https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Pour ses 10 ans, le GCS Alsace e-santé lance officiellement le service de partage d'imagerie Simral

0 89

STRASBOURG, 26 juin 2017 (TICsanté) - Le groupement de coopération sanitaire (GCS) Alsace e-santé qui fête ses 10 ans d'existence en 2017 a lancé officiellement le 20 juin son service de partage d'imagerie médicale intitulé Simral.

En développement depuis 5 ans, le projet Simral, pour "Service d'imagerie médicale en région Alsace", permet le partage en ligne de radiographies, scanners, IRM, échographies, et s'adresse aux professionnels de santé (cliniciens, libéraux, radiologues, etc.) comme aux patients.

Son objectif est d'améliorer la prise en charge des patients grâce à une meilleure circulation de l'information entre professionnels, évitant de pratiquer les mêmes examens plusieurs fois et limitant donc les doses reçues.

"Il dispensera les cabinets de radiologie et les établissements d'éditer des CD/DVD ou clichés, à l'issue des examens, qui risquent d'être égarés ou oubliés lors des consultations" et "favorisera le développement de la télé-imagerie", ajoute le GCS Alsace e-santé dans le communiqué de presse de lancement de Simral.

Simral repose sur un bouquet de services comprenant un RIS (Radiology Information System), un PACS (Picture Archiving and Communication System) et une solution d'archivage sécurisée auprès d'un hébergeur agréé par le ministère de la santé.

Ces services ont été fournis pour un consortium regroupant notamment Santeos et Agfa Healthcare, choisi en 2014 à l'issue d'un dialogue compétitif lancé par le GCS Alsace e-santé (voir dépêche du 8 janvier 2014).

Ils ont été développés avec 5 établissements pilotes qui utilisent d'ores et déjà la solution pour partager leur imagerie: les Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), le groupe hospitalier région Mulhouse et Sud Alsace (GHRMSA), le centre de lutte contre le cancer (CLCC) Paul Strauss à Strasbourg, le centre intercommunal de la Lauter de Wissembourg (voir brève du 1er décembre 2015) et le CH Sainte-Catherine de Saverne.

Plusieurs représentants de ces établissements ont témoigné des apports de l'outil lors du lancement officiel de Simral le 20 juin à la faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg.

La directrice du pôle imagerie du GHRMSA, le Dr Catherine Turnani, a mis en avant l'intérêt du service dans le cadre des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) dans le domaine de l'oncologie, où les patients passent beaucoup d'examens d'imagerie qu'il faut pouvoir partager avec d'autres professionnels de santé comme les médecins généralistes.

Cette facilité à partager l'information est aussi vue par le directeur général du GHRMSA, Marc Penaud, comme un moyen de "diminuer les erreurs médicales".

Dans un contexte de territorialisation des soins et d'ouverture de l'hôpital vers la ville, appuyé par la loi de modernisation de notre système de santé et la création des groupements hospitaliers de territoire (GHT), Simral s'avère aussi "un outil indispensable aux GHT de demain", a relevé Christophe Gautier, directeur général des HUS.

Foisonnement des projets e-santé

Pas moins de 10 ans après sa création en 2007, le GCS Alsace e-santé a fait le point sur la vingtaine de projets e-santé qu'il pilote pour le compte de ses adhérents, établissements de santé ou structures médico-sociales (voir encadré).

L'un de ses projets les plus emblématiques, baptisé Albiom, concerne l'accès en ligne pour les professionnels de santé aux résultats de biologie médicale passés par un patient, quelle que soit leur origine (hôpital/ville) (voir dépêche du 8 septembre 2015).

Lancé en 2013, Albiom a atteint en 2016 une nouvelle étape de son déploiement, après une phase d'expérimentation, et concerne aujourd'hui 67 laboratoires participants, dont 2 hospitaliers, et a permis de déposer 35.650 comptes rendus d'examen de biologie dans le dossier médical partagé (DMP).

Le GCS Alsace e-santé a également piloté le projet Sicodom (système de d'information et de coordination à domicile), présenté comme "un cahier de liaison numérique" pour les professionnels intervenant au domicile du patient, le dossier numérique de suivi des patients atteints de cancer, la création en 2015 du répertoire opérationnel des ressources (ROR), ou encore l'outil ViaTrajectoire pour les demandes d'admission en ligne en Ehpad et le suivi des décisions d'orientation pour les personnes en situation de handicap.

Il s'est investi ces dernières années dans le champ du conseil et de l'accompagnement de ses adhérents sur la sécurisation des systèmes d'information de santé, et sur l'informatisation du médico-social, avec le programme SI-Soins (voir dépêche du 15 février 2017).

Le GCS Alsace e-santé en quelques chiffres:
  • 54 membres et 5 adhésions en cours
  • Parmi les membres, 40% d'établissements de santé, 30% de médico-social, 15% de libéraux, 10% d'établissements de santé privés et 5% de plateaux techniques
  • 17 collaborateurs permanents
  • 16 millions d'euros de financement reçus en 10 ans, principalement de l'agence régionale de santé et de l'Asip santé
  • Plus de 5.600 comptes professionnels utilisateurs des services e-santé du GCS
  • Une vingtaine de projets e-santé portant sur le partage d'informations entre professionnels de santé, l'orientation des patients et des usages, l'accompagnement et l'optimisation des systèmes d'information

rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

SI: près des deux tiers des GHT ont finalisé leur schéma directeur (DGOS)

(Par Caroline BESNIER, au séminaire des hospitaliers)

LYON, 11 octobre 2018 (TICsanté) - Près des deux tiers (62%) des groupements hospitaliers de territoire (GHT) ont finalisé leur schéma directeur des systèmes d'information (SDSI), a indiqué le 5 octobre la cheffe de projet ministérielle sur les GHT, Clémence Mainpin.

0 186

Systèmes d'information

GHT: les centrales d'achats dégainent leurs outils pour informatiser la fonction achat

(Par Jean-Yves PAILLÉ et Raphaël MOREAUX)

PARIS, 20 juin 2018 (TICsanté) - L'Union des groupements d'achats publics (Ugap), le réseau de coopération d'achats hospitaliers UniHa et le Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah) ont présenté au cours des dernières semaines les dispositifs informatiques proposés aux établissements de santé parties d'un groupement hospitalier de territoire (GHT) pour l'outillage de la fonction achat mutualisée.

0 171

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 2 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Congrès SFIL 2019

    Du 28/03/2019 au 29/03/2019

  • 7ème Congrès national de l'Apssis

    Du 02/04/2019 au 04/04/2019

  • Congrès Pro Digital Health

    Du 04/04/2019 au 05/04/2019

  • Catel Visio 2019

    Le 04/04/2019

  • Journée française de l'interopérabilité

    Le 10/04/2019

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019

  • 59èmes Journées d'études et de formation de l'IHF

    Du 05/06/2019 au 07/06/2019