https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
http://vieviewer.com/

En bref

Le Cnom appelle l'Etat à "jouer pleinement son rôle de régulateur" du numérique en santé

0 98

Le président du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), Patrick Bouet, a pointé le 19 octobre lors du 3e congrès de l'ordre la nécessité pour l'Etat de "jouer pleinement son rôle de régulateur des offres numériques en santé, dans le respect des principes éthiques et déontologiques".

S'exprimant en ouverture du congrès, en présence de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, Patrick Bouet a indiqué que l'ordre sera "particulièrement attentif" aux mesures découlant des annonces faites dans le cadre du plan de lutte contre les déserts médicaux, notamment en matière de généralisation de la télémédecine (voir dépêche du 16 octobre 2017).

"Si l'Etat n'assume pas ses responsabilités, nous courrons le risque de voir fleurir des offres marchandes, et de voir s'installer des assureurs complémentaires comme seconde porte d'entrée dans le système de soins", a-t-il relevé.

Patrick Bouet a aussi souligné le besoin d'une simplification de la réglementation pour faciliter l'intégration de la télémédecine dans la pratique quotidienne des médecins.

Il a annoncé que l'ordre "publiera prochainement un livre blanc sur la place du médecin et du patient face aux nouvelles technologies en santé", qui pourra "éclairer" l'action du ministère de la santé.

rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

https://aznetwork.eu/nos-offres/

E-santé

Contre une "télémédecine administrée", le vice-président du Cnom appelle à "rentrer dans la pratique"

(Par Raphaël MOREAUX, au 11e congrès de la SFT)

PARIS, 14 décembre 2018 (TICsanté) - Le vice-président et délégué général au numérique du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), Jacques Lucas, a mis en garde le 6 décembre contre une "télémédecine administrée" et appelé les pouvoirs publics et les professionnels à "ne pas produire du texte" mais à "rentrer dans la pratique".

0 283

E-santé

Les professionnels se rassurent face aux impacts RH de l'intelligence artificielle à l'hôpital

(Par Wassinia ZIRAR, à la journée "IA en santé" du CHU de Nancy)

NANCY, 4 décembre 2018 (TICsanté) - L'intelligence artificielle (IA) prend ses quartiers à l'hôpital et permet "des changements structurels pour les professionnels de santé et les équipes de soins" qui questionnent leurs pratiques médicales, a constaté Sophie Martinon, directrice générale de l'Anap, lors de la journée "IA en santé" organisée par le CHU de Nancy le 21 novembre.

1 292

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Sommet European AI for Health

    Le 05/09/2019

  • 7èmes Rencontres du progrès médical

    Le 10/09/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019

  • Catel Paris 2019

    Le 03/10/2019