le secteur de la biologie médicale, 141 laboratoires sont raccordés à l'espace de confiance.

Le recours aux MSSanté est imposé pour les échanges avec les prescripteurs d'examens depuis l'entrée en vigueur du décret d'application de la loi du 26 janvier 2016 relatif à la biologie médicale, rappelle-t-on.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Déployer des services socles et des plateformes nationales pour accélérer dans l'e-santé (Agnès Buzyn)

PARIS (TICsanté) - Déployer le dossier médical partagé (DMP), accompagner l'utilisation des messageries sécurisées de santé (MSSanté), développer l'e-prescription, installer le Health Data Hub... la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a présenté le 25 avril une série de mesures pour accélérer dans l'e-santé via les services socles et les projets de plateformes nationales.

0 740

Politique

SI de santé: l'opposabilité des référentiels de sécurité et d'interopérabilité est "fondamentale"

PARIS (TICsanté) - Il est "fondamental" de rendre opposables par arrêté les référentiels de sécurité et d'interopérabilité des systèmes d'information (SI) de santé afin de garantir la réussite du Health Data Hub et de l'espace numérique de santé mis en place dans le cadre du projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé, a défendu l'avocate Jeanne Bossi-Malafosse le 21 février.

1 345

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 2 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • CyberCamp Santé

    Le 05/02/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020