https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

Acteurs

Les HCL cherchent un "partenaire" pour "pérenniser" les évolutions du dossier Easily

0 127

LYON (TICsanté) - Les Hospices civils de Lyon (HCL), propriétaires du dossier patient informatisé (DPI) Easily diffusé par le groupement d'intérêt économique (GIE) Hopsis, souhaitent se rapprocher d'ici la fin de l'année d'un "partenaire" spécialisé dans les systèmes d'information de santé pour "pérenniser" les évolutions du logiciel, a indiqué le 24 mai à TICsanté Patrick Déniel, secrétaire général des HCL.

Initialement développé en 2012 par les équipes des HCL, puis diffusé à partir de 2016 à d'autres hôpitaux par le GIE Hopsis, le DPI Easily équipe plus d'une vingtaine d'établissements supports de groupements hospitaliers de territoire (GHT) à l'instar du CHU de Reims ou des Hospices civils de Colmar.

Patrick Déniel, également administrateur du GIE Hopsis, a expliqué à TICsanté que les HCL ont ouvert ces derniers mois une "réflexion" sur la "pertinence" et les "éventuelles évolutions" à apporter au modèle du GIE, qui contraint notamment l'essentiel de la diffusion d'Easily à des structures publiques.

Il y a eu des interrogations sur la capacité financière des HCL à "sécuriser dans la durée ce qui serait un changement profond de version" du logiciel, a-t-il ajouté.

Plusieurs éditeurs se sont rapprochés des HCL et du GIE Hopsis pour faire connaître leur intérêt en vue d'une cession du groupement mais les HCL n'ont finalement pas retenu cette hypothèse. "Transférer la propriété du logiciel et devenir un 'utilisateur-client' d'Easily est une vraie ligne rouge", a déclaré Patrick Déniel.

Afin de "conserver l'agilité" et "la souplesse" du modèle du GIE, ainsi que les avantages qu'il présente en matière de fiscalité et d'adhésion de ses membres, les HCL ont plutôt souhaité "ouvrir une consultation pour trouver un partenaire fin 2019 ou début 2020", a-t-il poursuivi.

Ce partenaire, qui pourra être un éditeur privé ou public, sera chargé de fournir certains développements particuliers demandés par les établissements de santé utilisateurs du DPI.

"Il deviendra en quelque sorte une centrale d'achat travaillant de façon spécifique avec tel ou tel hôpital qui aurait besoin de développements ne rentrant pas dans la roadmap du GIE Hopsis", a détaillé le secrétaire général des HCL.

Le modèle de coopération reste à définir, mais l'objectif à terme est de "réintégrer" ces développements dans le "socle" du DPI Easily pour qu'ils puissent profiter à l'ensemble des utilisateurs.

Le GIE Hopsis sera maintenu et agira comme "un centre de services" qui mettra en relation les établissements utilisateurs avec le partenaire éditeur pour leurs demandes de développement. Ces dernières devront être validées par les "référents" des HCL, qui auront la responsabilité de "ne pas aboutir à des versions du logiciel complètement orthogonales", a précisé Patrick Déniel.

Le secrétaire général des HCL a assuré que ces évolutions seront "sans conséquence" pour les utilisateurs du logiciel Easily et que le GIE "restera indépendant"

Des précisions sur la consultation à venir seront apportées aux établissements de santé membres du GIE Hopsis lors d'une assemblée générale prévue mercredi 19 juin.

Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Medasys dévoile l'avenir "modulaire" du dossier patient informatisé DxCare

PARIS (TICsanté) - L'éditeur Medasys va lancer cette année le dossier patient informatisé (DPI) DxCare Evo, une "évolution modulaire" de DxCare qui doit offrir aux établissements de santé plus de souplesse dans le déploiement des différentes fonctionnalités de l'outil, a expliqué le 22 janvier Frédéric Vaillant, président du directoire de Medasys, à l'occasion de journées organisées par l'éditeur à Paris.

0 407

Systèmes d'information

GHT: une convergence informatique "pragmatique" et mutualisée en Auvergne-Rhône-Alpes

(Par Raphaël MOREAUX)

LYON, SAINT-ETIENNE, 16 juillet 2018 (TICsanté) - Les groupements hospitaliers de territoire (GHT) Loire et Rhône Centre ont fait le choix d'une stratégie "pragmatique" de convergence informatique passant par une plateforme d'interopérabilité et un hébergement de données mutualisé pour garantir l'échange d'informations entre établissements et limiter les coûts, ont témoigné les directions informatiques des Hospices civils de Lyon (HCL) et du CHU de Saint-Etienne lors d'un entretien accordé à TICsanté.

0 254

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 2 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Université d'été de la e-santé 2019

    Du 02/07/2019 au 04/07/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019