https://inovelan.fr/santnetbox/

Systèmes d'information

Le GHT du Loir-et-Cher a validé le schéma directeur de son système d'information

0 30

BLOIS, 8 février 2017 (TICsanté) - Le groupement hospitalier de territoire (GHT) du Loir-et-Cher a arrêté le schéma directeur de son système d'information et vise le choix d'un dossier patient informatisé (DPI) commun "avant la fin du premier semestre 2018", a expliqué à TICsanté Olivier Servaire-Lorenzet, directeur du centre hospitalier de Blois (CHB) et du GHT.

La loi du 26 janvier 2016 prévoit la mutualisation de la fonction informatique au sein des GHT et la mise en place d'un système d'information "convergent" à l'horizon 2021. Un décret d'application de la loi donne aux établissements de santé publics jusqu'au 1er janvier 2018 pour la création du schéma directeur des systèmes d'information (SDSI), rappelle-t-on (voir brève du 2 mai 2016)

Le GHT du Loir-et-Cher (GHT 41) rassemble sept centres hospitaliers (CH Simone Veil de Blois, CH Antoine Moreau de Montoire, CH de Montrichard, CH de Romorantin-Lanthenay, CH de Saint-Aignan-sur-Cher, CH de Selles-sur-Cher, CH de Vendôme).

"Nous sommes très rapidement tombés d'accord avec les autres directions, les présidents de CME et les directeurs de soins pour afficher clairement que la question des systèmes d'information était stratégique pour le projet médical partagé que nous avions élaboré", a expliqué Olivier Servaire-Lorenzet.

Le comité stratégique préfigurateur du GHT, installé en novembre 2015, a validé en décembre 2016 un SDSI qui prévoit une trajectoire vers un "système d'information unique et commun pour l'ensemble des applicatifs, qu'il s'agisse du DPI, de la gestion financière, administrative et des ressources humaines", a-t-il détaillé.

Le GHT a été accompagné dans l'élaboration du SDSI par la société de services et conseils informatiques CG2 Conseil, qui a réalisé un état des lieux des systèmes d'information sur le plan technique et fonctionnel, avec l'appui du comité de pilotage du GHT.

Pour le DPI, il a été décidé de "faire table rase des systèmes actuels", ce qui a constitué un "renoncement profond pour le CHB qui a un 'DPI maison' depuis plus de 30 ans", a indiqué le directeur du GHT. "Il était important de choisir une solution externe pour assurer la crédibilité et la pérennité du système, même si ce choix n'a pas été facile à faire", a-t-il justifié.

Le GHT se dirige donc vers le choix d'un DPI nouveau pour l'ensemble des établissements parties prenantes, avec un déploiement prévu jusqu'en 2021.

Concernant les ressources humaines consacrées à l'informatique, Olivier Servaire-Lorenzet s'est engagé à ce que "l'ensemble des personnels actuels des établissements du GHT gardent une place dans la nouvelle organisation".

Les sept établissements emploient aujourd'hui 25 équivalents temps plein (ETP). Le directeur du GHT a expliqué vouloir "rapidement recruter un directeur de l'organisation des systèmes d'information" placé sous son autorité directe.

Il aura notamment la charge de participer à la conception des cahiers des charge du futur système d'information, à l'installation des prérequis techniques et au choix des logiciels.

Le coût total du passage à un système d'information unique a été estimé à 9 millions d'euros. Le directeur du GHT entend engager "rapidement" un dialogue de gestion avec l'agence régionale de santé (ARS) Centre-Val-de-Loire pour obtenir un plan de financement "qui permette de commencer le déploiement dès 2018".

rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com
http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Agfa Healthcare mise sur "l'effet taille" pour résister à la concurrence dans les GHT

IVRY-SUR-SEINE (Val-de-Marne), 1er mars 2018 (TICsanté) - Le directeur commercial d'Agfa Healthcare, Aïssa Khelifa, a expliqué dans un entretien accordé à TICsanté "miser sur l'effet taille" d'Agfa et sur sa présence dans les établissements de santé pour figurer parmi les "quatre ou cinq éditeurs" qui survivront, selon lui, à la concentration du marché causée par la création des groupements hospitaliers de territoire (GHT).

Systèmes d'information

MNH Group poursuit ses investissements chez les éditeurs de systèmes d'information hospitaliers

COURBEVOIE (Hauts-de-Seine), 23 février 2018 (TICsanté) - La Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH Group) a racheté la totalité du capital de l'éditeur de logiciels Medibase Systèmes et 51% de Vieviewer Entreprise, société développant des interfaces universelles de visualisation des données médicales, a-t-on appris le 21 février auprès de Xavier Vallin, directeur général de Vieviewer.

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/
http://www.web100t.fr

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Colloque TIC santé 2019

    Du 06/02/2019 au 07/02/2019

  • Hacking Health Camp 2019

    Du 22/03/2019 au 24/03/2019

  • 7ème Congrès national de l'Apssis

    Du 02/04/2019 au 04/04/2019

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019