https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Systèmes d'information

Uber se positionne sur le secteur de la santé en intégrant la plateforme MonDocteur.fr

0 459

PARIS, 29 avril 2016 (TICsanté) - L'entreprise californienne Uber a annoncé le 28 avril son association avec la plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne MonDocteur.fr pour y intégrer une fonctionnalité de commande de véhicule afin de transporter le patient chez son praticien.

Les utilisateurs de la plateforme MonDocteur.fr peuvent désormais "commander un véhicule directement depuis l'email de rappel de rendez-vous, et ce sans passer par l'application Uber", détaille dans un communiqué de presse l'entreprise de mise en contact avec des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC).

"En proposant un service qui les mène jusqu'au lieu de leur rendez-vous, nous facilitons le lien avec les praticiens et nous nous assurons que les retards et les annulations de dernière minute sont ainsi minimisés", a expliqué le cofondateur de MonDocteur.fr, Thibault Lanthier, cité dans le communiqué.

"Il s'agit de la première intégration de ce type en France", a rappelé Sylvain Andrieu, chargé du Business Development d'Uber.

Uber avait déjà affiché son intention d'intégrer le marché du transport médical aux Etats-Unis en nouant en janvier 2016 le premier partenariat de ce type avec l'organisme à but non lucratif MedStar Health qui milite pour faciliter l'accès aux soins, note-t-on.

Créée en 2013, la plateforme de réservation MonDocteur.fr a ensuite été rachetée par Doctissimo, filiale de Lagardère Active. Elle est disponible dans 250 villes de France et affiche 10 millions de visiteurs uniques par mois et 5.000 cabinets médicaux référencés.

En février dernier, la start-up avait annoncé une accélération de son déploiement grâce à un investissement de 15 millions d'euros prévu sur deux ans afin de recruter 70 personnes et ainsi doubler ses effectifs, avec l'objectif d'équiper 20% des cabinets médicaux en France d'ici à 2018.

MARCHÉ CONCURRENTIEL

La nouvelle fonctionnalité offerte aux utilisateurs de MonDocteur.fr grâce au partenariat avec Uber constitue pour la plateforme de prise de rendez-vous en ligne un avantage concurrentiel sur un marché qui attire de plus en plus d'acteurs.

On peut notamment citer la start-up Doctolib qui se présente comme le leader du marché en revendiquant 750 nouveaux clients par mois.

La jeune pousse a fait parler d'elle en octobre 2015 grâce à une levée de fonds record de 18 millions d'euros, lui permettant de préparer son expansion à l'international (voir dépêche du 21 janvier 2016).

Son fondateur, Stanislas Niox-Château, a été récompensé le 13 avril dernier par la revue du Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui l'a classé parmi les 10 "innovateurs de moins de 35 ans" français.

D'autres sociétés profitent de leur adossement à de grands groupes tels que les sites rdvmedicaux.com (Vivendi) et clicrdv.com (Pages Jaunes).

Dernière arrivée sur le marché, la plateforme doc.fr a été créée en décembre 2015 pour "faciliter la relation digitale entre les patients et les médecins", et affiche 250.000 visiteurs uniques en mars 2016.

Elle a par ailleurs lancé le 27 avril un nouveau service gratuit de gestion de l'agenda en ligne pour les professionnels de santé, fonctionnant sur mobile et dans les zones non couvertes grâce à un "mode déconnecté".

rm/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

Follow connecte sa solution de suivi et de dossier patient Ă  Doctolib

RENNES (TICsanté) - La start-up rennaise Follow, qui édite une plateforme de suivi et de dossier patient, a annoncé le 10 septembre "une interopérabilité avec Doctolib pour faciliter l'expérience des utilisateurs" des solutions des deux sociétés, a expliqué à TICsanté son fondateur, Roman Collin.

0 486

Systèmes d'information

Admissions et durées de séjour: un outil d'aide à la décision testé au GHT Novo (Val-d'Oise)

PARIS (TICsanté) - Un outil d'aide à la décision pour la pertinence des admissions et des durées de séjour, développé par la start-up So-log et intégré au dossier patient informatisé (DPI), sera testé dans plusieurs services du groupement hospitalier de territoire (GHT) Nord Ouest Vexin Val-d'Oise (Novo) à partir de 2020, a indiqué à APMnews (site d'information du groupe APM International dont fait partie TICsanté), Edouard Devaud, cofondateur de la start-up et président de la commission médicale d'établissement (CME) de l'hôpital de Pontoise.

0 697
https://protect-eu.mimecast.com/s/EyzrC76REFVjOJ3H8HYlT?domain=app.livestorm.co

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://www.mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • WebconfĂ©rence "Les grandes tendances de la e-santĂ© en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://www.interaction-healthcare.com/actualites/les-grandes-tendances-de-la-e-sante-en-2021/