https://inovelan.fr/santnetbox/

E-santé

Un tiers des Français prêts à effectuer une téléconsultation sur un site marchand (sondage OpinionWay)

0 98

PARIS, 7 mars 2018 (TICsanté) - Un tiers des Français (33%) se dit prêt à effectuer une consultation médicale à distance via une plateforme marchande comme Amazon, selon les résultats d'un sondage OpinionWay pour le cabinet Mazars rendus publics le 6 mars.

Cette étude* intitulée "Les Français et la prévention augmentée" a été réalisée dans le cadre de la première édition du salon "Santé pour tous" organisé par l'Association médecine pour tous (AMT) du vendredi 9 au dimanche 11 mars à l'Espace Champerret à Paris.

La propension des Français à accepter une téléconsultation via un site marchand est légèrement plus forte chez les hommes (36%) et chez les 18-24 ans (48%).

Les personnes interrogées sont toutefois plus nombreuses à se dire prêtes à recourir à la téléconsultation lorsque celle-ci est réalisée dans une structure de santé (66%), devant le recours à une plateforme de conversation vidéo à distance (45%) ou à une application mobile sur smartphone ou tablette (39%).

"Nous avons été surpris par ces chiffres", a déclaré William Bottaro, associé Mazars au pôle santé/médico-social, lors de la présentation à la presse de ces résultats. Ils traduisent "une évolution des moeurs, des mentalités, du rapport des Français à la santé, et une certaine ouverture aux nouvelles technologies et au digital", a-t-il poursuivi.

Selon l'étude menée par le cabinet Mazars, 61% des Français intérrogés estiment que les nouvelles technologies permettent de faire davantage attention à a santé.

Ils se disent majoritairement prêts à consulter un dossier médical centralisé en ligne (69%), à suivre un programme de suivi personnalisé sur une application mobile (54%), et à transmettre en direct des données à des professionnels de santé (53%).

La moitié des répondants sont également prêts à recourir aux logiciels d'intelligence artificielle pour interpréter des données médicales, avec une part plus forte chez les 18-24 ans (65%).

"Il n'y a pas de réticence a priori des Français à l'utilisation de l'intelligence artificielle, que ce soit en amont, pour mieux prévenir les maladies, qu'en aval, pour mieux prendre soin de sa santé après une hospitalisation par exemple", a affirmé William Bottaro.

Selon les résultats du sondage, 76% des Français estiment que l'intelligence artificielle et les nouvelles technologies peuvent être utiles pour les personnes fragiles souffrant d'une affection particulière ou les personnes âgées.

Ils considèrent également qu'elles permettraient un suivi et des recommandations personnalisées (74%), qu'elles pourraient sauver des vies (74%) et qu'elles constituent une réponse aux problèmes du système de santé comme les déserts médicaux (67%).

Les personnes interrogées restent toutefois vigilantes sur les dangers du recours à ces technologies. Elles sont 60% à penser que ces technologies sont une menace pour la vie privée et 45% à estimer qu'elles constituent une menace pour le travail des médecins.

"Les Français font largement confiance aux professionnels de santé, en particulier au médecin traitant. Ils veulent garder le côté humain du médecin, mais sont ouverts à l'utilisation des techniques digitales, même si des garde-fous doivent s'imposer", a relevé William Bottaro.

*Etude menée du 31 janvier au 1er février 2018 via un questionnaire auto-administré en ligne auprès d'un échantillon de 1.010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

rm/eh/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Programme TSN en Nouvelle-Aquitaine: le numérique pour mieux soigner les maladies chroniques

BORDEAUX, 5 mars 2018 (TICsanté) - Alors que le programme Territoire de soins numérique (TSN) touche à sa fin, l'agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine a dressé pour TICsanté un bilan des services déployés grâce à un projet axé sur la lutte contre les maladies chroniques, privilégiant les soins à domicile.

0 127

E-santé

Publication imminente du décret sur la certification des hébergeurs de données de santé

(Par Raphaël MOREAUX et Wassinia ZIRAR)

PARIS, 21 février 2018 (TICsanté) - Le décret relatif aux modalités de certification des hébergeurs de données de santé a été validé par le Conseil d'Etat et doit être publié "d'un jour à l'autre" au Journal officiel, a indiqué le délégué à la stratégie des systèmes d'information de santé (DSSIS) par intérim, Philippe Cirre, dans un entretien accordé le 19 février à TICsanté.

0 107

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/
http://www.corwin.eu/logiciel-sante.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fevrier2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2019

    Du 22/03/2019 au 24/03/2019

  • 7ème Congrès national de l'Apssis

    Du 02/04/2019 au 04/04/2019

  • Congrès Pro Digital Health

    Du 04/04/2019 au 05/04/2019

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019

  • 59èmes Journées d'études et de formation de l'IHF

    Du 05/06/2019 au 07/06/2019