https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.neobe-sante.fr/tic-sante/?utm_source=Page&utm_medium=Banniere_Image&utm_campaign=Tic_Sante

Systèmes d'information

IBM lance une "collaboration mondiale" pour tirer profit de Watson dans l'imagerie médicale

0 147

PARIS, 3 août 2016 (TICsanté) - IBM a annoncé dans un communiqué du 23 juin avoir lancé "une collaboration au niveau mondial autour de l'imagerie médicale" avec 16 acteurs du domaine de l'enseignement et des technologies médicales afin d'utiliser son programme informatique d'intelligence artificielle Watson pour améliorer le diagnostic du cancer, du diabète, des maladies des yeux, du cerveau et du coeur.

Le programme Watson, dont la commercialisation et le développement dans le secteur de la santé est gérée par "Watson Health", branche santé d'IBM lancée en 2015, est un système informatique cognitif capable de tirer des connaissances à partir de l'analyse et du traitement de volumes importants de données, non forcément structurées.

Il avait notamment fait parler de lui aux Etats-Unis en 2011, en battant deux champions du jeu télévisé de culture générale Jeopardy! dont le but est, à partir d'une réponse proposée par le présentateur, de trouver la question qui s'y rapporte.

La "collaboration mondiale" annoncée par IBM repose sur l'intégration du programme par des centres académiques de médecine, des fournisseurs de radiologie et des entreprises de technologies médicales afin de développer "l'imagerie cognitive".

Parmi les partenaires cités par IBM figurent notamment les spécialistes de l'imagerie Agfa Healthcare et Merge Healthcare, le fabricant d'outils de diagnostic Hologic, l'éditeur de logiciels en ophtalmologie Ifa systems AG, le centre médical Anna Arundel (Annapolis, Maryland) et l'université de Californie à San Diego.

Tous s'engagent à "mettre Watson au travail" afin d'extraire des connaissances à partir de données non structurées croisées avec "une large variété de données venues d'autres sources", explique IBM, citant les dossiers patients électroniques, les comptes rendus de radiologie, les résultats de laboratoires, les journaux médicaux et les publications d'études scientifiques.

L'objectif est de "recueillir des données fondées sur des expériences en vie réelle et de partager les résultats pour montrer comment la communauté médicale pourrait être plus efficiente", détaille IBM.

"Avec la capacité à tirer des enseignements d'importants volumes de données structurées et non structurées, l'informatique cognitive peut transformer la façon dont les médecins établissent leur diagnostic, traitent et assurent le suivi de leurs patients", a assuré Anne Le Grand, vice-présidente de l'imagerie au sein de Watson Health, citée dans le communiqué.

Afin de proposer de nouvelles solutions au sein de l'offre technologique existante dans le domaine de l'imagerie médicale et du diagnostic, "les experts médicaux pourront à terme déterminer comment intégrer Watson aux systèmes d'information de santé proposés par les entreprises prenant part au projet", a ajouté IBM.

L'entreprise cite plusieurs exemples d'application de Watson dans la prise en charge médicale comme la détection précoce de maladies cardiovasculaires ou le développement d'un outil en ligne pour détecter et suivre le développement de maladie des yeux chez les patients à hauts risques tels que les diabétiques.

rm/ab

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://4axes.fr/?xtor=SEC-200

En bref

Plus de 300 déploiements du dossier informatisé Orbis prévus en 2019 à l'AP-HP

L'installation des différents modules composant le dossier patient informatisé (DPI) Orbis (Agfa Healthcare) va s'accélérer au sein de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) avec 326 déploiements prévus en 2019 dans près de 1.000 services hospitaliers.

0 313

Acteurs

Pharmagest met un pied dans la blockchain en entrant au capital d'Embleema

VILLERS-LES-NANCY (Meurthe-et-Moselle), NEW YORK (TICsanté) - Le spécialiste de l'informatique des professionnels de santé Pharmagest (groupe Welcoop) a pris 15% du capital de la start-up franco-américaine Embleema, spécialisée dans la blockchain en santé, ont-ils annoncé le 8 janvier dans un communiqué commun.

0 339

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://www.corwin.eu/actualite/rencontresfhp2019.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fhp2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Révolution Pharmatech

    Le 09/12/2019

  • Consumer Electronics Show (CES) 2020

    Du 07/01/2020 au 10/01/2020

  • Tour de France du numérique en santé en Nouvelle-Aquitaine

    Le 16/01/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020