https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

Systèmes d'information

GHT: "L'objectif n'est pas de créer des AP régionales" avec SI unique, rassure Yannick Le Guen

0 61

BORDEAUX, 17 avril 2015 (TICsanté) – La question du système d'information (SI) au sein des futurs groupements hospitaliers de territoire (GHT) doit être "un sujet d'amélioration des pratiques" et ne doit pas tourner autour "du fantasme d'un SI unique", a estimé Yannick Le Guen, sous-directeur du pilotage de la performance des acteurs à la direction général de l'offre de soins (DGOS), jeudi lors de l'étape bordelaise de l'initiative Faire avancer la santé numérique (FASN).

Cet évènement, intitulé "36h chrono en Aquitaine", est la première étape en région de l'initiative FASN, portée par Care Insight, qui doit durer deux ans (voir dépêche du 17 décembre 2014). Yannick Le Guen est intervenu lors d'une session visant à répondre à la question "Comment faire rimer ambulatoire et territoire?"

Il a commencé par rappeler que l'essentiel des gains atteignables par les acteurs de santé se situent au niveau des soins de proximité. A ce titre, "beaucoup d'efforts ont été fait sur la coordination des acteurs au niveau local", a-t-il rappelé. Il a notamment cité les "600 réseaux de santé, 600 Clic [centres locaux d'information et de coordination] et les 200 Maia [maisons pour l'autonomie et l'intégration des malades d'Alzheimer]".

Yannick Le Guen a néanmoins appelé à une "révolution numérique" pour répondre aux attentes de la population et des professionnels de santé. Un élément "extrêmement structurant" de cette démarche est "le partage et l'échange d'informations au niveau territorial". Il s'est félicité que le projet de loi de santé ouvre la possibilité de "partager des données dès lors que l'on fait partie d'une équipe de soins".

Cet "élément fondateur", coordonné à l'utilisation du numéro de sécurité sociale (NIR) comme identifiant national de santé (INS) des personnes prises en charge dans le champ sanitaire et médico-social va "enfin pouvoir permettre une réponse coordonnée de l'ensemble des professionnels de santé", a-t-il dit.

Interrogé par un agent du centre hospitalier de Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques), qui a fait part de son inquiétude de voir, dans le cadre des GHT, les SI des petits établissements disparaître au profit de ceux des plus grosses structures (en l'espèce, celui de Bayonne, qui serait lui-même "phagocyté" par le CHU de Bordeaux), Yannick Le Guen a tenu à écarter le "fantasme" d'un SI unique.

"Le GHT ne seront pas des AP [Assistances publiques] régionales", a-t-il assuré. "Il n'y a pas de volonté que Bordeaux absorbe l'ensemble de la région", ce qui serait "inefficace", a-t-il poursuivi. Il a rappelé qu'un hôpital comporte "une quarantaine" d'applications métiers et qu'à l'avenir, il y aura "toujours des applications dédiées". Elles reposeront "sur une brique commune, le dossier patient partagé".

Le sous-directeur de la DGOS a expliqué que, par contre, dans le cadre d'un renouvellement, "il devra y avoir des discussions" entre les différents membres de la GHT. "Ca doit être un sujet d'amélioration des pratiques, pas une guerre de tranchée où chacun considère que son logiciel est le meilleur", a-t-il résumé.

Invité par un industriel à expliquer comment les autorités allaient "faire adopter" certaines pratiques, telles que la messagerie sécurisée, il a estimé qu'en "montrant les avantages, le déploiement se fera naturellement". Il faut "convaincre" plutôt qu'"imposer", a-t-il souligné. "Un décret ou une circulaire ne fait pas un déploiement", a-t-il observé.

Réagissant à ce dernier point, le Dr Jean-Bernard Perrein, président de la commission e-santé de l'Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux d'Aquitaine, a témoigné que la messagerie sécurisée "monte en puissance de manière rapide" et que si chaque professionnel utilisateur incite ses interlocuteurs à l'adopter, "cela fera boule de neige".

mb/cb

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

L'interopérabilité des SI et la codification des données: "clés" du succès du DMP

PARIS, 27 décembre 2018 (TICsanté) - Près de deux mois après sa généralisation, le dossier médical partagé (DMP) est très scruté et pour garantir son succès, "la compatibilité des logiciels des professionnels, l'implication de tous acteurs ou encore l'articulation du DMP avec les autres projets numériques sont essentielles", a estimé Pierre Albertini, directeur général de la CPAM de Paris.

0 913

Systèmes d'information

Début en 2019 des tests pour le projet SI Parcours sur l'AVC

ISSY-LES-MOULINEAUX (Hauts-de-Seine), 20 décembre 2018 (TICsanté) - Les tests pour le projet "Système d'information (SI) Parcours" débuteront en 2019 avec la prise en charge de l'accident vasculaire cérébral (AVC) à la phase aiguë pour un déploiement dans les agences régionales de santé (ARS) en 2020 et une déclinaison à d'autres pathologies, a-t-on appris lors de la journée des filières AVC à Issy-les-Moulineaux.

0 783

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 3 =
https://www.universite-esante.com/
https://www.groupepsih.com/
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2019

    Du 22/03/2019 au 24/03/2019

  • Congrès SFIL 2019

    Du 28/03/2019 au 29/03/2019

  • 7ème Congrès national de l'Apssis

    Du 02/04/2019 au 04/04/2019

  • Congrès Pro Digital Health

    Du 04/04/2019 au 05/04/2019

  • Catel Visio 2019

    Le 04/04/2019

  • Journée française de l'interopérabilité

    Le 10/04/2019

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019

  • 59èmes Journées d'études et de formation de l'IHF

    Du 05/06/2019 au 07/06/2019